Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Pour une paire de chaussures en plus... Robert "Tortue" Lee Vs George "Yves" Meade
+ Répondre à la discussion
Page 13 sur 13
PremièrePremière ... 3 11 12 13
Affichage des résultats 121 à 126 sur 126
  1. #121
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    Citation Envoyé par Tortue Agile Voir le message



    Un peu plus de 30 canons de l'union ont été pris et retournés contre leurs anciens propriétaires [si ceux-ci restent en possession de la confédération a la fin de la partie les canons compteront comme pièces détruites, alors que pour le moment seule la moité des points sont pris en compte dans le total de victoire].
    dans notre partie, j'avais retourné les canons, mais tu ne peux pas les faire bouger : par ex, les reculer. Tu es donc très fragile si tu es sous pression sur une charge adverse. Qu'en penses tu ?

  2. #122
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    C'est un danger a prendre en compte. J'essaye donc de bien protéger les pièces que je prends a mon adversaire. Pour le moment ça va.

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  3. #123
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 794
    En ce soir du 2 juillet, le général George G. "Yves" Meade attend avec une certaine anxiété d'être reçu par le Président Lincoln.

    -" Ah, général, approchez. Je suis très mécontent, comme vous devez vous en douter. De quel droit cette demande de capitulation au commandement confédéré, et cela sans mon aval?"

    -" Monsieur le Président, je vous assure que c'était le seul moyen de sauver l'armée. Le général "Tortue agile" Lee est un gentleman, et il m'a simplement fait promettre de ne plus prendre personnellement les armes contre lui. Il laissera nos soldats désarmés repartir libres vers le nord."

    -" Vous concernant, il a tout de même commis une erreur. Avec vous comme adversaire, il pouvait prendre Washington et me destituer quand il le voulait."

    -"Monsieur le Président, je suis toujours prêt à servir l'Union, à un poste qui conviendra à mes capacités."

    -"Vous allez être servi : je vous rétrograde au commandement d'une division, ce qui vous permettra de faire voa gammes sans mettre le pays en danger. J'avais d'abord pensé à un bataillon, mais je suis bon de nature..."

    -"Merci Monsieur le Président, vous ne le regretterez pas... Enfin, je ne crois pas."

  4. #124
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    Une bien triste nouvelle cette partie s'arrête là donc.

    Epilogue :

    Après avoir réappris ses fondamentaux le général Yves est devenu redoutable en 1914 embauché par les Allemands dans les environs de Nancy !
    "A un moment dans la bataille, les deux camps se considérerons vaincus. Celui qui continu gagnera." Ulysses S. Grant

  5. #125
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Et oui... Après 55 tours Meade a capitulé. Il faut dire que la situation était devenue difficile pour lui. Je ferai un rapport un peu plus complet plus tard

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  6. #126
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Comme promis, voici un compte rendu un peu plus complet de notre bataille.
    Je viens d'ouvrir le fichier de l'union après qu'Yves m'aie donné accès et je dois avouer qu'il faut avoir le moral quand on ouvre le fichier. J'ai compté 34 unités en déroute dont 21 rien que ce tour-ci.
    28 unités désorganisées alors que l'adversaire est en pleine poursuite et que le nordiste essaye désespérément de reconstruire une ligne de défense dans les bois entre the Peach Orchard et Power's Hill

    Mon objectif en tant que Sudiste était de profiter de l'avantage que l’armée de Lee a au début de la première journée: légère supériorité en qualité et en nombre. Mon but était d'avancer aussi vite que possible tout en conservant une certaine cohésion dans les troupes. Tant qu'on garde les troupes sous contrôle, elles ne déroutent pas trop (encore que j'ai eu des cas de brigades entières qui soient parties aux fraises alors que je menais une attaque) et elles se remettent plus rapidement des combats (désorganisation).

    En rappel, (avec quelques images provenant de l'aar) la première matinée se passa plutôt bien... On avançait et les nordistes reculaient


    A 11h20 le premier jour les Sudistes atteignaient enfin Gettysburg



    A 15h Gettysburg n'etait plus qu'un souvenir:


    A 17h20 la deuxième ligne de défense sudiste est a son tour mise en danger:


    A 18h la deuxième ligne de défense fut prise. Avec la nuit les troupes au front commencèrent a se mettre au repos tandis que les renforts étaient en route.

    ce matin a 5h20 avant la dernière attaque:


    On peut voir arriver en colonne la division de McLaws qui servira a exploiter l'attaque sur l'aile gauche nordiste.
    Les dernières 40 minutes de la bataille verront une attaque généralisée sur tout le front.

    Au moment de la reddition voila le terrain vue par Lee:


    Même champs de bataille vu par le nord:


    Le sud a enfin réussi a casser la résolution des nordistes de combattre.

    Le compte final:


    Les nombreux points d'artillerie reflètent en fait les 32 canons pris a l'Union pendant les attaques successives.

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages