Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3
1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 27
  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Lyon
    Messages
    323

    Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Bonsoir tout le monde,
    Un petit sujet que j'ai envie de développer avec vous (et peut-être avoir la chance d'être lu par un visiteur ne connaissant pas, mais cherchant à savoir) : :-)
    Pourquoi j'apprécie de jouer à cette série?
    Tout d'abord, le jeu en lui même : des régles relativement simples, mais pas simplistes. Les mécanismes ne sont pas compliqués à apprendre, le tout est d'ensuite de pouvoir les appliquer sur la carte. :doubt:
    Un jeu facile à prendre en main. On ne peut pas dire que l'interface soit compliquée et on a tout sous la main (bien sur, chacun aimerait pouvoir rajouter un ou deux raccourcis ou boutons, selon sa façon de jouer) mais je crois que dans l'ensemble on a tout sous la main.
    Les cartes sont assez agréables à voir, même dans le jeu de base (non modé). Par contre les "pions" originaux sont...pas du tout à mon goût, pour ne blesser personne (et pis moi j'suis pas capable de faire mieux alors!!!!) :oops:
    Alors voilà, y'a les modeurs : et hop le jeu prend un autre aspect. La carte et les pions deviennent vraiment agréables et même les unités parfois, ben, on s'y attache. Et avec les codes de couleur pour différencier chaque unités, on essaye de garder une structure cohérente dans le déploiement des troupes.

    Les campagne traitée sont en général intéressantes. Je suis d'ailleurs surpris : sur table, je préférais le front de l'est à celui de l'ouest (j'aime pas la forme des chars anglais et les américains sont souvent trop puissants dans les jeux). Là dans ces jeux, je m'éclate plus sur le front ouest ou sud que sur le front est. Aussi à cause peut-être d'une méconnaissance de certaines batailles traitées, ou la taille énorme parfois du jeu. Par exemple Kursk me tente énormement, mais c'est gigantesque et il faut plusieurs heures rien que pour les tirs d'artillerie... :cry:

    Un autre charme de ces jeux : ce sont parfois des batailles assez conséquentes que l'on joue et pourtant on manipule des bataillons, voire des compagnies. J'aime ce côté "petites unités prises dans un flot stratégique" Et puis avec les mods, je me prend parfois à suivre telle ou telle unités avec soin parce que "elle me parle plus" que certaines autres. Ok parfois , sur une grosse bataille, les bataillons se suivent et se ressemblent. Mais par exemple, là, je joue une partie en Sicile avec le camp de l'axe. En deux tours j'ai le renfort de 3 bataillons (12 compagnie), ben ça change tout!!!!!! :evil2:
    Et puis j'aime bien aussi dans une bataille qui fait rage de tout côté, placer là (et pas là, non mais) mon unité de 5 tigres qui va soutenir les 2 compagnies qu'il me reste pour arrêter ses 4 brigades blindées.
    Je pourrais aussi parler du système de pertes : à l'homme, au véhicule, au canon près. Vous ragez quand une unité part en déroute ou que vous perdez 4 chars d'un coup...Mais tout est subjectif, et là, je pense en "esthéte" du jeu, pas dans un cadre "efficacité" d'utilisation des unités, puisque j'ai cru comprendre en lisant sur le site, qu'il valait mieux avoir 50 Bt-7 qui tirent sur une compagnie d'infanterie que d'avoir 3 Tigres. :gnn:
    Enfin je pense que vous voyez finalement ce que je veux dire.
    Bon voilà, c'est en fait une ambiance qui est à l'origine de mon plaisir à jouer ces jeux.

    Bon c'était long et peut-être confus ou maladroit, mais je voulais juste souligner quelques points.

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Lyon 69007
    Messages
    516

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Que dire de plus après ce plaidoyer sincère et criant de vérité.

    Sinon que ce jeu rend inexorablement accro en PBEM , et cela malheureusement il faut le dire.
    Sandar , un Papa qui supporte sa petite Louloutte de 2 ans, 83 cm et 14 kgrs.

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    1 155

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    J'aimerais "rebondir" sur ce poste pour avoir l'opinion des "jeunes" accros aux HPS (moins d'un an de jeu à peu près). La grande diversité des PzC a déjà été citée dans un précédent topic mais on a eu à faire aux avis de joueurs expérimentés (si je me trompe pas) donc j'aimerais que les jeunes joueurs parlent de leurs opus achetés et donnent une vision peut-être différente de leurs aînés.

    pour ma part, si je dois résumer les jeux suivants à ceux qui découvrairaient aujourd'hui les PzC, voici un avis :

    Tobruk'41 : excellent pour débuter : aucune entrave de terrain pour les manoeuvres et donc très large choix de manoeuvres, assez peu d'unités et donc assez rapide à jouer.

    France'40 : difficulté médiane pour cet opus qui offre des challenges très variés : terrains allant de la forêt à la plaine, de scénars assez faciles pour un camp à des batailles plus équilibrées (voire aussi désequilibrées). C'est l'auberge espagnole cet opus et c'est le plus fun de ceux que je possède par la diversité de ses scénars (contrairement à Tobruk, plus limité dans ce domaine)

    Moscow'41 : Quand on a acquis les bases en défense sur les deux opus précédents, on peut essayer celui-ci pour parfaire ces connaissances dans ce domaine. Par contre le terrain très difficile ne permet pas d'apprendre l'attaque quand on débute. les scénars jouent sur des qualités (attaques très rapides en terrain difficile) que ne possèdent pas les nouveaux joueurs découvrant HPS.


    Korsun'44 : la galère du débutant. à éviter absolument tant qu'on n'est pas devenu "pro" des PzC. scénars déséquilibrés, unités allemandes très réduites face à des russes au complet. il est impossible de connaître les capacités de résistance des unités allemandes (du genre 3 canons AT, 3 obusiers de 75 à mélanger sans que l'on sache ce que çà va donner). A l'inverse, une fois en terrain connu, il est peut-être très fun mais je le déconseille fortement d'entrée de jeu.

    Voilà, pour stalingrad, je vais attendre d'avoir fini une campagne.

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 532

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Merci pour le post sympa de Bravylon qui explique très clairement ce qui fait l’intérêt depuis 6 ans des Panzer Campaigns et pourquoi il y a toujours autant d’amateurs assidus pour pratiquer ces jeux. Je peux reprendre à mon compte beaucoup de choses exposées par Bravylon. C’est vrai que l’on a tous un faible pour des unités particulières. On les chouchoute, on les dorlote, on voudrait qu’elles soient épargnées par les aléas des combats. Par exemple mon unité fétiche dans France 40 c’est le 4eme BCC. Il faut lire l’AAR et vous comprendrez pourquoi. Il est vrai aussi que de beaux mods changent tout. Une unité faible dotée d’un beau mod recevra psychologiquement plus de considération pour utiliser cette unité. Sur Stalingrad j’ai repéré une unité très peu usuelle de canons d’assaut. Je serai curieux de suivre ses performances. C’est le volet personnalisation à l’intérieur des grandes confrontations.
    En ce qui concerne les campagnes chacun semble avoir trouvé son style et son terrain privilégié. Personnellement je n’aime pas trop les campagnes où le terrain limite trop la liberté de mouvement. Je n’ai pas aimé Sicily 43 mais certains s’amusent vraiment sur ce module. C’est la richesse de Panzer Campaigns d’offrir un choix de campagnes très diversifiées. En fait chaque joueur trouve le créneau dans lequel il excelle le mieux. Faire jouer quelqu’un avec une armée ou sur un terrain qu’il ne sent pas c’est comme faire jouer un acteur à contre-emploi. On assiste insensiblement à une spécialisation des joueurs qui trouvent petit à petit leur terrain de prédilection.
    Je préfère les confrontations à l’est ou dans le désert en raison de la pression mise sur les joueurs. L’Allemand est souvent surclassé en nombre et doit faire face à des nuées de Soviétiques. Il faut souvent, avec les Allemands, temporiser, reculer, économiser ses forces, user et casser celles de l’adversaire. Il faut savoir attendre son heure, constituer dans le secret une masse de manœuvre, repérer les faiblesses des Soviétiques, estimer les chances d’une contre-attaque, puis foncer pour pousser son avantage. Des hésitations, un décrochage trop tardif, des résultats de combats inattendus et un plan soigneusement élaboré peut s’effondrer en quelques tours. Le moral personnel du joueur compte au moins autant que le moral de ses unités virtuelles. Dans une partie il y a toujours des moments de très fortes tensions où la corde est tellement tendue qu’il faut jouer très finement pour éviter l’effondrement de son armée ou de son front. Parmi les moments de ce type qui constituent des temps forts de mes aventures sur Panzercampaigns j’ai en mémoire l’avancée des Soviétiques sur Kharkov 43(partie Warson/Micke contre Moïse/Yves), la retraite de la 8eme armée britannique sur El Alamein (Tortue/Laurent/ Elpaco contre Bébert/Micke), la retraite de la 1ere panzerarmée derrière le Dnepr ( Korsun 43 avec Moïse/Pretator/Yves contre Warson/Prevot/Micke) l’offensive allemande sur le front sud de Koursk doublée par une contre-attaque massive des Russes sur le flanc allemand (Moïse/Bébert contre Laurent/Micke). Je n’ai jamais trouvé de tels moments de tension sur des campagnes à l’ouest où les mouvements sont plus méthodiques, plus progressifs. Il faut quand même souligner que la traversée de la Meuse dans France 40 est l’exception. La partie Elpaco/Warson/Micke contre Pretator/Moïse/Bébert est intéressante à jouer en raison des moments difficiles que doivent traverser les 2 camps.
    Sur les parties à front ouvert il faut toujours essayer d’anticiper en se mettant dans la peau du joueur d’en face. Jouer avec les Russes est aussi une affaire de spécialistes. L’armée rouge est massive, lente, son moral souvent médiocre. En contrepartie son avance est souvent inexorable et peut être extrêmement dangereuse. Arriver à garder une cohésion avec une telle armée relève de l’exploit mais certains sur ce forum y excellent.
    Pour enrichir la discussion il serait intéressant que chacun puisse expliquer dans ce sujet comment il a découvert Panzer Campaigns. Pour moi c’est très simple : Cyberstratége dans un n° de l’année 2000 présentait Smolensk 41 puis le 1er n° de PC4 War qui me faisait découvrir le site et le forum de ce journal où il y avait une rubrique Panzer Campaigns. Il y eut ensuite la migration sur Campaigns France. Ces 2 sites ont réellement créé la communauté des joueurs francophones de Panzer Campaigns. Depuis le site est devenu plus éclectique avec pleins d’autres jeux et c’est tant mieux.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    963

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Alors moi j'ai decouvert les Panzers campaign il y a 6 7 ou 8 ans je ne sais plus c'etait Smolensk 41 en version 'freres de la cote :-D ' , j'adorai deja les wargames , mais bon j'ai pas trop accroche , rappelez vous c'etait a l'epoque des resultats ingames par fenetre ouverte/fermee , je me souviens les tours de l'Ia duraient 20-30mn ...J'ai laisser tomber et de temps en temps je mettais la main sur une nouveaute au pavillon noir Normandy44 par exemple meme defaut c'etait aussitot efface.
    Et puis il ya eu un PC4War qui parlait de Campaign France et d'un tournoi General Etienne ...J'ai fait un tour , j'ai appris et decouvert ma betise et mon abyssal ignorance !
    J'ai achete enfin Smolensk 41 mon premier jeu Hps et je dois dire qu'ils ont desormais une place bien a eux.
    Ma premiere partie en Pbem avec FFak m'a fait decouvrir que le
    jeu est mille fois mieux comme ca .
    Moi je conseillerai Smolensk , Sicily et El Alamein pour leur campagne a taille humaine , et leur situation tres variee.

  6. #6
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 030

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Pour ma part, j'etais un battleground-ist isolé avant d'avoir internet chez moi et puis en 98 le monde s'est ouvert a moi et j'ai decouvert les joies du PBEM. J'etais a fond dans les napoleoniens et quand la serie des PzC est sortie j'ai regardé de loin et de haut cette serie sans ressentir quoique ce soit pour elle. Ca me semblait trop gros et sans interet.

    Et puis, je ne sais plus comment j'ai fait le pas. Je me suis lancé en Normandie parce que j'aimais bien le sujet du debarquement et puis de fil en aiguille je me suis retrouvé a avoir toute la serie... :-D

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    marne la vallée
    Messages
    2 228

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    pour ma part j'ai découvert les PzCampaign dans la presse wargames ( vae victis , PC4WAR ), j'ai profité de mon changement de PC début 2004 pour installer le jeu ( Smolensk et kursk ) que j'avais depuis quelque temps et pour lancer des parties contre l'IA : pas mal mais l'IA réagissait de façon stupide à mes mvts.

    à l'automne 2005, j'ai réussi à m'inscrire sur le site ( pas simple )et j'ai lancé une première partie : la campagne de kursk contre tyrex.

    ça a été la révélation : trés jouissif avec un max d'unités à bouger ( ma copine me décrivant comme accro )et surtout pas mal de suspense quant aux mouvements de mes adversaires.

    bref une série excellente avec pour moi un faible pour le front germano-soviètique ( bon korsun semble en deçà )
    ;-)

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    830

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    Un article de Micke de 8 pages dans un des premiers PC4War et je me suis converti.
    Sicily et son terrain pourrie m'ont séduit puis le Tournoi Général Estienne et les leçons infligées par Moise et Grosbill.

    Enormémement de défaites et un amour immodéré pour les terrains soit complétement impraticable (Sicily, Normandie) ou complètement vide (Tobrouk).

    Je possède plus d'opus que je n'ai de temps pour jouer et c'est dommage.


    Edit : mais ce qui me fait durer sur cette série c'est la communauté francophone.

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    397

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    C'était ds CyberStratège, un article sur S41 qui donnait l'eau à la bouche, ensuite j'ai lu les post sur le blitz, etc... En tous les cas, on l'a révé HPS l'a fait. Et puis, j'ai rencontré votre communauté : et je prends mon pied, et quelques roustres aussi (merci Yves). Les PBEM en multi, c'est le top

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    Re: Pourquoi j'apprécie les Panzer Campaign.

    moi je suis arrivé un peu par hasard,
    je jouais à Europa Universalis et sur leur forum, qqun s'est mis à jouer à UV et à en parler...
    en cherchant un forum sur UV, je suis tombé sur celui de PC4war où j'ai trouvé des joueurs jouant à HPS.
    tres branché guerre navale, j'y ai ecrit mon premier post pour chercher un adversaire sur jutland. Je crois que c'est laurent qui m'avait répondu que personne n'y jouait...
    puis flavius m'a conseillé d'essayer K42 ...
    et voilà comment je me suis remis à faire du wargame serieusement (apres 5 ou 7 ans d'arret)
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages