Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Koursk, une ville trop loin! (stratego vs totobadluck)
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2
1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 12
  1. #1
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694

    Koursk, une ville trop loin! (stratego vs totobadluck)

    06/07/1943



    Le 5 au matin, les forces allemandes ont débuté leur attaque. Celle-ci est particulièrement violente et malgré une résistance acharnée, l’ennemi perce nos deux premières lignes de défense.

    Les combats ont duré sans faiblir toute la journée. En de nombreux points du front, des unités de l’Armée rouge préfèreront se laisser encercler dans des bunkers plutôt que de fuir devant les panzers. L’ennemi doit savoir que nous ne sommes plus en 1941, nos hommes ne les craignent plus et ils se battront jusqu’au bout !

    Grace au courage des frontoviks, de nombreuses troupes ennemies sont stoppées pour tenter de réduire ces poches de résistance ; limitant ainsi la profondeur de la percée allemande à une dizaine de km dans le secteur du 48° Pzk et du II°Pzk SS.


    Plus à l’est, le III° Pzk a franchi le Donetz et les combats dans les faubourgs de Belgorod ont été particulièrement couteux en hommes. Les avant-gardes ennemies ont pénétré loin dans nos lignes mais seule la première ligne de défense a cédé ; déjà des contre-attaques d’infanterie ont obligé les allemands à la défensive sur certains points.

    La Luftwaffe s’est montrée en nombre pour appuyer l’attaque, la bataille s’est engagée dans les airs pour la conquête de la maitrise du ciel. Nos pilotes sont confiants, plus l’ennemi avancera, plus ses capacités diminueront.

    Nous sommes lancés dans une bataille d’attrition, le plus résistant l’emportera !...


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

  2. #2
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694
    7 juillet 1943 à l’aube du troisième jour.


    Il est 4 heures du matin. Le lieutenant Stratevskiy ouvre l’écoutille de la tourelle de son T34-76 pour évacuer la forte odeur de cordite mêlée aux relents de graisse chaude et d’essence qui rendent l’air irrespirable dans les entrailles de la bête. Son cerveau est comme embrumé et il se sent encore saoul de toute la fureur des dernières heures passées et du vacarme assourdissant des combats. A sa gauche et à sa droite se tiennent les deux chars de son peloton. La chance leur a souri et aucun ne semble touché.





    Le 1° bataillon de chars du deuxième Corps de Chars de la Garde est à la pointe de la contre-attaque lancée cette nuit. Hier, le III° Panzer corps fut arrêté et délogé du village de Sevryuko, 8 km à l’est de Belgorod. Après une journée de concentration des troupes, plus d’une centaine de T34 sont montés à l’assaut de nuit, soutenus par plusieurs régiments d’infanterie et d’infanterie motorisée de la 7° armée de la Garde.



    Les allemands surpris en pleine nuit ont marqué le coup et reculé d’un petit km, couverts par un bataillon de Tigers et laissant quelques carcasses calcinées de Panzers IV et de canons de 88. Malgré tout, la portée de cette contre-attaque reste limitée et il est clair que l’ennemi ne mettra pas longtemps à se réorganiser…

    La puissance de feu de ce dernier est tout bonnement ahurissante, jamais les panzers divisions n’ont paru aussi bien armées et préparées. Cependant le moral reste bon malgré les pertes sensibles enregistrées en 2 jours. Plus de 28000 hommes, 765 canons, 400 blindés ont été perdus contre 11000 hommes, 127 canons et 200 blindés pour l’ennemi.

    Face aux blindés modernes comme le Panther et le Tiger, nos T34 doivent s’approcher à 200m pour percer leur blindage, autant dire que ce n’est pas chose facile quant ces mêmes chars peuvent nous allumer à près de 2000m…

    La percée ennemie est consommée. La 81° division de fusillés de la Garde a été détruite dans Belgorod, de même que les 52° et 67° divisions.
    La troisième ligne de défense est percée sur 18 km entre Yakovleko et Berezovka. Il sera maintenant plus difficile de contenir les blindés ennemis qui vont avoir le champ libre pour évoluer.






    Le lieutenant Stratevskiy regarde à l’ouest les lueurs des départs de coups des blindés allemands. D’autres viennent de surgir venant du sud, poussant devant eux des compagnies de frontoviks visiblement exténués.


    Une chose est sûre, la nuit sera longue pour tous ceux qui verront le soleil se lever, pour les autres…


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

  3. #3
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Tes cartes sont très bien faites, c'est du beau boulot et très pratique pour suivre l'évolution du front.

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694
    Merci, j'essaie d'améliorer tout çà au fur et à mesure...


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651
    félicitations. jamais vu des cartes aussi bien faites graphiquement. heu tu fait comment ...
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

  6. #6
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 536
    Citation Envoyé par stratego Voir le message
    Merci, j'essaie d'améliorer tout çà au fur et à mesure...
    Superbe cartes et AAR.
    Une question technique: comment réalises tu les calques pour indiquer les gains territoriaux ?

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    317
    franchement tres sympa tes cartes.

    la contre-attaque sur la droite a été tres durs a contenir, pas moins de 2 Pz Dvs plus les elements d'une troisieme ont étaient necessaire.

    le nettoyage des poches de resistance ennemi est maintenant fini, un peu de repos est indispensable pour certaine unités.

    au centre il semblerai qu'un trou existe, il faut maintenant l'exploiter pour desorganiser la defense ennemi en profondeur...en attendant la contre-attaque.

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    marne la vallée
    Messages
    2 228
    vous jouez uniquement le front sud ?

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    317
    oui c'est ca.

    vu la distance qu'il y a entre les deux pinces, on peut dire qu'il y a bien deux operations distingue.

  10. #10
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694
    Merci pour les observations.

    Concernant la carte, j'utilise paint.net (comme tout le monde )
    En fait, c'est bête comme chou, avec l'outil "lasso" je détermine une zone, puis je la remplis avec l'outil "pot de peinture". Il n'y a plus qu'à recommencer pour la zone suivante avec une autre couleur.
    Pour bien différencier chaque zone je surligne également le contour.


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages