Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
La course vers Caen, le retour
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2
1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 12
  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654

    La course vers Caen, le retour

    Donc le retour de Greg (alliés) contre Papipop (allemand) dans le scénario n°10 de N44 :


    6 juin 2h du mat

    Le largage est traditionel de la 6th Airborne brit entre Benouville et la forêt de Bavent au nord est de Caen (10 kms).


    6 juin 6h

    Le débarquement débute sur les 3 plages réservées aux forces du Commonwealth et à certaines troupes alliées.
    A Arromanches, le plage se dénomme Gold, Juno à Courseulle sur Mer et Sword à Riva Bella.
    Les premières vagues d'assaut sont très désorganisés et ne peuvent sortir des plages.
    Pour les paras, la réorganisation est de mise. La capture de dépot de ravitaillement et du pont de Benouville est une priorité ainsi que la réduction d'un certain nombre de points de résistance à l'intérieur même du dispositif.
    L'aviation est utilisée massivement pour briser les renforts vers les plages. Deux compagnies sont désorganisées à proximité de Gold.
    Plusieurs compagnies de la 21ème Panzerdivision sont également attaquées lors de leur montée vers le front dans le secteur est de Caen.

    6 juin 8h

    De nombreux renforts débarquent sur les plages, les premières attaques en règle sont lancées sur les bunkers fermant les plages.
    Une position (la plus faible) est emportée sur Gold.
    Sur les autres plages, les fortifications n'ont même pas été entamées ni par l'artillerie de marine ni par l'aviation. Les assauts sont repoussés sans ménagement.

    Dans la zone de largage aéroportée, le pont de Benouville (pegasus Bridge?) est capturé.
    Des mouvements de troupes sont signalés au nord.
    Au sud, une colonne d'une compagnie d'armes lourdes et des véhicules de DCA viennent au contact d'une de nos compagnie.
    Cette troupe est soutenu par l'aviation qui prélève un certain nombre d'hommes et de véhicules chez les allemands.
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    309
    Citation Envoyé par greg Voir le message

    Dans la zone de largage aéroportée, le pont de Benouville (pegasus Bridge?) est capturé.
    tout a fait c'est pegasus bridge.

    Phil

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Vitry sur seine
    Messages
    827
    Darth Greg est de retour ! et il n'est pas content ...planquez vos femmes filles et soubrettes ...l'empire de la rapine va frapper la Normandie...

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654
    C'est un scénario relativement court et léger, fort sympathique.
    Comme vous le savez pour certains je n'ai pas trop le temps mais j'ai lancé cette partie pour acceuillir un nouvel arrivant Papipop dont j'ai, semble-t-il, activé le nombre de tours prévus. Preuve que les Hps sont prenants.
    J'espère qu'il apprendra un peu de ses erreurs avec moi!

    6 juin 10h

    Les forces débarquées à Gold viennent de capturer la position défensive centrale de leur plage. Dans la foulée, plusieurs bataillons de chars progressent vers l'avant et rencontrent le premier rideau défensif derrière les bunkers.

    A Courseulles, un bunker est également pris mais la sortie des plages est limitée à un kilomètre dans les terres.

    A Riva Bella, malgré de nombreuses attaques, les sorties de plages sont bloquées par de nombreux ouvrages défensifs.

    Enfin, les paras de la 6th Airboirne tiennent leurs positions face à une attaque de plusieurs compagnies venant du sud et du nord.
    Seule une de nos compagnies a pour le moment reculé.

    greg
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  5. #5
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    bretagne le far west
    Messages
    892

    conseils

    [quote=greg;98422]C'est un scénario relativement court et léger, fort sympathique.
    Comme vous le savez pour certains je n'ai pas trop le temps mais j'ai lancé cette partie pour acceuillir un nouvel arrivant Papipop
    mo pauvre papipoip
    C'est pas de chance de tomber sur dard greg en personne un terrible et dangereux adversaire que voila
    fait gaffe a toi il est gentil mais un peu brutal dans la courtoisie sur hexagonne garde le moral tu va en avoir besoin
    a bientot greg
    bon je pollue
    je sort

  6. #6
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654
    6 juin 1944 midi

    Le soleil commence à taper fort. Les forces britanno-canadiennes progressent raisonnablement bien dans les secteurs d'Arromanches et de Courseulles.

    A Gold, une nouvelle position est prise à l'ouest de la plage. L'avance est d'environ 2 kms mais de nombreuses unités viennent de sortir des plages.

    A Courseulles, les chars font un bond en avant. Ils harcèlent plusieurs compagnies déjà bien entamées par l'aviation alliée.

    Rien de neuf à Riva Bella où les troupes sur les plages n'arrivent même pas à ébrécher les bunkers des plages!

    Pour les paras, au nord de la zone de largage, les petits gars résistent bien et méthodiquement face à des compagnies nombreuses.
    A l'ouest, nos unités prennent le village de Brenouville et commence à se déployer à l'arrière des troupes de Riva Bella.
    Enfin, au sud, plusieurs compagnies (semble-t-il de la 21°PzD) se rapprochent afin de participer à une contre-attaque. L'aviation intervient plusieurs fois afin de réduire cette offensive.

    A noter, une compagnie allemande est surprise au sud de la Dive en plein mouvement. Elle perd près de 80 hommes en deux attaques aériennes bien menées.

    greg
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  7. #7
    Date d'inscription
    fvrier 2007
    Localisation
    Angouleme
    Messages
    107
    Pas d'inquiètude à avoir, j'ai déjà pu tester l'efficacité de Greg sur notre première partie. En jouant l'allié, je fus bien content de m'en tirer avec une défaite mineure. Mes pauvres paras de la 6th airborne ont été littéralement taillés en pièces. Sur les plages, ça n'avait pas été brillant puisque j'avais profité de la nuit du 6 au 7 juin pour en sortir, ce qui m'avait permis de lier connaissance, au petit matin, avec les panzers de la HJ.

    Sur le retour, le scénario est déjà bien différent dans la mesure où, jouant l'allemand, je découvre enfin un peu l'efficacité de l'avaiation alliée (surtout sur les grenadiers de la 21ème PzDiv ) et Greg n'a pas décidé, comme moi j'avais pu le faire, de passer la journée à la plage, ce qui est fort dommageable car la HJ ne me semble pas encore décidé à intervenir.

    Bref, c'est un apprentissage certes douloureux, mais fort instructif...

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654
    6 juin 1944 14h

    Gold

    Nous avons progresser d'environ 7 kms dans les terres, au niveau de Villiers le Sec et de Colombiers. L'opposition est pour le moment composé d'un rideau défensif composé de compagnies d'infanterie dont certaines de la 21°PzD.

    Juno

    Seule la position défensive centrale de Courseulles résiste encore mais pas pour très longtemps. En effet, nos troupes sont déjà sur ces arrières et ont rejoint le village de Banville (3 kms à l'arrière du village de Courseulles).
    La ligne de front est dorénavant à l'entrée du bocage avec les villages de Riviers, Beny, Tailleville, Douvres et St Aubin sur Mer (sur le cote).
    La prise de Banville va surement permettre le contact avec la poche de Gold dans un avenir très proche.

    Sword

    Le bunker WN18 vient de tomber, le reste des positions commence à souffrir des assauts réguliers des troupes de commandos et des fantassins des premières vagues.

    6th Airborne

    Au nord et à l'est, la situation reste inchangée malgré une pression qui va aller en s'accentuant.
    A l'ouest, les allemands s'approche de Benouville avec des unités de la 21 PzD (3 compagnies). Une compagnie de para envoyé trop loin à Blainville est dorénavant isolé.
    Au nord, entre Ste Honorine et Touffreville, une attaque allemande relativement molle se poursuit.
    Dans le secteur du village de Troarn, un bataillon d'infanterie motorisé de la 21°PzD s'approche de nos positions mais est encore désorganisé de nos attaques aériennes de la matinée.
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654
    6 juin 1944 18h

    Gold

    A l'ouest, nos troupes s'approchent de Sommervieu sur la route de Bayeux.
    Au sud, la poussée est franche et massive. Les compagnies ennemies sont repoussées sans ménagement. Le front ne semble plus tenir qu'à des compagnies de la 21°PzD qui se désorganisent au fur et à mesure de la prise de contact avec nos unités.
    A l'ouest, certaines positions fortifiées résistent toujours mais sont sous le point d'être submergé par d'importantes forces.
    Le contact est pris vers 16h avec les troupes de Juno.

    Juno

    La position centrale résiste toujours plusieurs milliers d'hommes et des centaines de véhicules encerclent le bastion sans pouvoir l'emporter.
    Cependant, de nombreuses autres unités dont une grande quantités de blindés se ruent vers le sud. Ils profitent d'une brèche entre les forces défensives allemandes entre les plages Gold et Juno pour s'infiltrer et passer derrière les troupes allemandes dans le secteur de Creully et de Pierrepont.
    Les points fortifiés de Douvres retardent notre avance alors que les bunkers sur le bord de mer commencent à tomber.
    La défense centrale allemande reste toujours accrochée au village de Riviers.

    Sword

    Les bunkers centraux sont tombés et nos troupes commencent à s'infiltrer vers l'avant. Elles s'approchent déjà de Colleville sur mer et d'Ouistreham.
    Les paras en provenance de Benouville apportent également leur soutien en s'approchant par l'arrière des positions allemandes.

    6th Airborne

    La contre-attaque allemande entre Trouffreville et Troarn s'amplifie par l'arrivée de panzer IV. L'aviation intervient rapidement pour réduire cette attaque.
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  10. #10
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 654
    6 juin 1944 20h (T9)

    Avec la nuit, la volonté de progression des alliés n'a pas baissé. D'après nos services de Renseignements, les forces de l'Axe ont du mal à rejoindre le front grâce à l'action des résistants français.

    Gold

    La ligne de front est constitué comme suit : à l'est, à Arromanches, Ryes et entre Sommervieu et Villers le sec puis au nord aux portes de Pierrepont et Thaon.

    Juno

    Les forces canadiennes se trouvent déjà à Basly et avancent lentement dans le secteur de Douvres. En effet, plusieurs points fortifiés résistent durablement.

    Sword

    La percée des plages continue. On s'approche de Périer, la deuxième ligne de défense allemande commence à être isolée.
    Des renforts de la 6th Airborne tombent dans ce secteur et permettent d'entrevoir un effrondrement rapides des bunkers résistants à l'est de la plage.
    Enfin, la compagnie para encerclée à Blainville (S-O de Benouville) vient d'être secouru par ses camarades.

    6th Airborne

    La "contre-attaque" allemande au sud, entre Touffreville et Traorn est pour le moment contenu par nos compagnies pourtant fortement éprouvées.
    L'aide précieuse de l'aviation alliée y est grandement saluée.

    Pertes

    Alliés

    3881 hommes
    47 canons
    73 véhicules
    1 LCI
    4 avions

    Axe

    2819 hommes
    92 canons
    34 véhicules

    2399 points dont 2750 points d'objectifs (draw)

    victoire mineure à 2800 points
    Dernière modification par greg ; 26/04/2007 à 22h30.
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages