Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Tournoi bis
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 7
1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 62

Discussion: Tournoi bis

  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786

    Tournoi bis

    Voici un petit AAR sur le tournoi "Von Luck" organisé sur TheBlitz, et auquel je me suis proposé de participer. L'intérêt est de pouvoir raconter les opérations en temps réel, supposant que mes adversaires ne viendront pas consulter ce forum (mais bon, même si ils le font, c'est pas grave ).

    Mon premier adversaire est Heinz Guderian (excusez du peu ) mais son véritable patronyme me laisse penser qu'il est suédois. Bref, le premier scénario est "A crossing at Dinant", en 16 tours sur F40 (concepteur un certain David Guégan ).

    Côté français, je dispose de quatre divisions : la piètre 18ème DI le long de la Meuse, qui en outre démarre avec une fatigue de 150 et moral F. J'ai en outre la 5ème DIM et la 4ème DINA toutes fraîches, la 4ème DLC fatigue 180 moral D et trois bataillons de chasseurs ardennais moral F. Trois divisions et demi sur quatre sont fixées, çà va être beau...

    Un pont léger à Houx permet à mon adversaire de faire passer la Meuse à trois unités d'infanterie de la 5ème PzD qui viennent s'ajouter aux deux s'y trouvant déjà. Son aviation matraque les unités de tête de la 18ème DI et les désorganise aussitôt. A Dinant, un bataillon de grenadiers de la 7ème PzD donne l'assaut en mode T en traversant la Meuse (grâce à l'unité de pontonniers sur la rive est) et repousse un bataillon de la 18ème DI.

    L'artillerie divisionnaire tape sur deux unités allemandes empilées en mode T au sud de Houx. Je replie mes unités vers l'ouest, le but étant de bouchonner les axes routiers et d'atteindre le couvert des forêts.


    Sur la reverse, je dispose des 5ème et 7ème PzD et de la 32ème ID, une sacrée force de frappe.

    Comme mon adversaire, je désorganise avec mon aviation toutes les unités françaises visibles et je mets mes pontonniers au travail. Pour le moment, seules quatre compagnies d'infanterie de la 5ème PzD ont franchi la Meuse à Houx.

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Bon, mon adversaire me dit très gentiment qu'il ne comprend pas très bien pourquoi je lui ai envoyé un fichier "reverse" mais il se propose de le jouer quand même. Super sympa. Faudra que je retravaille mon anglais ou que j'évite les lobotomies à l'avenir pour bien comprendre les règles des tournois .

    Bref, soit je jouerai ce scenar côté allemand contre quelqu'un d'autre, soit on passera directement au scenar suivant, on verra bien.

    Je continue donc côté français.

    La 4ème DINA est défixée et fonce à pied vers la Meuse. Les pontonniers adverses n'ont pour le moment pu construire aucun ouvrage, donc seules cinq unités d'infanterie allemandes ont pu passer sur la rive gauche. Cela me permet de replier tranquillement les unités les plus exposées de la 18ème DI. Je lance tout de même un terrible raid aérien (des Amiot je crois) sur une unité en mode T qui perd... 5 hommes .

    Pour le moment, tout baigne.

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    A midi, c'est la 5ème DIM qui est à son tour défixée et fonce vers le sud-est. Ma reconnaissance aérienne sur le Meuse est interceptée, donc je ne vois pas où en sont les travaux de construction des ponts. Toujours est-il qu'aucun blindé n'a encore pointé le bout de son nez.

    Seules quelques unité d'infanterie arrivent à la lisière des bois à 4km à l'ouest de la Meuse, et où sont positionnés la 18ème DI et les premiers éléments de la 5ème DIM.

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    14 heures - Cette fois, les blindés font leur apparition, et c'est tout d'un coup beaucoup moins drôle... La 7ème PzD se lance sur l'axe Anthée-Flavion-Florennes, là où mes troupes ne bénéficient d'aucun couvert boisé. Les fantassins de la 18ème DI, dépourvus de tout moyen antichar, font don de leur corps pour tenter de stopper cette poussée, mais il est temps que la 4ème DINA arrive à la rescousse.
    Trois bataillons de la 18ème DI arrivent à se dégager de justesse, mais ils demeurent exposés devant les prochaines attaques.

    Plus au nord, les bois permettent une défense plus efficace et la 5ème DIM y attend tranquillement l'ennemi. Fait rare, une escadrille de LeO451 attaque des grenadiers portés de la 7ème PzD et met 11 hommes hors de combat .

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    A 16 heures, c'est au tour de la 4ème DLC de s'élancer vers la Meuse. Elle y sera bien utile car 16 tours, cela risque d'être long. Mon adversaire avance en force vers Anthée avec la 7ème PzD et pas mal d'unités de la 1ème DI sont toujours à la limite de l'encerclement. Une batterie de 105mm a d'ailleurs dû être abandonnée à son sort dans ce secteur. Je devrais pouvoir le bloquer momentanément sur cet axe avec la 4ème DINA qui vient de traverser Anthée.

    L'autre axe d'attaque, avec la 5ème PzD, se situe plus au nord, avec une avance plein ouest vers Biesmeree à travers les bois. Là, le rideau constitué par la 5ème DIM est un peu mince, mais la 4ème DLC déboule au prochain tour.

  6. #6
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    18 heures, les dernières unités défixées sont celles du génie et de l'artillerie du 2ème Corps de Bouffet, qui se dirigent aussitôt vers la Meuse.

    Toujours aucun encerclement, mais cela tient toujours à un fil. Au sud, la 7ème PzD a eu du mal à progresser mais se trouve quand même à 2km d'Anthée (100 points d'objectifs). La 4ème DINA est maintenant bien en place, sur le route principale et dans les bois qui l'entourent. La 18ème DI se replient aussi rapidement qu'elle le peut, c'est-à-dire à une allure d'escargot.

    Plus au nord, la 5ème PzD avance en bélier à travers la 5ème DIM et les bois et vient d'atteindre une partie de terrain découvert, d'où de nouveaux risques d'encerclement. L'artillerie de la 5ème DIM est enfin opérationnelle et commence à taper dans les piles allemandes.

    Ne connaissant pas encore le principal axe d'attaque, et même si les gros objectifs (Flavion et Florennes) sont au sud, je disperse la 4ème DLC (c'est pas idéal, mais bon) qui servira de bouche-trou en cas de menace de percée.

    A la fin du tour 6 (sur 16, p...), on en est à 573 VP (dont 450 d'objectifs). La victoire mineure est à 1000, la défaite majeure à 2000.

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    20 heures : la nuit est tombée et cela fait du bien car la Luftwaffe rentre dormir.

    Les Allemands poursuivent leur avance en force et les blindés de la 7ème PzD s'emparent d'Anthée (100 points de victoire). Une contre-attaque locale de trois compagnies de tirailleurs nord-africains permet de détruire cinq automitrailleuses de reconnaissance, mais les Allemands ne reculent pas. L'artillerie française prélève également son tribut avec une petite dizaine de panzers détruits sur ce tour.

    Cependant, l'ennemi est pour le moment inarrêtable, et nous n'en sommes même pas à la moitié de la partie...

    Le score est monté à 731 (dont 550 d'objectifs).

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Minuit : Au sud, les combats se poursuivent autour d'Anthée, mais curieusement, une partie des blindés de la 7ème PzD s'est rabattue vers les bois au nord, certainement pour tenter des encerclements. Mauvaise nouvelle, des unités d'une division d'infanterie arrivent sur le champ de bataille.

    Devant Anthée, les grenadiers allemands reçoivent un feu nourri d'un bataillon de tirailleurs algériens postés dans les bois.

    Au centre, la 5ème PzD poursuit son avancée en bélier et étrille la 5ème DIM qui conserve avec difficulté sa cohésion. L'artillerie divisionnaire cause cependant quelques dégâts dans les rangs serrés des blindés allemands : la facture se monte depuis le début à 58 véhicules détruits. Le problème est que l'ennemi va bientôt déboucher des couverts et trouver devant lui un espace dégagé entre Denée et Biesmerée.

    L'autre point inquiétant est l'usure prononcée des troupes françaises à la moitié de la partie.

    Le score est stabilisé à 730.

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    4 heures, l'aube et le retour de la Luftwaffe .

    Je continue à lâcher du terrain, mais sans concéder d'encerclement. La 7ème PzD a dépassé Anthée et avance vers Flavion (200 points d'objectifs). L'atillerie de la 4ème DINA cogne toujours dans les piles de blindés dont les pertes passent à 72 unités. Les tirailleurs nord-africains tiennent tête à l'infanterie ennemie mais s'usent trop rapidement.

    Plus au nord, la 5ème DIM est à l'agonie et tient à grand peine devant Anthée. Je dois reculer mon artillerie dont les pointes de la 5ème PzD se sont dangereusement rapprochées.

    Le score monte à 765.

  10. #10
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    6 heures, le rouleau-compresseur allemand avance toujours, mais j'ai l'impression qu'il perd un peu de sa vigueur. J'ai très peu d'artillerie disponible sur ce tour, dommage. Quant à la seule mission aérienne menée par des bombardiers en palier Amiot, elle se termine par 14 hommes hors de combat dans les rangs... des tirailleurs algériens de la 4ème DINA .

    La 32ème ID, venue soutenir la 7ème PzD, est à 5km de Flavion, mais la 4ème DINA n'a pas l'intention de rendre la localité sans combattre. Elle recule pied à pied et pour le moment, en bon ordre, malgré le terrain découvert.

    Plus au nord, les Allemands font le forcing à 2km de Denée qu'ils vont certainement prendre dans les prochaines heures. Je résiste avec des piles de broken et de disrupt, cela me rappelle certaines séquences du front russe .

    Considérant que je ne risquais plus de surprise de ce côté, j'ai retiré les chasseurs ardennais du long de la Meuse dans le secteur nord pour les faire descendre et renforcer la défense française au nord-est de Denée.

    Le score monte à 799.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages