Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Drapeau français en Chine sur la carte de AE
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 536

    Drapeau français en Chine sur la carte de AE

    Je me suis toujours demandé pourquoi il y avait une base française sur la carte de AE en Chine en décembre 1941. La base s’appelle Kwangchowan (ou Kwang-Chou-Wan) En 2010 la ville s’appelle Zhanjiang.

    A l’instar des Britanniques qui louent Hong Kong pour 99 ans à la Chine ou des Portuguais qui louent Macao, les Français obtiennent en 1898 une concession pour 99 ans à Kwangchowan. C’est un territoire de 842 km2, idéalement placé à l’embouchure d’une large baie et d’un fleuve navigable, très adapté au mouillage de gros navires. L’entrée de la baie est protégée par de grandes îles.





    Contrairement à Macau et surtout Hong Kong la colonie ne se développe pas et ne compte que 200 000 habitants en 1935 et seulement 270 Français. La capitale s’appelle Fort Bayard. (et non pas Boyard !)
    Les Français ne cherchent pas à développer d'activités commerciales (c’est un défaut national qui remonte loin) avec la Chine mais préfèrent installer des missions de Jésuites. Les Français exploitent toutefois des mines de charbon et un chemin de fer au Yunan. Le territoire est administré par le gouverneur de l’Indochine avec un représentant sur place.
     
    En juin 1940 le gouvernement nationaliste chinois de Chang Kai Chek reconnait le gouvernement de la France libre. La côte sud de la Chine, à cette époque n’est pas occupée par les Japonais et dépend de la Chine nationaliste.
    Tout naturellement, ou parce qu’il n’y a pas vraiment le choix, l’administration française rejoint la France libre. Le territoire sert de point de ralliement à la population chinoise fuyant l’occupation japonaise de Hong Kong.

    Toutefois en février 1943 les Japonais envahissent la concession et en accord avec le gouvernement de Vichy rétrocèdent le territoire au gouvernement fantoche chinois qu’ils ont installé.
    Le sort de la petite garnison française n’est pas connue.(Il semble que certains bataillons français présents en Chine à Shanghaï notamment n'ont été dissous par les Japonais qu'en 1945)

    Durant l’été 1945 l’armée nationaliste chinoise encore appelée «armée révolutionnaire nationale» libère le nord de la Birmanie et le sud de la Chine. Elle marche sur Kwangchowan mais le Japon capitule avant la matérialisation de l’offensive sur la concession.

    En Septembre 1945, Port Bayard est déclaré "ville libre", suite à la capitulation Japonaise. La France, en plein chaos, à la fin de la guerre n'avait pas envoyé de troupes. Le territoire était donc livré à lui-même. De plus, il était difficile de trouver un interlocuteur valable, le sort du territoire étant disputé à la fois par les nationalistes Chinois, et les communistes.
    En octobre 1946 la France conclue un accord avec Chang Kai Chek. Elle rétrocède ses droits sur Kwangchowan, abandonne ses concessions de Hankou et Canton, vend sa compagnie de chemin de fer du Yunnan à la Chine, garantit des droits aux minorités chinoises vivant en Indochine.
    En échange elle obtient le retrait des forces chinoises qui occupent le nord de l’Indochine. En 1947 la guerre éclate entre les communistes et les nationalistes chinois. Le territoire est occupé par les troupes communistes fin 1948.

    Le phare construit par les Français est encore debout. C'est l'une des rares traces du séjour des Français.





    En 2010 Zhanjiang est le plus grand port militaire chinois.

    Pour les collectionneurs les timbres postaux émis pendant l’époque de la concession française ont beaucoup de valeur.




     
     

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  2. #2
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694
    Merci pour ces éclaircissements forts instructifs.


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Verdun
    Messages
    3 653
    Je me disais bien aussi!!!

    greg
    "Tu vois, le monde se divise en deux catégories.
    Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
    Toi... tu creuses..." (Sergio Leone, 1969, Le Bon, La Brute et le Truand.)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages