Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Tournoi bis
+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 7
PremièrePremière 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 62

Discussion: Tournoi bis

  1. #21
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 4 : La situation à l'ouest de Smolensk est décevante. Les divisions d'infanterie de la 9ème Armée repoussent les Russes devant elles à une allure d'escargot. Au sud du Dniepr, la 1ère mécanisée s'est évanouie dans la nature. Entre les deux, les renforts de la 268ème ID sont coincés en bord de carte par toute la 18ème fusiliers, ce qui ne leur laisse guère de chances de survie. Un peu plus à l'ouest, la 18ème PzD borde toujours la rive sud du Dniepr et ses pontonniers ont débuté leur travail.

    De l'autre côté de Smolensk, au sud-est de la ville, la construction de ponts vient également de débuter. La 17ème PzD et une partie de la 29ème motorisée attendent impatiemment de pouvoir franchir le Dniepr.

    Au nord de Smolensk, la 20ème motorisée est sur le point d'obtenir la percée face à la 46ème fusiliers, mais la ligne russe tient encore à un fil.

    Le bilan est mitigé pour le moment, avec 1926 hommes, 6 canons, 14 véhicules et 1 avion perdus chez les Russes ; 427 hommes, 6 canons, 25 véhicules et 2 avions perdus côté allemand ; total de 123 points.

  2. #22
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 5 : L'infanterie de la 9ème Armée avance toujours aussi lentement, et le feu ennemi est meurtrier. uelques signes de faiblesse sont à signaler du côté de la 229ème fusiliers, mais pas de miracles à attendre de ce côté.

    Comme prévu, les recos de la 268ème ID se font anéantir en bord de carte. Plus de 300 hommes et 40 canons, çà pèse lourd au score...

    Au sud du Dniepr, la 1ère mécanisée s'étant évanouie, les 137ème et 292ème ID foncent en mode T rejoindre la 18ème PzD. Cette dernière a réussi a établir une petite tête de pont de l'autre côté du fleuve, dans laquelle j'ai amassé deux pelotons de Stug, un bataillon de PzIV et un bataillon motocycliste. A priori, cela devrait tenir, mais cette partie me paraît tellement mal emmanchée que...

    De l'autre côté de Smolensk, même topo avec une minuscule tête de pont. Mais là, l'opposition semble moins forte et j'ai deux autres ponts en préparation.

    Au nord, la ligne russe est toujours tendue comme un élastique mais la percée n'est toujours pas obtenue.

    Le score retombe à 37 points avec 2327 hommes, 14 canons, 15 véhicules et 3 avions russes contre 1171 hommes, 40 canons, 29 véhicules et 2 avions allemands perdus.

  3. #23
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Toussus le Noble
    Messages
    3 625
    C'est quand même très Gamey de bloquer les renforts en bord de carte...
    Ce n'est pas interdit dans les règles du tournoi?
    "Les ponts qui sautent? Ca dépend à quel hexagone est rattaché le pont..."

    Arnaud featuring "Madiran" le 11/06/08

  4. #24
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Ouais bon, d'un autre côté, je n'aurais pas dû sortir mes renforts. Disons que ce n'est pas aussi "cadré" (hélas) que les tournois organisés par Paco. On verra à la fin si je dois avoir des regrets pour ce coup-là.

    Tour 6 : On piétine toujours allègrement. La tête de pont de la 18ème PzD est coincée par des centaines de boîtes de conserves russes, j'ai nommé les T-26 et BT-5. En revanche, au sud-est de Smolensk, la 17ème PzD commence à se dégager, même si c'est un peu lent à mon goût.

    Au nord, les Russes ne veulent toujours pas céder malgré la forte pression de la 20ème motorisée et maintenant de la 12ème PzD, plus une petite surprise à venir pour le prochain tour. Un bataillon russe encerclé est anéanti et un autre se retrouve isolé.

    Le score remonte petitement à 73 points, avec 3022 hommes, 14 canons, 28 véhicules et 3 avions russes contre 1502 hommes, 40 canons, 31 véhicules et 2 avions allemands perdus.

  5. #25
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 7 : Côté ouest, cela commence à sentir le moisi. J'ai avancé un peu bille en tête mes deux divisions d'infanterie et je commence à avoir des infiltrations sur mes flancs. Je vais devoir stopper et me réorganiser dans ce secteur. En déplaçant une unité AT sur la gauche de la 5ème ID, 5 km en arrière de mes pointes avancées, je tombe sur du génie et de l'infanterie en mode T. Les Stuka arrosent les fantassins russes (et j'en perds encore un ) qui disruptent mais il y a encore du monde derrière. Dans les marais plus au sud, de l'infanterie ennemie s'infiltre également au milieu de la 35ème ID trop étirée.

    La tête de pont de la 18ème PzD sur le Dniepr est toujours confinée à un hexagone. Je dégomme pas mal de chars russes de la 27ème DB, mais impossible de bouger pour le moment.

    Au sud-est de Smolensk, deux bataillons de la 127ème fusiliers barrent la route de la 17ème PzD. Ils subissent un feu d'enfer mais ne bronchent pas. Là également, l'avance est nulle sur ce tour.

    C'est seulement au nord que la situation semble se débloquer, avec une première percée obtenue par la 20ème motorisée. Les Pz38t de la 12ème PzD s'engouffrent dans la brèche, mais je n'ai pas encore assez d'unités sur place. L'encerclement ne peut donc être consommé, même si 4 bataillons de la 46ème fusiliers sont en mauvaise posture. J'attends de voir ce qui se trouve derrière cette première ligne, les blindés situés plus à l'est ayant pour le moment totalement disparu.

    Le score remonte un peu à 134 points, avec 4352 soldats, 14 canons, 38 véhicules et 3 avions russes et 1819 soldats, 55 canons, 39 véhicules et 3 avions allemands perdus.

  6. #26
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 8 : mes craintes concernant un coup tordu à l'ouest étaient fondées : le 5ème Corps se trouve encerclé avec deux divisions d'infanterie, les 5ème et 35ème, ce qui compromet fortement le résultat de la partie. Moralité, j'aurais dû rester sur mes positions dans ce secteur.

    Dommage, car cela semble se décanter par ailleurs. La tête de pont de la 18ème PzD commence à s'élargir. Trois divisions blindées russes tiennent le secteur (13ème, 17ème et 57ème) et je ne sais pas si j'aurai le temps de les neutraliser puis d'avancer vers Smolensk.

    Au sud-est de la ville, c'est un peu la même chose, avec un élargissement progressif de la tête de pont de la 17ème PzD, mais aucune percée n'est encore intervenue.

    Au nord, la progression est plus nette. Trois bataillons russes supplémentaires sont anéantis et cinq autres sont en très mauvaise posture. La 7ème PzD a été introduite dans le dispositif, ce qui donne une force de frappe de deux PzD plus une motorisée plus les unités organiques du 39ème PzK.

    Cependant, tout cela se fait dans une certaine insécurité, mon adversaire paraissant excellent dans les manoeuvres sur les flancs et sur les arrières.

    Le score est de 196, avec 5509 soldats, 15 canons, 58 véhicules, 3 avions russes et 2203 soldats, 71 canons, 42 véhicules et 3 avions allemands perdus.

  7. #27
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 9 : L'encerclement des 5ème et 35ème ID est consommé. Des éléments des 13ème et 17ème DB se sont joints aux 73ème, 233ème, 229ème, 153ème, 144ème et 134ème fusiliers pour participer à la curée.

    Sur le Dniepr, la 18ème PzD progresse très lentement, les Soviétiques ayant édifié plusieurs lignes de défense. La tête de pont s'est maintenant élargie à sept hexagones, avec bientôt l'introduction des 137ème et 292ème ID.

    Au sud-ouest de Smolensk, on rencontre également plusieurs lignes de défense successives, avec les 127ème et 158ème fusiliers, auxquelles sont venus se joindre des éléments de la 101ème DB.

    Au nord de la ville, la ligne russe est en décomposition, mais la réduction des poches demande du temps. La 46ème fusiliers au centre a explosé, mais sur la droite il faut neutraliser la 132ème alors que sur le flanc gauche apparaît la 38ème. Les avant-gardes de la 20ème motorisée sont à 20 km de Smolensk.

    Le score est de 249 points, avec 6396 soldats, 38 canons, 102 véhicules et 3 avions russes et 2863 soldats, 79 canons, 47 véhicules et 3 avions allemands perdus.

  8. #28
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 10 : le score est presque retombé à zéro en début de tour, avec les pertes de mes deux divisions, et encore il en reste à venir.

    La 18ème PzD poursuit sa pénible progression en cassant du blindé soviétique, mais cela semble sans fin. C'est la même chose de l'autre côté de Smolensk avec la 17ème PzD et la 29ème motorisée.

    Seul le secteur nord me permet de me défouler avec l'anéantissement de plusieurs bataillons des 46ème et 132ème fusiliers. Cependant, mes pointes avancées tombent à 15 km de la ville sur... l'infanterie portée de la 1ème mécanisée. Enfin, au moins je suis sûr qu'elle n'est pas en train de se balader sur mes arrières, mais cela va encore compliquer la donne.

    Le score remonte à 307 points, avec 9595 soldats, 45 canons, 131 véhicules et 3 avions russes contre 4393 soldats, 136 canons, 51 véhicules et 3 avions allemands hors de combat.

  9. #29
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 11 : le score est retombé à -100 en début de tour, et c'est dur pour le moral... et j'ai encore 3000 types à perdre .

    La 18ème PzD progresse à coups de hache le long du Dniepr, mais les lignes de défense succèdent les unes aux autres. Du côté de la 17ème PzD et de la 29ème motorisée, le Russe fatigue mais plus on en démolit, plus il en vient...

    Au nord de Smolensk, les bataillons russes encerclés sont éliminés et l'avance vers la ville se poursuit. Pour le moment, je n'ai en vue que deux bataillons d'infanterie portée de la 1ère mécanisée, je me demande où se trouve le reste...

    Le score est de 80, avec 11754 soldats, 68 canons, 150 véhicules et 3 avions russes contre 7141 soldats, 212 canons, 57 véhicules et 3 avions allemands perdus.

  10. #30
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 786
    Tour 12 : je commence avec un score à -550, et tous mes biffins n'ont pas encore été exterminés... C'est fou ce que le soldat allemand vaut cher . Bon, on essaye de ne pas se décourager, je peux viser la défaite mineure avec la prise de Smolensk.

    Dans la tête de pont de la 18ème PzD, je n'avance pas d'un poil, c'est déprimant. En revanche, la 17ème PzD et la 29ème motorisée élargissent leur territoire, bien aidées par la fragilité des BT-5. Curieusement, je tombe sur une unité du NKVD. Une reconnaissance vers Smolensk s'impose. L'hexagone à 1500 points est bien occupé par deux bataillons, mais le long du Dniepr, il n'y a rien pour le moment.

    Les 7ème et 12ème PzD déboulent du nord avec la 20ème motorisée et encerclent les automitrailleuses de reconnaissance de la 1ère mécanisée, qui au passage me démolissent deux Pz38t. Quand çà veut pas sourire... J'ai quelques inquiétudes sur cette foutue 1ère mécanisée dont je ne vois pas bien où elle se trouve. Mes recos sont à 10 km de Smolensk. Au nord-est, quelques bataillons supplémentaires de la 38ème fusiliers passent à la trappe, mais le fantassin russe est beaucoup moins bien coté que son homologue germanique .

    Le score est à -386, avec 12983 soldats, 94 canons, 187 véhicules et 3 avions russes et 11936 soldats (c'est un record), 226 canons (autre record), 64 véhicules et 3 avions allemands hors de combat.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages