Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Numéro spécial Hps
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 8
PremièrePremière 1 2 3 4 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 72

Discussion: Numéro spécial Hps

  1. #11
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    Citation Envoyé par Micke Voir le message
    Le N°2 de Cyberstratége dans sa 2eme version avait fait sa page de couv sur le jeu Stalingrad de HPS. De l'aveu de son rédacteur en chef cela avait un plantage monumental et les moins bonnes ventes de la revue.
    pourtant un bon numéro.
    "A un moment dans la bataille, les deux camps se considérerons vaincus. Celui qui continu gagnera." Ulysses S. Grant

  2. #12
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    Citation Envoyé par Micke Voir le message
    Depuis personne n'a osé positionnner un article sur un jeu HPS en se servant de cette série comme produit d'appel pour faire vendre un magazine. Les motifs: série un peu désuette ayant peu évolué qui n'attire que quelques dizaines ou une petite centaine d'afficionados.
    Faire un n° spécial risque d'être délicat.
    .
    Sur HPS simplement, je crois Micke que tu as raison mais sur tous les types de Wargames PC ? Peut-être un peu plus de lecteurs potentiels.
    Mon sentiment c'est que moins on en parlera moins il y aura de joueurs et donc moins de lecteurs pour ces revues plus tard.

    Je me souviens que j'ai connu les wargames grâce à International Team lorsque j'avais 12/14 ans . Marque d'origine italienne (comme votre serviteur) qui vendait ses jeux dans les magasins de jouet.
    La démocratisation de notre hobby reste un enjeu au moment où les jeux de societé repartent à la hausse.
    "A un moment dans la bataille, les deux camps se considérerons vaincus. Celui qui continu gagnera." Ulysses S. Grant

  3. #13
    Date d'inscription
    janvier 2009
    Messages
    113
    Citation Envoyé par Micke Voir le message
    Le N°2 de Cyberstratége dans sa 2eme version avait fait sa page de couv sur le jeu Stalingrad de HPS. De l'aveu de son rédacteur en chef cela avait un plantage monumental et les moins bonnes ventes de la revue.
    Depuis personne n'a osé positionnner un article sur un jeu HPS en se servant de cette série comme produit d'appel pour faire vendre un magazine. Les motifs: série un peu désuette ayant peu évolué qui n'attire que quelques dizaines ou une petite centaine d'afficionados.
    Faire un n° spécial risque d'être délicat.
    Sinon dans PC4 War il y a eu entre 2001 et 2005 toute une série d'articles sur les HPS (PZC et napoléoniens) qui restent valables car la série n'a guère évolué. Je ne sais pas si on peu encore si on peut se procurer les n°.
    personnellement cela me ferait plus acheter que starcraft II mais comme on dit tous les gouts sont dans la nature

    et personnellement je me fiche de la couverture, j investis pour l interieur ;)

    De toute facon j achete la ou les revues de notre hobbie pour mon plaisir et pour soutenir financierement a ma modeste facon

  4. #14
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Aveyron
    Messages
    366
    Moi, je suis plutot pessimiste pour le "kriegspiel", y-a-t-il des joueurs de moins de trente ans parmi nous?.
    Avec Lobo, il y a trente ans de cela on se mettait deja dessus avec Mockba, Kasserine,Waterloo...

  5. #15
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 536
    L'un des problèmes aussi auquel ont à faire face les revues spécialisées dans les jeux de simulation sont les sites internet dédiés. Rien qu'en France on peut en trouver une demi-douzaine, dont le notre, dédiés à une ou deux catégories de jeux. Face à Internet une revue ne peut rivaliser car elle doit chercher à toucher le public le plus large possible alors qu'un site dédié fournira des informations beaucoup plus pointues. Pour ma part j'ai cessé d'acheter une revue avec la disparition de Cyberstratège.
    Il faut reconnaître aussi que les wargames sur carte même informatisés sont moins populaires que les simulations 3D en temps réel mais sans doute plus stimulant sur un plan intellectuel car une stratégie doit se bâtir sur le temps. On se rapproche d'avantage du jeu d'échec mais en plus varié et plus convivial.

    Dans les années 1980 jusqu'en 1995 les WG sur carte ont connu leur age d'or avec Squad Leader, les séries napoléeonniennes et des monstres sur la 2eme guerre mondiale. Certains concepteurs américain ayant produit des block busters ont ensuite trouvé un travail plus rémunérateur, souvent dans le secteur militaire, plusieurs d'entre eux ont été recrutés par la CIA comme analystes. Il sont désormais en retraite et reviennent à leur première passion en reprenant des projets qu'ils avaient laissées tomber ou en améliorant leurs anciennes productions.
    Dernière modification par Micke ; 06/11/2010 à 20h52.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  6. #16
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    Citation Envoyé par Micke Voir le message
    Il faut reconnaître aussi que les wargames sur carte même informatisés sont moins populaires que les simulations 3D en temps réel mais sans doute plus stimulant sur un plan intellectuel car une stratégie doit se bâtir sur le temps. On se rapproche d'avantage du jeu d'échec mais en plus varié et plus convivial.
    L'enjeu dans la société à venir c'est de défendre le droit pour le plus grand nombre au choix. Pour cela il faut garantir la diversité, et que les jeux même les moins populaires puissent exister.
    C'est la même histoire en musique, en cinéma, en théâtre ou en littérature. Les grosses machines populaires ont le droit d'exister mais pas de tuer les formes innovantes et ou marginales de la création.

    Mais surtout aujourd'hui pour pleins de raisons les "masses" ne savent même plus qu'elles ont le choix. Pour nos jeux c'est pareil. Ces revues restent des espaces de diversification. elles doivent parler évidemment pour des raisons d'équilibre économique des grosses machines mais elles doivent aussi laisser une place aux wargames de papa.

    Bon allez j'arrête de prêcher sinon on va croire que je suis un cardinal
    "A un moment dans la bataille, les deux camps se considérerons vaincus. Celui qui continu gagnera." Ulysses S. Grant

  7. #17
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    C'est grâce à PC4War que j'ai découvert UV et plus tard WitP.
    Mais comme pour les PzC, c'est une niche à puces.
    Et j'ai plus de 30 balais.

  8. #18
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Aveyron
    Messages
    366
    Ah, on te donne 29 ans sur les photos rominet.

  9. #19
    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    Charlotte, Caroline du Nord
    Messages
    6 030
    Citation Envoyé par mazarin Voir le message
    Je me souviens que j'ai connu les wargames grâce à International Team lorsque j'avais 12/14 ans . Marque d'origine italienne (comme votre serviteur) qui vendait ses jeux dans les magasins de jouet.
    La démocratisation de notre hobby reste un enjeu au moment où les jeux de societé repartent à la hausse.
    Nous avons le même parcours... J'ai commencé avec Yorktown puis Waterloo et Austerlitz

    Retour de manivelle
    : contre-attaque faite avec tout ce qu'on a sous la main... y compris les manivelles qui servent a démarrer le T34
    Réf. Le Petit Stratège, aux Éditions du Savoir de la Tortue


    "Say, any of you boys smithies? Or, if not smithies per se, were you otherwise trained in the metallurgic arts before straitened circumstances forced you into a life of aimless wanderin'?" Ulysses Everett McGill
    etiam mortuus redeo


  10. #20
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    7 651
    j'ai écrit dans PC4 war. Tout comme le dit Micke la population marketing que nous représentons est si faible qu'elle représente une valeur financière à peine suffisante pour amortir la série dans l'état du moteur de jeu existant. Pour les Pzc il subsiste une demi-douzaine d'opus valable pour pérenniser la série avant que celle ci ne rejoigne progressivement le musée de nos bibliothèques. Paradoxalement la série est étonnement résistante au temps, tout comme la fidélité bien qu'émoussée de ces adeptes ( sans doute ferais je parti des derniers grognards à la défendre). Cette durabilité correspond avec exactitude aux attentes d'une cible qui a longtemps attendu la projection sous forme informatique et graphique de toute une génération de joueur sur cartes. la valeur du système HPS est unique : hyper exactitude de la cartographie et des OOB à un niveau opération-stratégique jamais rencontré ( 1 km/ hex) , grande souplesse de jeu communautaire ( un des premiers en pbem), interface simple, et système de combat cohérent.

    Néanmoins au fil du temps le système a atteint ses limites technologique et ce depuis plusieurs années et nous reprochons aux système actuel, les même carences que nous reprochions aux jeux sur carte. Mais ici le frein n'est plus technologique, il est simplement marketing. Pour que Pzc puisse faire sa révolution technologique , cela indurait que la communauté soit d'une taille suffisante pour amortir ces innovations. Malheureusement cette communauté n'est pas extensible quand bien la participation de joueur à la conceptions des opus.

    Même si les HPS ont encore quelques belle années devant elle, nous savons que tôt ou tard (sous réserve de l'arrivée d'un système analogue modernisé mais hypothétique pour l'instant) la pratique vas se raréfier, elle est déjà. Une dizaine de grand noms de la 1ére ou 2éme génération ne sont plus, Micke est le dernier en lice mais après les derniers 72 tours de F40 je doute qu'il renouvelle sa pratique de la série.

    Reste des formes évoluée mais non réellement innovantes, de jeux comme war in russia 2éme du nom, vont sans doute donner un second souffle à cette pratique mais pour combien de temps ?

    La question est quel blockbuster dans notre niche et suffisamment innovante dans le même style à l'orée 2015/2020 vas pouvoir tenir en haleine la communauté pour qu'elle perdure avec un certain dynamisme ?

    en l'état je ne sais rien car cette " locomotive " n'existe pas ... je l'espère encore.




    tenir
    ( lino ventura) Ce n'est pas avec tes principes que Ghandi à posséder les Anglais ... hé bien nous on utilisera les même termes .. non-violence, persuasion, grâc..BOUM BROUAMMMM BADABOUM ( le plafon s'écroule ...) ...; alors qu'est ce qu'on fait ? On continue dans la grâce ? ( dixit constantin) ... on va aviser mais aviser dans le calme en se méfiant de nos nerfs ( ne nous fachons pas -Lautner 1966)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages