Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
FITE sur TOAW III : Bravylon (Axe) VS Greg (URSS)
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 650

    FITE sur TOAW III : Bravylon (Axe) VS Greg (URSS)

    INTERDIT A BRAVYLON

    L'impitoyable Germanie a rompu notre accord de non-agression et a attaqué notre Patrie le 22 juin.
    Prenant par surprise nos forces terrestres, navales, aériennes et notre Haut-Commandement, la stupéfaction est totale et entraîne une déroute quasi totale sur l'ensemble du front.
    Toutefois, le peuple, soutenu par nos vaillants Commissaires, se sont rapidement repris en main et volent vers la Victoire!

    Nous sommes le 10 septembre 1941, cela fait 2 mois et demi que l'envahisseur avance sur nos terres et nous n'observons un ralentissement certain que depuis une quinzaine de jours.
    Mais ce n'est que depuis une semaine que nos forces aériennes arrivent à museler la Luftwaffe. C'est ainsi une première que de voir le nombre d'appareils ennemis abattus supérieur à nos pertes! L'interdiction adverse a également été singulièrement réduite à la portion congrue.

    FRONT DU GRAND NORD

    En Carélie, nous défendons sur le canal Staline. Les effectifs d'une Armée, soutenus par une flotille de destroyers, une escadre d'Il2 et de très nombreux canons, affrontent une division d'infanterie finnoise et une autre allemande.
    Tandis que près de Karhumaki, une Armée réduite retient efficacement une autre division finnoise.



    Plus au sud, sur une ligne Suvilahti-Vetele, Une forte Armée défend face à deux DI finnoises peu offensives.



    Mais depuis le début de la guerre, ce sont nos troupes qui portent le feu chez nos adversaires finlandais. Cependant, depuis un mois, les finnois ont reçu l'aide d'une DI allemande et ont regroupé leurs forces, après une phase de repos, passant à l'attaque et réussissant à repousser pas à pas nos troupes. Les quelques kilomètres ainsi gagner sont chèrement payer par des contre-attaques tactiques.



    FRONT NORD

    Front de Léningrad

    Les allemands ont dépassé Narva depuis un mois mais restent depuis sur le pied de guerre. Ce qui nous permet de lancer des attaques restreintes sur leurs unités en pointe, près de Kingisepp.
    Ce sont les restes de 5 Armées qui tiennent tête à 2 Korps avec 5 divisions dont la SS Polizei.
    Plus au sud, les uns et les autres ne bougent pas de leurs positions.



    Front de Novgorod

    Strugi Krasnyye vient de tomber. La menace n'est pas totalement grave aves les effectifs d'une DI et la SS Totenkopft qui pousse en avant mais qui se trouve fatiguée d'une semaine de combat pour arriver à percée. De plus, deux DI fraîches sont déjà arrivées pour renforcer nos positions sur la route de Luga. Cette dernière ville accueille dorénavant une Armée de 5 DI au repos avant engagement.
    Au sud de Porkhov, la 1ère PzD tente de percer mais se fatigue pour des résultats territoriaux faibles. Plus au sud encore, la 6ème PzD progresse mieux sur un terrain plus ouvert mais le secteur de Porkhov a libéré plusieurs unités pour boucher les trous.



    FRONT CENTRE

    Front de Rzhev

    De la rivière Lobat à la rivière Dvina, les allemands progressent lentement mais surement avec deux pointes au nord et au sud.
    Au nord, la 12ème PzD affrontent les troupes fatiguées de deux divisions, une brigade et un régiment du NKVD. Cependant, les assaillants sont particulièrements fatigués d'après nos rapports.
    Au sud, une Korps d'infanterie pousse vers le nord-est mais affronte une grosse résistance de la part de nombreuses troupes d'une douzaine de DI, d'une brigade de chars et d'une brigade de cavalerie.



    Front de Vyazma

    C'est un des deux axes majeur de la progression de l'Axe. Cependant, si beaucoup de troupes ennemies sont signalées en deuxième ligne, elles sont très majoritairement fatiguées.
    Une Armée allemande avec deux Korps blindés et un Korps d'infanterie progresse. Bizarrement, les 2 PanzerKorps s'avancent dans la forêts au nord de Smolensk, tandis que le Korps d'infanterie progresse dans la plaine au sud du Dniepr. C'est le secteur où, actuellement, notre recul méthodique est le plus mis à mal. Nous perdons chaque jour une division (détruite ou encerclée) environ dans le chaudron au nord de Dukhovschchina.
    Face au Korps du sud, la retraite se fait aussi difficilement mais les renforts arrivent rapidement via Moscou et sont injecter directement dans la fournaise. Une demi-douzaine de brigades blindées colmatent ainsi les trous face à une brigade SS.



    Front de Bryansk

    Ici aussi, deux PanzerKorps et un Korps d'infanterie se dirige vers Bryansk. Toutefois, ce sont un PanzerKorps au sud et un autre au nord qui sont séparés par l'infanterie.
    Au nord, la 10ème et 17ème PzD foncent vers Zhukovka. Mais vont rencontrer des renforts récents de brigades de chars qui arrivent à se redéployer pour combler les trous ainsi qu'a une Armée de réserve qui débarque du train. La bataille s'annonce rude, les panzers semblent plutôt reposer.
    Au sud, la 3ème et 18ème PzD avancent mais arrivent à être canaliser avec des troupes reposées prélever localement face à des troupes ennemies l'arme au pied. En revanche, le PzKorps est plus fatigué qu'au nord!



    FRONT SUD

    Front de Sumy


    Deux Korps d'infanterie allemande dont la SS Wiking viennent tester la ligne de défense Konotop-Romny. Une dizaine de divisions de miliciens (mouvement d'une case par tour!) ont été placés sur cette ligne statique afin de relever une demi-douzaine de DI.
    Pour le moment, l'ennemi semble plutôt à l'arrêt. Il préfère sûrement attendre une décision plus favorable au sud.



    Front de Poltava

    L'Axe vient de franchir à plusieurs endroits le fleuve Dniepr au sud et la rivière Sula à l'ouest.
    Sur la Sula, nous avons au moins un PanzerKorps avec la 16ème PzD et la 25ème PzgrD, appuyés à droite et à gauche par une DI et plus au sud par une DI hongroise. A noter, nous venons de repérer des troupes italiennes en retrait.
    Le très puissant 26ème corps mécanisés avec deux divisions blindées et une mécanisées va tenir les points de passage sur le Psel. Il débarque juste de la gare de Poltava.
    Tandis que la fraîche 46ème Armée débarque sur la rivière Vorskla et vient combler les brèches du franchissement de Kremenchug .
    Les trois divisions auront fort à faire face à la LSSAH et à la Das Reich accompagnés de deux DI.
    Plus à l'est, ce sont respectivement la 9ème PzgrD et la 68ème ID qui ont franchi le Dniepr.



    Front du Dniepr

    Il y a actuellement trois batailles sur le Dniepr.

    Dneprpetrovsk

    Le XIème Korps s'est approché de la ville mais attend la 13ème PzD en transit vers le front. Cette dernière semble devoir se placer au sud de la ville afin d'effectuer un franchissement.



    Berislav

    Trois IR fixent nos forces dans la ville de Berislav tandis que la 170ème ID en profite pour traverser le Dniepr en amont. Cette percée a pu être colmater par une brigade de chars et une division de fusiliers.

    Kherson

    Après avoir longtemps résister dans et autour de Nikolae, nos forces se sont replier en bon ordre face aux troupes roumaines. Pour le moment, ce secteur ne craint rien pour nos troupes plus reposées que l'adversaire.

    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 650
    INTERDIT A BRAVYLON

    Nous sommes le 12 novembre 1942. Les allemands viennent de reprendre l'offensive après un mois de "mud". La bouillie a été remplacé par le gel et facilite grandement le déplacement des troupes adverses.
    Ce mois de répit a permis de renforcer l'ODB de 150 unités et de renforcer notre supériorité aérienne. Environ 4000 squads d'infanterie (10%)et 400 T34 (30%)ont rejoint le front.
    Nos troupes se sont acharnés à refaire un front continu avec une deuxième ligne également fortement retranchée.


    FRONT DU GRAND NORD

    Les positions les plus arctiques ne bougent pas? Seules les troupes germano-finlandaises tentent une poussée vers Viipuri qu'elles captures après de longues semaines de combats et de pauses à proximités. Un régiment de la 113ème ID qui venait de s'avancer de 10 kms est brutalement repoussé dans Viipuri par la 24ème Division de chars.

    FRONT NORD

    Front de Léningrad

    Un fort soutien d'artillerie allemand est signalé. Les troupes ennemies ne sont plus qu'à 20 kms de la banlieu de la ville. la 2ème et 8ème PzD sont les pointes de cette attaque dont la SS Polizei Division en est une autre plus émoussé. Malgré trois de nos positions qui sont bousculées, nous créons une surprise tactique en lançant deux Armées le long de la Luga vers le nord afin de fermer cette éventuelle nasse. Deux régiments explosent carrément face à la masse dont un régiment espagnol. Des réserves fraîches sont présentes et devraient pouvoir entrer en jeu dans les prochains jours.

    Front de Novgorod

    Autant près de Luga, les SS de la LSSAH et de la Totenkopft attendent, autant au nord de la Lovat, la 1ère et 6èmz PzD attaquent et font reculer nos troupes dont les réserves sont engagées. La ville de Kholm sur la Lovat est d'ailleurs capturée par la 12ème Pzd et tentent de progresser au sud du fleuve.


    FRONT CENTRE


    Front de Rzhev

    En deux mois, nos troupes ont reculées de 60 kms. Cependant, en provenance de la Lovat, la 12ème PzD vient de rentrer dans ce secteur et de mettre à mal l'aile droite de la défense. Une brigade de chars et une brigade de paras ont bien été expédiés dans le secteur mais la situation reste difficile.


    Front de Vyazma

    En un mois de combats, les allemands ont avancé de 100 kms vers Moscou et sont dorénavants 160 kms derrière Smolensk. Moscou ne se trouve plus qu'à 200 kms.
    Près de la Volga se sont 3 PzD et 4 PzgrD qui s'élancent sur nos positions. Les premières lignes sont enfoncées mais le front tiens bon.
    Sur le reste du front, c'est plutôt calme.

    Front d'Orel (ex-Bryansk)

    Ici le front a éclaté au cours du mois de septembre. Le mud a arrêté les allemands alors qu'ils venaient de capture Bryansk.
    Au nord de Bryansk, une pince blindée semble viser Moscou via Kaluga avec deux PzKorps (5 PzD et 3 PzgrD)
    Au sud de Bryansk, il n'y a plus de troupes russes depuis le mud. Nos forces se sont repliés de 150 à 200 kms sur les rivières Oka et Seim qui se rejoignent dans le secteur de Kursk qui est dorénavant la prochaine ligne de défense. cette dernière est malheureusement très diffuse avec seulement une brigade ou division tous les 10 kms qui ne résisteront pas à une attaque concentrée.

    FRONT SUD

    Front de Sumy

    Nos lignes au nord de la Desna ayant été balayées en septembre, le front a également été attaqué par le sud. Les renforts d'une vingtaine d'unités de milices a permis de maintenir une pcohe en pointe vers l'ouest alors qu'un PzKorps (2 PzD, la SS Wiking et le Corps expéditionnaire slovaque) remonte vers le nord afin de constituer une poche.
    Sumy est ravagée et est encore tenu en pointe par la 262ème Division de fusilers.


    Front de Kharkov (ex-Poltava)

    Les allemands et leurs alliés italiens et roumains ont avancé ici de plus de 200 kms en septembre en franchissant les fleuvesPsel et Vorskla. Ils appuient en direction de Kharkov dont ils ne sont plus qu'à 50 kms! Deux PzKorps s'agitent au nord et au sud du front. Une partie d'une PzD est même signalée en réserve au sud.


    Front du Dniepr

    Il y a encore actuellement trois batailles sur le Dniepr. Les allemands et les roumains au sud ont traversé le Dniepr mais sont actuellement maintenus sur leurs positions.

    Dneprpetrovsk

    La ville est tombée il y a un peu plus d'un mois juste avant le mud.
    Un Korps d'infanterie se trouve dans une poche de 20 kms de profondeur sur 40 kms de largeur. Nos moyens ayant été concentrés sur le coup de faux dans le nord, à Léningrad, nous n'avons pu lancer nos forces localement supérieures composées de deux grosses Armées renforcées de brigades de chars et d'artillerie.
    Les allemands ont également réussi à prendre pied dans Zaporozhe, ville industrielle importante à 80 kms au sud de Dneprpetrovsk et également sur le Dniepr. Un Korps d'infanterie allemande et un autre roumain ont constitué une poche de 30 kms sur 30. Ils sont contenus par deux Armées renforcées.

    Melitopol (ex-Berislav et ex-Kherson)

    Berislav et Kherson dont tombés fin septembre aux mains de l'ennemi.
    Un Korps allemand et une Armée roumaine viennent de lancer une offensive vers Melitopol. L'élément de tête est la 60ème PzGrD qui progresse de 10 kms et tente de percer. Deux divisions de cavalerie en réserve interviennent et comblent le trou.
    A proximité de Berislav, ce sont les roumains qui sont en force avec deux Armées et un Korps d'infanterie allemande. Cependant, ils attendent l'arme au pied.
    Dernière modification par greg ; 15/11/2009 à 17h55.
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages