Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
"Chevauchée d'état-major" à Waterloo
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2
PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 11 à 20 sur 20
  1. #11
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Citation Envoyé par Arnaud Voir le message
    J'ai lu une hypothèse il y a longtemps qui disait que N. s'était planté en lisant les cartes et avaient commis des erreurs topographiques majeures en confondant des lieux. C'était très étayé et très convaincant...

    Faudrait que je retrouve le texte...
    Oui c'est Bernard Coppens : http://www.1789-1815.com/index.html

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  2. #12
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Le Mans
    Messages
    83
    Oui ils auraient pu choisir un autre exemple, mais je crois que justement rien ne permet de mieux se remettre en question que de contempler là où on a perdu. Aller a Austerlitz, c'était risquer de ne pas avoir d'émulation, du genre :'oh oui le plan de Napoléon était vraiment parfait'. Idéal pour rester, en l'occurrence, dans sa ligne Maginot.
    En revanche, j'ai l'impression qu'ils ont bien compris le danger de l'isolement du chef ('Mon état-Major, c'est mon cerveau') et j'ai bien aimé la référence à Clausewitz ('la théorie de la friction'). Je vous enjoint, à cet effet, soit de le relire , soit de lire le petit bouquin sorti aux éditions Mille et Une Nuit: le philosophe à la fin part un peu en live -même carrément-, mais on y comprend bien cette fameuse théorie, où le chef doit apprendre à composer avec les contingences. Comme Grouchy, qui, justement n'arrive pas.
    Non, moi j'ai bien aimé.
    Penser en stratège, agir en primitif.

    En cours:
    ...

  3. #13
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Ah Clausewitz... Une de mes lectures de jeunesse.

    Il ne faut pas oublier non plus ses livres un peu plus courts (beaucoup plus court) et au combien interessants des differentes campagnes, il y en a un pour la Campagne de 1815.

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  4. #14
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    5 076
    Ils ont rien d'autre à foutre au CDEF ?

  5. #15
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Le Mans
    Messages
    83
    Citation Envoyé par Laurent Voir le message
    Ils ont rien d'autre à foutre au CDEF ?
    Aaaaah-tention! Une petite classe verte de temps en temps, ca permet de tempérer les élèves dissipés, c'est bien connu. Et puis tu sais bien que la directive n° Educ5700234 alinéa b préconise l'utilisation de moyens pédagogiques variés pour mettre en valeur les capacités des étudiants à qui le cadre strictement scolaire peut moins convenir.
    Penser en stratège, agir en primitif.

    En cours:
    ...

  6. #16
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 284
    Etudier les anciennes batailles est toujours fort utiles. En effet le materiel de base de la guerre n'a pas évolué.
    Ok les techniques de communication, les materiels ont considerablement changes. Mais on ne donne pas des ordres à un materiel.

    La base de toute guerre reste l'humain. Et lui n'a absolument pas changé depuis Alexandre. Donc la compréhension des réactions humaines en phase de stress est LE facteur primordial à maitriser pour un EM. Je ne sais plus qui a dit cela mais une arme ne vaut que par les hommes qui la dirigent.
    L'etude des batailles du passé permet donc de mieux comprendre les reactions de l'humain en situation de stress du combat.
    Visiblement les EM modernes semblent l'avoir un peu oubliéd on dirait et rédécouvre les vertus des lecons du passé. Nos dirigeants divers et variés feraient peut etre bien d'en prendre de la graine
    Specialiste en abandon

    Smolensk (cmdt du PzGrIII) T52. Taiaut aux ponts sovietiques que Hans place sur la Dvina
    Zvesdia (en sovietique contre Waldo) T27. La barriere de l'Oskol n'est plus qu'un souvenir.
    Reconfiguration de Skachok toujours en cours.

  7. #17
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Banlieue Nord de Paris.
    Messages
    3 019
    "bon sang, si on avait eut nos leclerc et nos canons automoteurs à Waterloo, on leur aurait rabattu le claquet à ces english".


    j'imagine sinon très bien napoléon :

    "Diantre, comment dois-je orienter la carte... alors... zut, avec le vent, ce n'est décidément pas pratique. bon, alors, la ferme elle devrait être par là, donc tout le monde par là ! ou alors par là ! je ne sais plus trop bien...on a qu'a dire entre les deux, çà devrait passer, çà passe bien d'habitude... "

  8. #18
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    garches
    Messages
    4 114
    Citation Envoyé par Nicolas Voir le message
    "bon sang, si on avait eut nos leclerc et nos canons automoteurs à Waterloo, on leur aurait rabattu le claquet à ces english".


    j'imagine sinon très bien napoléon :

    "Diantre, comment dois-je orienter la carte... alors... zut, avec le vent, ce n'est décidément pas pratique. bon, alors, la ferme elle devrait être par là, donc tout le monde par là ! ou alors par là ! je ne sais plus trop bien...on a qu'a dire entre les deux, çà devrait passer, çà passe bien d'habitude... "
    Non il n'a pas dit ça, c'était plutôt:

    "Labedoyèèèère! mes cartes sacrebleu! Bon. Envoyez le Corps de Lobau sur la droite.

    ...

    Comment ça nous manquons de baïonnettes de 12? Eh bien mettez celles de 13 et hardi!"

    in Les carnets du Caporal Tiller 1995-2008, editions freedom fries
    "il ne faut pas s'étonner si un demi-d'ouverture ne donne que la moitié des ballons"

  9. #19
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Banlieue Nord de Paris.
    Messages
    3 019
    Citation Envoyé par Arnaud Voir le message

    Comment ça nous manquons de baïonnettes de 12? Eh bien mettez celles de 13 et hardi!"

    in Les carnets du Caporal Tiller 1995-2008, editions freedom fries

  10. #20
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Le Mans
    Messages
    83
    Citation Envoyé par Tyrex Voir le message
    Je ne sais plus qui a dit cela mais une arme ne vaut que par les hommes qui la dirigent.
    Dans un contexte plus large, Jean Bodin? (Il n'est de richesse que d'hommes)
    Penser en stratège, agir en primitif.

    En cours:
    ...

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages