Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
A l'appel de Denikine : Revolution under Siege AAR
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3
PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 23
  1. #11
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Messages
    2 013
    8 heures à dormir mais vous êtes des vraies marmottes .

    Il va falloir tomber à 6h.
    "A un moment dans la bataille, les deux camps se considérerons vaincus. Celui qui continu gagnera." Ulysses S. Grant

  2. #12
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Citation Envoyé par mazarin Voir le message
    8 heures à dormir mais vous êtes des vraies marmottes .

    Il va falloir tomber à 6h.
    Les chats ont besoin de 14 à 16h de sommeil par jour mais je suis un phénomène

  3. #13
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Ivry/Seine et Lyon
    Messages
    1 187
    Fin février 1920.

    La guerre embrase toujours la Russie et rien ne permet de prédire qui l'emportera. Aucun combat n'a eu lieu depuis quelques mois et les soldats savourent ces instants en sachant parfaitement que l'arrivée du printemps signifie le retour de la guerre. Dans les état-majors, l'heure n'est pas au repos. Depuis son quartier général de Voronezh, Denikine, commandant en chef des Blancs du Sud, doit planifier ses futures opérations. De grands mouvements de troupes ont lieu : les 55 000 hommes de l'Armée des Cosaques du Don sont renvoyés dans leur région. Le général Bogaevsky, ataman des Cosaques du Don, s'installent avec 15 000 hommes à Tambov, prêts à soutenir les forces blanches aux portes de Lipetsk avec ses trains blindés et ses automitrailleuses si besoin. Le corps Kudinov, fort de 20 000 soldats, est envoyé à Tsaristyn. l'autre corps cosaque est déployé à Rostov, important centre industriel et portuaire. Cette puissante force est bien placée pour soutenir l'armée alliée en Ukraine si celle-ci est en difficulté. Ce corps est également à quelques jours de train seulement de Voronezh et pourra renforcer en urgence l'Armée des Volontaires de Denikine. Le général Rodzianko remplace le général Kutepov à la tête de ce corps. Venu de l'armée blanche du Nord, Rodzianko a été rappelé sur le frond sud après la défaite des Blancs aux portes de Petrograd. Quant à Kutepov, officier très compétent, Denikine a préféré le garder en réserve pour la prochaine offensive sur Lipetsk. Celle-ci aura lieu dès le retour du printemps et impliquera l'armée de Denikine et l'Armée du Caucase du général Mai-Maieveski, envoyé avec ses forces au nord. Kutepov doit recevoir le commandement du nouveau corps d'armée nouvelle formé avec 18 000 conscrits. Il est cependant temporairement attaché à l'état major de Mai-Maievski pour permettre au général Sidorin de prendre en main l'entraînement des recrues [caractéristique spéciale transformant 2 régiments de conscrits en régiments de réguliers par tour].

    Kupetov..jpg
    Le général Alexander Pavlovitch Kutepov, un officier brillant

    Sidorin..jpg
    Pas de repos les recrues de l'hiver 1919, le général Sidorin doit en faire de véritables soldats avant le printemps
    Ils s'intruisent pour vaincre.

    Promotion Chef d'Escadrons Francoville

    Lectures en tout genre, sur des Etagères et des Livres
    par ici

  4. #14
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Ivry/Seine et Lyon
    Messages
    1 187
    février 1920..jpg
    Pour s'y retrouver entre tout ce beau monde, une petite carte de la situation en février 1920.
    Ils s'intruisent pour vaincre.

    Promotion Chef d'Escadrons Francoville

    Lectures en tout genre, sur des Etagères et des Livres
    par ici

  5. #15
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Pourquoi envoies-tu le corps Kudinov à Tsaristyn?
    Tsaristyn me semble fort à l'intérieur de ton territoire, c'est une réserve stratégique placée sur un nœud de communication et avec une bonne capacité de réaction?

  6. #16
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Ivry/Seine et Lyon
    Messages
    1 187
    Depuis quelques tours, le replay montre plusieurs détachements rouges qui qui rôdent sur les rives de la Volga. Il y a déjà une garnison à Tsaristyn mais je ne veux pas être pris au dépourvu en cas de débarquement massif sur mes arrières avec le dégel. Tsaristyn est la porte qui ouvre la route vers le nord aux Blancs et je ne peux pas me permettre de la perdre. Etant donné que les Cosaques subissent un malus en quittant la région du Don, autant les utiliser pour verrouiller ce point stratégique.

    Un extrait du manuel sur les effets du malus :

    Locally-raised units (i.e. Cossacks) have limited combat efficiency outside of their Areas (loss of 3 discipline levels and 1/3rd of movement points capacity) and slight bonus inside them (+10 max cohesion)
    C'est un gros désavantage pour les Blancs du Sud car les Cosaques du Don étaient jusqu'à présent le fer de lance de mes offensives vers le nord. J'ai dû les remplacer par des régiments de conscrits beaucoup moins efficaces. Les armées de Denikine et Mai-Maievski sont des troupes d'élite mais trop peu nombreuses pour avancer jusqu'à Moscou.
    Dernière modification par hogass ; 28/11/2010 à 19h39.
    Ils s'intruisent pour vaincre.

    Promotion Chef d'Escadrons Francoville

    Lectures en tout genre, sur des Etagères et des Livres
    par ici

  7. #17
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    D'accord, donc tu optimises l'utilisation de tes troupes, ok, très bien.
    Mais où sont les centres de production pour les blancs du sud? La ligne de front a l'air très décousue, il est vrai que c'est une guerre civile.
    Enfin question pratique, le manuel n'est qu'en anglais? Sur la démo, c'est le cas.
    C'est un jeu français non?

  8. #18
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Ivry/Seine et Lyon
    Messages
    1 187
    Il y a quelques villes comme Rostov mais sinon les Blancs dépendent des livraisons alliées (il y a une boîte navale matérialisant celles-ci) et les réquisitions sur la population. On peut aussi construire des usines d'armement pour augmenter le potentiel industriel des villes.

    J'ai mis un screenshot avec les lignes de front. En fait, je suis les voies ferrées indispensables pour bénéficier de l'appui des trains blindés. De plus, je n'ai pas assez de troupes pour conquérir toutes les régions. Il faut faire des choix Ca produit des fronts très mobiles. ATTENTION, c'est une ancienne carte, la position des unités n'est plus d'actualité. En blanc, ma ligne de front, en rouge, la position approximative des Blancs de Sibérie avec qui je n'ai aucune interaction.

    fronts..jpg

    J'ai choisi la route la plus directe pour aller vers Moscou. Cette route a également l'avantage de me rapprocher des Blancs de Sibérie. Une autre stratégie serait de passer par l'Ukraine. Lorsque les Allemands quittent l'Ukraine, les armées ukrainiennes sont assez faibles et ce serait assez simple pour les Blancs de conquérir le pays. Normalement, celui-ci constitue un réservoir d'hommes et de ressources plus qu'appréciables!

    Oui c'est un jeu français mais qui est surtout destiné à un public anglophone (d'ailleurs, le forum Ageod est surtout anglophone), d'où un manuel en anglais seulement
    Ils s'intruisent pour vaincre.

    Promotion Chef d'Escadrons Francoville

    Lectures en tout genre, sur des Etagères et des Livres
    par ici

  9. #19
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Oui, merci, ça a l'air intéressant en effet avec un front si peu rectiligne. J'ai l'impression qu'à 3 joueurs, genre 1 qui prend les rouges et 2 qui prennent les blancs du sud et de Sibérie, ça risque d'être stressant et probablement passionnant.
    Petite question: tu met combien de temps pour faire un tour, joué sérieusement j'entends?
    Et est-ce que tu penses que ça peut être long pour comprendre les mécanismes du jeu, étant entendu que dans mon cas, pour les jeux AGEOD, je débarque de la planète Mars?
    Est ce qu'on peut comparer RUS à WitP ou AE en terme de complexité ou alors c'est pire?
    J'ai vu qu'il y avait les munitions répertoriées et j'ai eu peur.

    Merci pour tes réponses précises.
    Dernière modification par rominet ; 28/11/2010 à 20h29.

  10. #20
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    Ivry/Seine et Lyon
    Messages
    1 187
    C'est clair que la partie n'aura rien à voir avec le front Ouest en 1914-1918. Les espaces sont immenses et on ne peut pas tout occuper. Surtout que l'IA gère aussi les armées vertes et noires (insurrections paysannes et anarchistes) qui peuvent surgir sur nos arrières partout si le mécontentent est trop grand.

    Je mets 15-30 mn pour jouer un tour selon la complexité de la situation et les choses à faire. Il faut quand même un petit temps d'adaptation pour comprendre les divers mécanismes. Moi-même je débarque d'AACW et il y a des subtilités que j'ai encore du mal à saisir, surtout qu'il y a quelques bugs mineurs (rien de grave mais ça peut être déstabilisant, heureusement, le suivi des jeux ageod est exemplaire). Mais une grande campagne jouée avec l'IA au minimum permet de découvrir le jeu tranquillement. Et puis que ce soit ici ou sur le forum d'ageod, les gens répondent à toutes les questions (suffit de voir le topic questions AACW). En attendant, la démo offre un très bon aperçu de RUS.
    Ils s'intruisent pour vaincre.

    Promotion Chef d'Escadrons Francoville

    Lectures en tout genre, sur des Etagères et des Livres
    par ici

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages