Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Pour une paire de chaussures en plus... Robert "Tortue" Lee Vs George "Yves" Meade
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 13
PremièrePremière 1 2 3 4 12 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 126
  1. #11
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 792

    Contexte

    Depuis maintenant deux ans se déroule aux Etats-Unis d'Amérique une féroce guerre civile. Dans l'est du pays, plusieurs grandes batailles ont déjà opposé les forces de l'Union et celles de la Confédération, mais aucune n'a été décisive.

    Fin 1862, l'armée du Potomac a subi sous Burnside une cuisante défaite à Fredericksburg, peu de temps après que McClellan ait battu Lee sur les bords de l'Antietam, mais en le laissant ensuite filer vers le sud.

    Après McClellan puis Burnside, Joseph "Fighting Joe" Hooker est désigné par Lincoln pour prendre la tête de l'armée. En avril 1863, ses troupes franchissent la Rappahannock pour prendre à revers les Confédérés. Lee, en nette infériorité numérique, va surprendre les Nordistes par une suite de manoeuvres géniales et remporter une superbe, mais coûteuse victoire à Chancellorsville. Il y perd également son meilleur général, Thomas "Stonewall" Jackson.

    Lee propose alors de marcher vers le nord et son armée s'ébranle début juin vers la Pennsylvanie. Son objectif est de détruire le corps de bataille adverse plutôt que de menacer la capitale trop fortement défendue. Il compte sur l'ascendant moral très net pris par ses soldats et leur commandement sur l'ennemi.

    Une première rencontre a lieu le 9 juin entre les deux cavaleries menées resepctivement par Jeb Stuart et Alfred Pleasanton à Brandy Station, sans résultat notable.

    Alors que l'armée de Virginie du Nord poursuit sa route vers le nord-ouest, l'armée du Potomac lui emboîte le pas et suit une route parallèle, entre l'armée de Lee et la capitale Washington. Les deux armées sont séparées par le Blue Ridge qui masque les mouvements des Confédérés, ce qui laisse Hooker dans l'incertitude.

    Le 25 juin, profitant de la grande latitude laissée par Lee à ses subordonnés, Jeb Stuart lance sa cavalerie dans un raid sur les arrières nordistes. La conséquence est que l'armée confédérée va manquer d'informations sur l'ennemi à partir de cette date. Apprenant que Hooker a lui aussi passé le Potomac et se trouve beaucoup plus près de lui que prévu, Lee décide de concentrer ses corps d'armée à Chambersburg puis Cashtown.

    Le 28 juin, Hooker présente sa démission suite à un désaccord avec Halleck, le général en chef. Lincoln accepte cette démission et nomme le commandant du 5ème Corps, le général George Meade, à la tête de l'armée du Potomac. L'armée nordiste remonte à son tour en Pennsylvanie, ce qui rend la collision presque inévitable.

  2. #12
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Une carte de la situation générale décrite par Yves:


    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  3. #13
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 792
    1er juillet, 7 heures :

    Les cavaliers du général John Buford, arrivés la veille à Gettysburg en protection de l'aile gauche de l'armée du Potomac, se heurtent à l'ouest de la ville à des fantassins confédérés. Ce sont les hommes de la brigade Gamble qui aperçoivent les premier les uniformes gris...

  4. #14
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269
    tres belle entrée en matiere, je vais vous suivre avec interet, j'adore la guerre de secession

    vous jouez en tour découpé finalement ou classique ?
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

  5. #15
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031
    Yves voulait rester classique

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  6. #16
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 792
    7h20 :

    Plusieurs centaines de Confédérés déboulent sur la chaussée au nord-ouest de Gettysburg, en provenance de Chambersburg. Buford fait déployer la brigade Gamble à environ 7 km de la localité. Les cavaliers nordistes descendent de leurs montures, se forment en ligne et échangent les premiers coups de feu avec l'ennemi.
    Les premières victimes de la bataille sont un fantassin sudiste dont l'unité n'est pas encore clairement identifiée et quatre cavaliers du 3ème Indiana de la brigade Gamble.

  7. #17
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 792
    7h40 :

    L'infanterie sudiste continue d'arriver en nombre, suivie de près de pièces d'artillerie qui ne tarderont pas à se déployer.
    Devant la puissance de feu des Confédérés, la brigade Gamble doit commencer à céder du terrain et recule, pour le moment en bon ordre, vers Gettysburg. Elle est sont soutenus par quelques canons que Buford a fait déployer un peu en arrière. Les pertes nordistes se montent à une trentaine d'hommes pour le moment.

  8. #18
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651
    c'est un opus d' hps ?
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

  9. #19
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 031

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  10. #20
    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    5 269
    la brigade Gamble, c'est bien elle qui est équipée de carabines à répétition ?
    ils devraient faire du dégat chez les gris malgré l'inferiorité numerique, non ?
    ma fille Louise (3 ans) : "moi m'en vais monter dans une fusée pour aller croquer la Lune"

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages