Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
N44++ V. A5
+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 6
PremièrePremière 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 53

Discussion: N44++ V. A5

  1. #21
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    367

    Re: N44++ V. A5

    pour le moment, en dépit des nombreuses amélioration que tu as apporté et sauf erreur de ma part, il me semble que l'allemand a toujours a un mal fou à tenir un front coherent et stable le 8 ...
    Comme historiquement c'était le cas, je vois que j'atteinds mon but :-D
    Il est un fait que les Allemands ont été totalement surpris par l'ampleur du débarquement allié. Bien plus que par le choix géographique qui présentait l'alternative la plus probable au Pas de Calais.
    Du fait de l'éloignement de la base logistique, les Allemands avaient estimé qu'un Corps d'armée (deux à trois divisions) plus une division para était le maximum possible.
    Or ils se sont retrouvés face à cinq corps d'armée
    (6 divisions + 3 Paras à H0 et 12 divisions à J+1).

    De ce fait, la disproportion entre les forces d'attaque et de défense est flagrante et imparable. Et c'est encore plus criant entre l'Orne et la Vire.
    Sans compter le nombre incroyable de blindés que les forces alliées ont été capables de débarquer aggravant encore le rapport de force en leur faveur.

    Donc si l'on veut rester historique, il faut faire avec.
    Et ce n'est pas la modification des valeurs hard ou soft des PzG qui changera quoi que ce soit, malheureusement :-?

    Toutefois, ces faiblesses allemandes, bien que supposées, étaient sous-estimées par les Alliés. Et surtout, les Alliés se méfiaient comme de la peste de ces adversaires capables de lancer des contre-attaques puissantes avec trois fois rien.
    Donc la prudence a prévalu pendant toute la première semaine des combats. La simple conservation du terrain gagné étant vu comme une victoire.

    Alors, ramené à PZC Normandie, ben tout s'écroule. Les joueurs connaissent avec précision la valeur exacte du rapport de force. On sait qu'il n'y a presque rien pour défendre la ligne Caen Bayeux. On sait aussi que les renforts allemands n'arriveront pas avant J+1 voire J+2.
    Enfin, le joueur Allié sait qu'il est très fort et que le scénario catastrophe d'un nouveau Dunkerque est impossible.

    Bref la tâche allemande est dès le départ très difficile dans le jeu.
    Donc dans ce cadre, je considère que l'on ne peut que limiter les dégats. La campagne HPS est totalement injouable de ce point de vue car entre les unités allemandes fixées trop longtemps, les renforts qui n'arrivent pas aux heures historiques et l'aviation alliée qui écrase littéralement tout mouvement, le joueur allemand se retrouve vite à défendre désepérément les ponts de Caen sur l'Orne.

    Avec les tests en cours, plusieurs écoles opérationnelles s'affrontent ce qui est normal et légitime.
    Une défense haute visant à renforcer les plages aboutit, à mon sens, à la destruction rapide de précieuses compagnies allemandes, absolument indispensables pour la conservation d'un semblant de front pour les 48 h à venir. Le choix d'une défense haute qui s'apparente au choc frontal ou bataille de rencontre, aboutit à un désastre allemand le 7 juin.

    Par contre, autre tactique, dans la partie qui m'oppose à Michel Debrand, il a choisi un repli clair et résolu de ses forces d'une dizaine de kilomètres, laissant ici et là des bouchons.
    La 21. Panzer constituant un front enterré entre Bayeux et l'Orne.
    Résultat : les unités alliées, même très rapidement sorties des plages, se heurtent en fin de journée à des môles puissants et infranchissables par force vive.
    Le repli des Allemands à 22:00 fixe les Alliés pour deux tours sauf VIIe Corps US. L'arrivée des renforts de la 12.ss Pz paraachève la stabilisation du secteur.

    En résumé et de mon point de vue, à condition d'employer une tactique proche de celles des Allemands le Jour J, on dispose des outils pour une stabilisation du front les 6 et 7 juin pour attendre plus sereinement le 8 et l'arrivée du gros des renforts Allemands.

  2. #22
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 539

    Re: N44++ V. A5

    Dans mon premier test contre Clay avec la V4 j'avais opté pour une défense agressive des plages et une contre attaque sur la tête de pont des paras britanniques dés l'arrivée des blindés de la 21eme panzer.
    En fait même si Clay a eu de trés grosses pertes sur les plages et avec ses paras je me suis aperçu qu'elles ne l'ont pas empéché d'avancer droit sur Caen. J'avais un trou béant entre Bayeux et Caen qui le 7 juin posait d'énormes problémes. Il faut dire aussi qu'il y avait un bug dans les renforts de la 12eme SS qui m'ont privé de quelques bataillons pour renforcer ma ligne de défense.
    Malgré tout cette stratégie pose plus de problémes aux Allemands qu'elle n'en résoud.
    Qouiqu'il en soit dans la V5 j'ai pris comme ligne de conduite de sauver et de replier tout ce qui peut l'être.
    Au lieu de continuer à tirer à tout casser sur les plages avec mon artillerie je l'ai retirée et mise à l'abri à l'intérieur des terres. Tout les canons antichars ont été repliés et regroupés par paquets plus importants.
    Les unités d'infanterie même réduites à 30 hommes ont été repliées. Les unités en arriére du front ont creusé des retranchements dans les villages, le bocage ou les bois.
    Avec cette technique le front allemand au soir du 6 juin est cohérent et n'offre pas de failles majeures.
    L'arme la plus efficace des Alliés aprés l'aviation sont les chars qui avançant par paquets de 40 peuvent être difficilement contrés.
    Il faudrait quelques petits réajustements pour rééquilibrer le jeu et éviter que la partie tourne à sens unique pour les Alliés:
    - la force antichars des unités d'infanterie allemande et des panzergrenadiers doit être renforcée
    - les effets de l'interdiction aérienne doivent être légérement abaissés ( peut être 5 à 10 %)
    - il faudrait peut être augmenter de 2 heures la durée des hexagones de congestion ou avoir des hexagones de congestion ou des obstacles de façon plus continue.
    - réduire la présence de l'aviation alliée le 7 juin à la moitié ou aux 2/3 de son potentiel du 6 juin.

    Tout ceci reléve de légers ajustements mais qui cumulés peuvent rendre peut être la partie plus vivable pour les Allemands.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  3. #23
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 539

    Re: N44++ V. A5

    Il me vient une autre idée. Si un patch sort pour N44 avec les changements introduits pour Moscou 41 concernant les antichars cela devrait réquilibrer quelque peu le jeu:
    possibilité de replier les antichars suite aux résultas d'un assaut
    probabilité accrue de disrupt pour des blindés qui se font tirer dessus par des antichars.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  4. #24
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    Re: N44++ V. A5

    clayroger a écrit:
    Par contre, autre tactique, dans la partie qui m'oppose à Michel Debrand, il a choisi un repli clair et résolu de ses forces d'une dizaine de kilomètres, laissant ici et là des bouchons.
    La 21. Panzer constituant un front enterré entre Bayeux et l'Orne.
    Résultat : les unités alliées, même très rapidement sorties des plages, se heurtent en fin de journée à des môles puissants et infranchissables par force vive.
    y'a pas de surprise dans cette tactique mais encore faut il pouvoir l'appliquer :
    dans notre partie tu es sorti de sword le tour du débarquement et cette avance prise par rapport à tous les autres tests me fait galerer un max : je veux bien me replier pour constituer une ligne solide à 10 kms de la plage, mais je n'ai rien à replier : les unités se defixent en te voyant et reculent d'un ou 2 hex maxi alors que tu avances de 3 ou 4 ...
    je n'ai pour le moment aucune unité pour creuser une ligne de défense et là je ne t'ai toujours pas renvoyé le tour car j'ai la quadrature du cercle à résoudre en terme de positionnement à cause d'un dépot fixe que je prefererais ne pas avoir ...

    j'attends l'arrivée d'elements mobiles mais on arrivera ensemble à 3 kms de Caen ...si je me replie c'est au sud de caen ...

    la stratégie du repli généralisé ne fonctionne qu'en ayant un ou 2 tours de repit sur les plages ... :-?
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  5. #25
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651

    Re: N44++ V. A5

    je pense pour ma part qu'il n'existe pas d'école défense haute ou basse etc ... la seule école que je préconise est l'adaptation à la menace avec préparation en fonction des moyens d'un ligne d'arrêt fortifié dans le bocage ou les zones fortifié de l'ouest de Caen. dans notre partie lolo a réalisé une défense haute et je lui donne raison. malheureusement un incident technique dans une des options de la 12° SS que l'on n'avait pas anticipé à brouiller les cartes , voir l'entente sur ce test entre bertrand et laurent. pour ma part je n'avais pas le choix, entre bayeux et caen, je me devais d'installer un défense médiane à reculons avec le kampfgruppe meyer pour retarder un temps soit peu les britanniques tandis que loin au sud une défense fortifié était mise en place dans la premiére rangée de bocage. en ce qui concerne le secteur US ma défense etant un nid de gruyére ( option " omaha ") il était impératif de me retrouver avec un minimum d'éléments de défense dans le bocage pour barrer la route entre saint lo et caumont. mais sur omaha l'équivalent d'un bataillon de la 352 renforçant les bunkers a eu un impact énorme contre les forces US débarqués ( 4 bunkers encore opérationnels le 7 juin à 8h00 pour 16.750 pertes humaines alliées au total).
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

  6. #26
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 539

    Re: N44++ V. A5

    Quelques remarques pour la V6

    Mettre moins de gros dépots fixes proches des plages. Soit on les défend et on se fait trucider, soit on les abandonne et l'Allié n'a plus de crises de ravitaillement.
    Dans les 2 cas ce n'est pas trés réaliste.

    Dégager les voies de chemins de fer avec les gros dépots fixes. Les canons sur voie ferrée ne peuvent dépasser Caen à cause de probléme de stacking.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  7. #27
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 539

    Re: N44++ V. A5

    Je me répéte mais l'équilibre des forces est beaucoup trop en faveur des Alliés ce qui rend la partie à sens unique.Un joueur allemand n'a aucun plaisir à jouer ce type de partie car on on ne peut rien faire contre l'Allié

    aviation trop forte et DCA totalement inefficace. Il faut réduire la force de défense des avions. Dans ma partie contre Clay il n'y a eu que 2 avions abattus le 6 juin au soir ce qui est manifestement trop peu.
    chars alliés bougeant par paquets de 40 d'où une puissance de feu et d'assaut trop forte. Les chars sont capables de faire des assauts seuls sur des compagnies d'infanterie sans aucune conséquence pour eux. Une compagnie d'infanterie qui assaille moins de 10 chars se fait systématiquement disrupter.
    défense antichar de l'infanterie pas assez forte

    interdiction aérienne trop forte et effet de l'interdiction beaucoup trop meurtrier. L'interdiction semble attirer les batteries qui se font rétamer systématiquement. Une unité qui bouge de 3 hexagones seulement à 75% de chances de perdre 40 % de son effectif.
    Aucun probléme de supply pour l'Allié qui se sert chez l'Allemand
    Batteries cotiéres totalement inefficace car low en supply au bout de 3 tours. Longues a tiré 3 fois et s'est arrété sans pouvoir retirer. Le moral des canons cotiers avec E plus un effectif d'un seul canon les transforment en pétard mouillé.

    Pour rétablir l'équilibre je préconiserais de baisser d'un niveau de moral toutes les unités alliées et voir ce que ça donne. Les Brits avançaient prudemment et non pas en cavalcade comme c'est le cas actuellement. Il est pratiquement impossible de mettre une unité alliée disrupt en dehors des plages. Un changement d'un cran de le moral permettrait de simuler des unités qui hésitent à avancer et qui se planquent volontiers
    Il n'est pas normal que l'arme la plus efficace des Allemands sont les mortiers. Le reste y compris les chars ne font rien ou pas grand chose.

    Bref cette version A5 est trés frustrante pour l'Allemand.
    Un jeu réussi est aussi une question d'équilibre entre les camps. Ce n'est pas le cas actuellement.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  8. #28
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 794

    Re: N44++ V. A5

    Par rapport aux réflexions de Michel, il faudrait peut-être séparer complètement les scénars courts-moyens et les campagnes.
    En effet, tout rééquilibrage destiné à limiter le déferlement des deux premiers jours (proposition de Michel de descendre d'un cran le moral des brits par exemple) devient un handicap insurmontable pour l'Allié par la suite, une fois que le front est figé.

  9. #29
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    Re: N44++ V. A5

    je suis globalement d'accord avec toi Michel:

    plus spécifiquement si je reprends tes differents points :

    -la DCA est inefficace, je suis d'accord, contre les raids et meme contre l'interdiction (normal elle ne joue pas)...j'ai eu de nombreux vehicules de flak detruit par l'interdiction ...
    cette derniere est un peu trop forte d'ailleurs ...meme en prenant des chemins de traverse...

    -les batteries cotieres sont inefficaces : les solutions (dont j'ai dejà parlé) :
    #changer les affectations des batteries indépendantes (les rouges) et les empiler avec un depot de supply de 5 unités leur permettant de tirer jusqu'à leur destruction.
    #améliorer leur moral ou leur Uv est un autre moyen : car 1 canon moral E ne fait strictement aucun degat qq soit ce sur quoi il tire....il faut avoir recours à des valeurs délirantes pour les rendre un poil efficace (comme pour les LCT qui sont à 800/3 en soft)
    #les batteries allemandes sur toute la carte devrait en outre commencer 'stockpiled' : je rappelle la regle :
    Stockpiled is a type of Artillery unit status that represents a battery in position with ample ammo at hand and effective communications in place
    les allemands ont eu des années pour mettre en place les appros et les communications...certaines batteries avaient leur réserves de munitions mal placées, c'est un fait connu, mais la majorité devrait en bénéficier...

    -réduire les dépots fixes des allemands, qui servent surtout à l'allié; la bonne formule serait à mon avis : qq dépots de petite taille directement dans les bunkers des plages et des batteries, plus des dépots mobiles sur les arrieres (y compris dans les grandes villes)...là c'est trop facile pour l'allié de vivre sur le ravito allemand.
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  10. #30
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651

    Re: N44++ V. A5

    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages