Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
[No EcVa] mai 40 en France
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3
1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 23
  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    [No EcVa] mai 40 en France

    J'entame contre EcVa233 une nouvelle partie de F40.

    Le scenario joué est la v2 legerement revue par mes soins il y a un an, en accord avec Tortue et apres avoir eu acces aux archives belges qui avaient servi à faire cette v2. Si des gens sont ineressés, je pourrais lister les modifs (une trentaine) qui sont globalement favorables au camp allemand (diminution de la mobilité belge, introduction de l'artillerie lourde allemande, amélioration du moral des panzers ...)
    les options sont classiques.

    je jouerais Gamelin contre EcVa qui joue les méchants ....

    Afin de simuler les difficultés de coordination de l'aviation alliée, je m'impose les regles maison suivantes :
    - raids de l'aviation alliée autorisés uniquement en début de tour, avant tout mouvement de ma part
    - l'aviation française ne peut bombarder que des unités repérées par des unités françaises, idem pour l'aviation belge. L'aviation anglaise peut bombarder des unités repérées par les anglais, les belges et les hollandais uniquement
    - interdiction de faire des raids sur des villes ou villages jusqu'au 16 mai inclus. Cette directive historique et scrupuleusement respectée par l'aviation alliée la 1ere semaine de combats à de rares exceptions avait pour but d'eviter les pertes civiles en Belgique et en France. Petite exception, je m'autorise à bombarder les hex de villes adjacents à un pont lourd (le bombardement du pont en lui meme n'est pas possible dans le jeu malhereusement ....)

    prochain post sur ma stratégie générale

    j'émets le souhait que ce compte rendu soit interactif et serais heureux de discuter stratégie et simulation avec tous ceux qui sont interessés donc n'hesitez pas à participer merci
    Dernière modification par elpaco ; 13/08/2008 à 18h21.
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    strategie 1

    je ne sais pas bien quelle est la bonne carburation pour l'armée alliée dans cet opus. en lisant les AAR, j'ai pu voir que les stratégies employées étaient assez diverses ce qui montre qu'aucune ne remporte l'adhésion.
    de mon coté, je n'ai pas d'idée préconçu et suis meme assez dubitatif. Il est clair que cela dépendra en partie de la stratégie allemande, ce scenario ayant des placements alternatifs je le rappelle ...

    dans les idées sratégiques que j'ai je vais séparer l'idée de manoeuvre (ou de placement) et l'idée d'utilisation des forces à ma disposition.
    je vais d'ailleurs commencer par çà et reviendrais à mon placement dans un prochain post

    donc quid des forces alliées et leur utilisation peut elle avoir un impact sur mon placement.
    l'idée c'est d'essayer de tirer le maximum des forces alliées en les utilisant là où elles peuvent servir au mieux et de voir si cela est structurant pour le placement.

    1er type d'unités spécialisé : les BCC indépendants.
    Il y en a un peu sur tout le front au départ, ces unités se font generalement emporter dans la tourmente, leur dispersion ne les aidant pas beaucoup.
    en conséquence, j'envisage de regrouper toutes les unités indépendantes de R35 et de H35 et les utiliser de manière concentrée. Ces unités ayant des capacités antichars médiocres et une mobilité guere meilleure, elles n'ont aucune chance face aux panzers. En revanche, contre de l'infanterie allemande, elles peuvent servir de bouchon, empecher le passage contre de l'infanterie sans capacité de tir antichar. Elles ne peuvent reculer que du fait d'assauts d'infanterie, donc elles peuvent controler la progression allemande à un niveau de 2 hex par tour sans risque, voire 1 en terrain difficile.
    Le placement de ces unités sera induit par cette volonté d'utilisation : dans un secteur sans panzer, si possible en terrain difficile : l'extreme sud de la carte ou l'extreme nord paraissent tout indiqué...à voir par la suite

    2e type d'unités spécialisé : les canons AT

    meme constat, il y en a un peu partout, en particulier dans les DI belges. Les laisser avec leur infanterie permet d'harceler les panzers mais ces unités se font generalement emporter par des assauts des qu'elles sont disrupt ou bien leur passage en mode T les condamne irrémédiableemnt du fait des tirs defensifs ...
    pourtant la capacité AT du 47mm aussi bien belge que français est tres bonne contre les Pz II ou III. J'envisage également de grouper toutes les unités AT en provenance de toute la carte sur un seul secteur, si possible derriere une riviere.
    l'endroit dependra du mouvement allemand car ces unités sont tres vulnerables face à l'infanterie allemande pour les raisons évoquées ci dessus, il faudra donc les concentrer face aux panzers. leur mobilité correcte (et le fait de ne pas avoir besoin de setup) permettra des les positionner sans trop de difficulté à l'endroit choisi.

    la suite plus tard, ma fille pleure
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    strategie 2

    pas de remarque, je continue mon monologue alors

    3e type d'unités spécialisé : les divisions de chars alliés
    moins mobiles que leurs adversaires avec une moitié de chars aux capacités trop faibles (H39), elles n'ont que peu de chance face aux panzers. Leur principal atout est à mon sens l'infanterie d'accompagnement (chasseurs et dragons portés, moral B et 10 ou 11/1 en soft, et encore mieux les 2 bataillons de mitrailleurs de la 2e DLM avec 14/1).
    Mais ces unités sont tres peu nombreuses malheureusement, il faudra les utiliser groupées, au bon moment et surtout ne pas les gacher...
    conclusion sur leur utilisation : essayer de grouper les 3 DLM d'un coté et les 3 DCR d'un autre. Utiliser les 6 divisions groupées serait idéal mais leur différence de mobilité peut etre un handicap...
    enfin j'essayerais de les mettre dans le meme secteur.
    les chars seront transportés exclusivement par train pour ne pas en perdre 30% du fait de pannes mecaniques avant leur engagement
    j'envisage un déploiement au centre dans le secteur de valenciennes, important noeud routier et ferroviaire.

    en procédant ainsi, mon déploiement va apparaitre petit à petit il me semble, les principales unités seront placées avec certitude, les autres le seront en conséquence ...

    pour le moment je n'ai pas identifié d'autre type d'unités spécialisé d'importance significative, j'en viens donc à des considerations géographiques dans le prochain post
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  4. #4
    Date d'inscription
    dcembre 2007
    Messages
    313
    Les Dlm ensemble ok, mais elle risque de manque de coffre, pour les DCR elle devrait etre jouer avec au minimim un brigade de spahis en accompagnement ou même mieut une dlc ce qui leur donne l'infanterie d'acompagnement et des reco correcte.

    yann

  5. #5
    Date d'inscription
    dcembre 2007
    Messages
    313
    Une question

    Est tu libre de t'est placement, pour l'infanterie?
    Car sa serais peut etre interessant de positionner deja les divs d'infanterie sur certain cours d'eau, la meuse par esemple...

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269
    @Ney :
    les unités sont placées sur la carte au demarrage, apres c'est à moi de les emmener où je veux car elles ne sont pas en position de defense au depart. le tout de savoir où les emmener et ce pour une bonne raison et pas juste faire une ligne avec en les emmenant au plus pres ....

    concernant la meuse, elle est considérée comme le canal des ardennes dans le jeu (ie elle n'est pas plus difficile à franchir). Meme si c'est une ligne de defense assez naturelle, il n'y a aucune certitude que ce soit la meilleure.
    De plus si la ligne de la Meuse est interessante au sud de charleroi . en revanche, au nord de Charleroi c'est une autre histoire
    alors je ne suis pas convaincu à priori par la meuse comme ligne de defense...

    enfin concernant les DLM, il est evident qu'à 1 contre 1 contre une panzer, elles n'ont aucune chance...A 3 contre 1, c'est à voir mais il y a peu de chance de trouver une panzer isolée... je les vois plus en reserve mobile, en complement d'infanterie à moins de reussir à grouper les 3 DLM plus les 3 DCR
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651

    paco

    l'analyse préparatoire de pac' est assez judicieuse et rejoint un avis personnel .. l'histoire de la concentration des AT est bien ( quand on le peut).

    mais ceci reste est relatif. Avec plus de 150 tours à mon actif côté allié, je reste prudent... le groupe concentrée de blindé français dont parle Paco peut battre un corps de panzer, et ce sera bien la première fois. Si il a des panzers en nombre sur les ailes ce sera pas facile d'aller les chercher vu le manque de mobilité français ... mais on ne pas gagner partout.

    ma préconisation va vers un FAUX écroulement entre dinant et Mons, en attirant le centre allemand vers un couloir bourré d'artosh abrité derrière un rideau d'infanterie. le contre idéal doit se faire entre Mons et valenciennes en deux temps les DCR puis les DLM.

    le recul du rideau d'infanterie de la Meuse vers Valencienne ne doit aps être une débandage sinon Ecva prendra pas à l'appat.

    idéalement le contre blindés français doit être accompagné d'un corps du BEF ...

    avec un peu de chance, l'allemand peut avoir les reins cassés au centre avec une tel technique
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    strategie 3 : analyse des VP

    merci Mo. je reviendrais un peu plus tard sur mon idée de manoeuvre, j'essaye pour le moment d'etablir des éléments qui me paraissent incontournables et qui vont donc devenir structurant pour cette partie.

    Je vais passer à l'analyse des VP, qui est un point important pour déterminer ce que je peux me permettre.
    Souhaiter jouer historique et vouloir simplement arreter les allemands, c'est bien mais il ne faut pas oublier qu'on est dans une simulation et qu'à la fin, le vainqueur est déterminé par le nombre de VP acquis, et il y a là des infos interessantes pour structurer l'idee de manoeuvre :

    pour obtenir un draw avec les alliés, il faut limiter l'allemand à 55000 VP.
    pour une victoire mineure, il faut le limiter à 40000.

    Je vais rechercher le draw dans cette partie, ce qui sera dejà pas mal. si ça se passe mieux que prévu, je tenterais alors d'obtenir une victoire....

    maximum 55000 VP donc pour le draw :
    commençons par les VP d'objectifs :
    il faut reussir à conserver les gros VP : au nord Boulogne/Calais/Dunkerque/de Panne et Ostende (4000 chaque) et au sud Abbeville/ Amiens/ Peronne/Laon/St quentin/ compiegne (3 ou 4000 chaque).
    reste alors 17000 VP disséminés sur la carte, la majorité indéfendables

    pour le draw, on peut donc se permettre 38000 VP de différentiel de pertes (55 - 17), ce qui laisse une certaine marge

    l'objectif numero 1 sera donc de defendre 2 arcs de cercle, 1 de boulogne à oostende, l'autre d'abbeville à laon

    les conséquences me paraissent tres structurantes, soit exactement ce que je cherchais :
    on peut donner de l'espace pour gagner du temps et meme beaucoup d'espace...

    je vais attendre le premier tour allemand pour faire la synthese des conclusions de ces etudes preliminaires et développer mes premiers choix qui en découlent ...
    Dernière modification par elpaco ; 14/08/2008 à 21h19.
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651

    mur d'artillerie

    l'artosh franco-anglaise a une importance peut être plus grande que les blindés en eux même.

    F40 je le répèterais jamais assez est un des meilleurs opus, mais il a un énorme défaut ... l'infanterie allemande .. les Landsers arrivent beaucoup trop rapidement sur le front dû à un système de commandement spécifique qui ne marche pas. HPS considère que les états majors avec 18 PM vont ralentir l'intégrité l'avance de leurs troupes .. que dalle. résultat un schmilblick quasi non-historique oû des troupes sans commandements attaque sans états majors encore à 50 bornes derrière eux.
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269

    T1 et ses conséquences

    L'enjeu de ce premier est de déterminer la position des divisions de panzer et d'en tirer les conséquences:

    au nord, la 4e Pz est repérée comme attendu face à Maastricht
    Dans le nord des ardennes, c'est une reco de la 7e Pz (en mode T) qui est à sa place habituelle. La compagnie de chasseurs ardennais qui a arreté sa progression se jette aussitot sur elle et detruit 3 chars legers.
    plus important, c'est la 1ere Pz qui encercle d'entrée un bataillon motocycliste à theux, à quelques kilometres de Liege.
    les 2e et 10e Pz formant le corps de Guderian ne vont pas tarder à apparaitre dans le secteur. Cette découverte est fondamentale : l'effort allemand va s'exercer plein centre avec les 1e, 2e, et 10e Pz juste au sud de Liege; les 3e et 4e au niveau de Maastricht, les 7e et 5e vers Rehaumont et les 6e et 8e masquées pour le moment mais surement pas seules au sud...
    dans les prochains tours, il va etre important de voir la direction prise par le XIX AK pour savoir s'il compte passer la Meuse entre Charleroi et Liege ou rester en dessous et également de voir si le XVe AK de Hoth va rejoindre les autres panzers ou rester isolé.

    Les conséquences immédiates vont être assez structurantes :
    1. le sud du front n'est pas du tout menacé. Sans sous estimer l'infanterie allemande, rapide et puissante comme tu le soulignes Moise, la 2e Armee française sera suffisante pour contenir la progression surtout avec un objectif de recul jusqu'à Laon, il sera peut etre meme possible d'y prelever quelques divisions : la 3e DIM et les 2 DLC par exemple
    cela pose toutefois une question : débarassé des panzers, le secteur serait particulierement propice à l'utilisation des BCC indépendants de H35 et R35 alors que je pensais les utiliser plutot au nord, j'envisage maintenant de les diviser, voire de les mettre tous au sud ce qui me permettra à coup sur de récupérer plusiuers divisions de la 2e armee

    2.j'avias dans l'idée de faire un coup de force contre la 4e Pz au sortir de Maastricht car c'est la seule panzer dont on soit sur qu'elle sera isolée à un moment (avant l'arrivée de la 3e). Les 3 DLM transportées par rail auraient pu l'attaquer au soir du 10 mai avec de bonnes chances de lui infliger de sérieux dégats (en procédant un peu comme tu le suggeres à plus grande echelle Moise)
    Avec la présence de toutes les panzers dans le coin, le risque est trop grand de voir les DLM y subir des pertes importantes.

    3. La trouée de gembloux va devenir le gros point faible de la ligne de défense belge, comme prévu, surtout si toutes les panzers convergent au nord de Charleroi.

    la suite plus tard, c'est l'heure de la poussette
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages