Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Les sakuras fleuriront bientot. AAR AE scen 2
+ Répondre à la discussion
Page 11 sur 11
PremièrePremière ... 9 10 11
Affichage des résultats 101 à 110 sur 110
  1. #101
    Date d'inscription
    mars 2009
    Messages
    255
    Enregistre les sous format .PNG ça les compresse sans perdre en qualité

  2. #102
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204

    27 Mars – Mars 31: Progression rapide à Sumatra

    Guerre sous marine.
    Plusieurs succès alliés lors de ces journées : Le 27 le Seadragon coule le PB Shonan Maru #17 au large de Billiton, le même jour le Truant arrive à placer une torpille dans le CL Kuma en mer de Java. Ce dernier arrive à rejoindre Balikpapan pour des réparations de fortune avant de regagner un chantier naval.

    Côté japonais, enfin un contact avec un navire allié le 28, le I-7 lance 6 torpilles sur le TK Pat Doheny au large de San Francisco, 3 touchent le tanker mais une seule explose. Le 31 à l’autre bout du monde, le I-29 torpille le TK British Venture près de Karachi. La cargaison du tanker s’embrase immédiatement causant d’énormes dégâts.


    Le British Venture qui aura du mal à atteindre le port de Karachi.

    Pacifique sud.
    Le Kb et les navires mobilisés n’arrivent pas à retrouver les croiseurs alliés. Ceux-ci s’évanouissent dans l’immensité du pacifique. Furieux Yamagushi remonte sur Truk non sans lancer un nouveau raid sur Auckland. 160 bombardiers s’acharnent sur le port néozélandais y semant mort et dévastation. 4 petits AM coulent immédiatement dans la rade, 2 tankers, 2 AMC, 3 xAP, 7 xAK sont très sérieusement endommagés.


    2 des victimes du raid sur Auckland.

    Sumatra.
    Les 28 et 29 Mars, la 38ème division reçoit les renforts de la 6ème Guard Division et du HQ de la 25ème arméee. Le 30 mars, l’ensemble des japonais se ruent à l’assaut et bousculent les fortifications hollandaises. En fin de journée, les raffineries et les puits sont capturés presque intacts. Environ 150 000 tonnes d’oil sont capturées et pratiquement pas de fuel – Christian avait judicieusement arrêtées les raffineries.


    Troupes japonaises se lançant à l’assaut le 30 mars.

    Ce même jour, 2 régiments débarquent à Bengkalis pour saisir le dernier champ pétrolifère de Sumatra. Les puits sont capturés le 31.

    Le 31 mars, les 2 régiments blindés poursuivent les hollandais en déroute et capturent dans la foulée la petite localité de Praboemoelich et foncent sur Oosthaven.

    Dans le secteur de Medan, la base de Langsa est capturée par des éléments de 21ème division d’infanterie.


    Situation à Sumatra au soir du 31 mars.

    Java
    Suite à la prise de Denpasar en Février. La base hollandaise de Banjoewangi située de l’autre côté du détroit abandonnée par les forces alliées a été facilement occupée début mars par les japonais. Le 30 mars plus de 25000 japonais menés notamment par la division impériale de la Garde débarquent dans la localité.


    Un nouveau débarquement pour les troupes japonais : cette fois à l’est de Java.

    Chine.
    L’armée japonaise commence le siège de Nanyang. Plus au sud, à Pucheng, l’encerclement des troupes chinoises est terminé. La réduction de la poche débute le 31 mars – toutes les fortifications sont détruites ce jour là.


    Attaque japonaise dans la poche de Pucheng.


    Points chauds en Chine fin mars 42.

  3. #103
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204
    Bonsoir,

    Pas de nouvelle journée sur le front du pacifique - Christian, mon adversaire, vient d'être papa et pour l'instant, il a évidemment d'autres "troupes" à manager que la navy US. La partie est juste en stand-by et reprendra mais je pense à un rythme moins soutenu (entre 2 couches et 2 biberons )

  4. #104
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204

    1er avril – 3 avril: Progression lente à Java..

    Guerre sous marine.
    Le 1er avril le I-29 retombe sur un tanker, le Buccinum. Comme la veille il arrive à placer une torpille dans ce dernier. Il semble qu’il y est pas mal de mouvement entre Karachi et Abadan. En effet, le 2 avril ce même sous marin coule de 3 torpilles le tanker British Aviator dans le même secteur.

    Chine.
    Le 1er avril, le réduit de Pucheng est éliminé : 5 corps d’armée, 2 HQ regroupant 33000 chinois sont fait prisonniers ou tués lors de la journée.

    Sumatra/Java.
    2 régiment blindés japonais continuent leur progression vers Oosthaven sur l’ile de Sumatra. Le même jours une cinquantaine de zéros attaquent Batavia en 3 sweeps séparés. Le premier sweep de 24 zéros se heurte à 32 appareils hollandais et américains, le deuxième ne rencontre plus que 13 appareils alliés et le dernier survole la grande base sans croiser aucun chasseur. Les japonais perdent 5 zéros, les alliés une quinzaine d’appareils.

    Dans le même temps, à l’est vers Soerbaya, les 2 régiments blindés progressent et vont contoruner la base hollandaise par l’ouest pour l’isoler. Par contre l’infanterie a plus de mal à franchir le relief accidenté et l’état major regrette le débarquement au bout de l’ile. Dans quelques jours 2 débarquements sont programmés pour prendre en tenaille Batavia.


    Carte de situation à Java et Sumatra.


    En attente de tour, quelques mots sur les prochaines actions planifiées par le grand état major japonais.


    Situation générale début avril 42.

    La priorité reste la prise de Java dans son intégralité courant avril 42 ainsi que le nettoyage de Sumatra. Parallèlement dans le pacifique 2 offensives sont prévues. La première concerne l’attaque de Midway. Des reconnaissances montrent qu’actuellement seule 2 unités américaines sont présentes sur l’île – certainement celles basées avant guerre. La 1ère division d’infanterie a été retirée de Mandchourie pour participer à cette opération. Ses 3 régiments ont été chargés à destination de Kwajalein et Eniwetok. La première vague d’assaut sera composée d’un de ses 3 régiments chargé pour l’occasion sur les 3 LSD dont dispose actuellement le Japon. En sus, cet assaut sera épaulé par un régiment de blindé transporté sur des AK, d’un régiment du génie. Les 2 autres régiments pourront être employés si nécessaire pour les vagues suivantes. La couverture de l’opération sera assurée par le KB au complet. Une force de bombardement composé de 5 cuirassés appareillera de Truk. Le 25 air flotilla HQ sera envoyé ensuite sur l’île qui servira également de base pour sous marins.

    Compte tenu des temps de transport, l’attaque est prévue plutôt pour fin avril/début Mai. Le seul bémol de l’opération concerne la préparation des troupes terrestres. Ces dernières seront à environ 50 points de préparation à cette date – faut il repousser pour avoir 100 points ?

    Le deuxième axe dans le pacifique se situe plus au sud. Cette attaque se déroulera en trois temps.

    Déjà, le 28 mars, un petit détachement japonais s’est emparé de Vaitupu pour y établir une base d’hydravion. Dans un deuxième temps, sous une dizaine de jour, un deuxième échelon devrait s’emparer de Baker Island actuellement inoccupé pour également y établir une base de reconnaissance et profiter de la petite piste présente sur cette île pour y baser une escadrille de Zéro qui sera à porter de Canton. Enfin dans un troisième temps et après la prise de Midway, Canton Island sera ciblée par l’armée japonaise. Actuellement la garnison de cette base est inconnue. Evidemment suivant son importance l’opération pourra être ajournée.


    Détail de l'opération sur Canton Island.

    Pour cela, des unités de Corée sont actuellement retirées du secteur. Il s’agit de la 20ème division d’infanterie. Actuellement, un régiment de cette division est localisé à Rabaul, un à Luganville, le dernier se trouve encore en Corée. Ces trois régiments seront réquisitionnés – un débarquement en plusieurs vagues est prévu comme à Midway. Cette offensive n’interviendra pas avant début juin et sera conditionné par les résultats de l’attaque de Midway. Cette dernière étant jugée comme prioritaire.

  5. #105
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 536
    Compte tenu des temps de transport, l’attaque est prévue plutôt pour fin avril/début Mai. Le seul bémol de l’opération concerne la préparation des troupes terrestres. Ces dernières seront à environ 50 points de préparation à cette date – faut il repousser pour avoir 100 points ?

    Le bonus de débarquement dont bénéficient les troupes japonaises expire le 1/04/42. Aprés les troupes débarquées sur un objectif alors que leur niveau de préparation n'est pas de 100 subissent de trés lourdes pertes. Soit tu débarques mal préparé mais alors il faut établir un rapport de force de 4 à 5 contre 1 pour prendre l'objectif, soit tu y consacres moins de moyens mais tes troupes doivent être à 100 de préparation.
    Le problème est que grâce à l'Intel (service de détection allié) ton adversaire va connaître un jour ou l'autre tes intentions, si ce n'est déjà fait et donc il peut amener des renforts.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

  6. #106
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Besançon
    Messages
    694
    Attention aussi au surplus de troupes si tu attaques avec une division complète, tu vas devoir amener un max de supply car celui-ci va être consommé deux fois plus vite (atoll=6000 hommes max)...


    "Il n'y a pas de mauvaises troupes, il n'y a que de mauvais colonels"

  7. #107
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204
    Merci pour vos conseils.
    Je vais attendre d'être à 100 de préparation. Grosse erreur de ma part de ne pas avoir anticipé...

  8. #108
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204

    4 – 13 avril : Une priorité Java.

    NEI
    Les sweeps de Zéros partis de Palembang se succèdent quotidiennement au-dessus de Batavia. Certains jours les alliés n’osent pas décoller, par contre ils sont parfois présents. Par exemple le 9 avril où 32 zéros affrontent plus de 40 chasseurs de l’ABDA.3 Zéros sont perdus contre 12 chasseurs alliés. Par contre, dans l’après-midi les 37 Sally qui viennent comme d’habitude bombarder la piste doivent affronter encore 7 chasseurs alliès. 5 Sally sont descendus en flammes. Le 12 avril, les 23 zéros se heurtent cette fois ci à 29 chasseurs. Aucun zéro n’est perdu contre 9 victoires revendiquées. Par contre 3 Sally sont à nouveau descendus dans l’après-midi par 4 P40.. Les 13 avril, 36 zéros partis de la base nouvellement occupée de Kalidjati détruisent à nouveau 7 chasseurs alliés pour aucune perte. La chasse allié au dessus de Batavia a cessé d'exister.

    Sur Sumatra, les blindés japonais s’emparent d’Oosthaven le 9 avril. Le même jour, les japonais débarquent à Kalidjati. Les 2 régiments d’infanterie de la 2ème division d’infanterie épaulés par 2 régiments du génie ont vite raison de la faible garnison. Les troupes ne s’attardent pas et commencent de foncer sur Batavia.


    Soldats de la 2ème division d’infanterie e, route pour Batavia.

    Le 13 avril, la 38ème division débarque à Mérak pour définitivement isolée Batavia.

    La 38ème division s’empare facilement de Merak.

    De l’autre coté de l’île Soerbaya est coupée du reste de l’île par des régiments blindés. Tandis qu’enfin 30000 soldats arrivent en vue de la grande ville.


    Soerbaya et sa grande base navale prochaine cible de l’armée japonaise.


    Situation à Java au 13 avril 42.

    Chine.
    Des attaques sont menées contre Nanyang. Le 6 avril un premier assaut est violemment repoussé par les chinois qui concentrent pas moins de 6 corps d’armée totalisant environ 50000 hommes retranchés derrière 3 niveaux de fortifications. 4000 japonais sont mis hors de combat pour 2500 chinois. Le 9 avril, les pertes s’équilibrent avec 1500 hommes perdus de part et d’autre et le génie japonais arrive à réduire les fortifications. Le 12, encore 3000 japonais sont perdus contre 2000 chinois, mais les fortifications sont réduites à 1.

    Philippines.
    Depuis maintenant 2 mois les bombardiers Betty, Ann et Lilly s’acharnent sur les aérodromes de Bataan et de Clark Field. Le 9 avril, les troupes japonaises de la 14ème armée arrivent en lisière de la base. Des bombardements commencent alors pour tester les défenses ennemies. Il s’avère que plus de 52000 alliés et 800 bouches à feu défendent cette position clé avant Bataan.

    Pacifique.
    Comme prévu dans le plan « CA », Baker Island est occupée le 8 avril.

  9. #109
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Haute-Loire. Beauzac
    Messages
    204

    14 – 19 avril : Nanyang tombe enfin !

    Chine

    Nanyang est à nouveauattaqué le 14 avril. 2100 japonais et plus de 3000 chinois sont mis hors decombat lors de ces violents assauts sur la ville. Le 17 avril, 66000 japonaisse lance à nouveau à l’assaut de la ville dans ce que l’état-major espère êtrele dernier assaut pour emporter la décision. Les fortifications ont étéréduites lors des précédents assauts. Aussi, les troupes japonaises arriventfinalement à percer les lignes chinoises. Le soir, un dernier carré de soldatschinois agitent un drapeau blanc. C’est la fin de plusieurs jours de siège –40000 chinois se rendent.




    Après de durs combats,les japonais pénètrent enfin dans Nanyang en ruine.




    Les japonais ont enfinle temps d’incinérer leurs frères d’arme tombés lors du siège de Nanyang.


    Java.

    A soerbaya, la divisionimpériale de la garde décide de passer à l’attaque en ce beau matin du 17 avril1942. Les 23000 japonais ont facilement raison des 8000 hollandais retranchés 2niveaux de fortification. Dès le premier assaut la ville est conquise. Maisc’est un paysage de désolation qui s’offre aux yeux des officiers et soldatsjaponais. Les perfides hollandais avaient depuis déjà longtemps dynamité toutesles installations industrielles de la ville et c’est une catastrophe pourl’empire. Le port est totalement dévasté avec 100% de dégat, 1 seul puits depétrole sur les 190 est en état de production, de même pour les raffineries, 10%des heavy industry pourront être utilisés et seulement 1 point sur 40 pour leslights industry.



    Les infrastructuresindustrielles ont été complètement sabotées à Soerbaya.


    De l’autre côté de l’île,pour préparer l’attaque terrestre, les bombardiers japonais se succèdent audessus de Batavia.




    Batavia subit des raidsquotidiens.


    Sud de l’australie.

    Depuis le 7 avril un denos sous marin équipé de Glen suivait un convoi allié repéré au sud de Perth etse dirigeant plein Ouest soit vers Adelaide soit vers Sydney. Un contact directavec un sous marin a lieu dans la nuit du 9 au 10 avril, permettant derecueillir plus d’information sur la nature du convoi. Ce dernier est constituéde 2 DD, 3 ou 4 TK et une dizaine de transports. Aussitôt le Mini KB basé àNouméa fait cap à l’est pour tenter de l’intercepter. Le convoi échappe auxsous marins le poursuivant le 12 avril à l’ouest d’Adélaide. Le mini KB setrouve alors au sud de la Tasmanie. Il remonte alors le long de la coteAustralienne mais aucune trace des navires alliés. L’ordre est alors donné deremonter jusqu’à Adelaîde. Ainsi, le 19 avril, 36 Kate viennent perturber laquiétude du petit port Australien qui se pensait hors d’atteinte de la menacejaponaise. Le port regorge de navires dont ceux du fameux convoi. 1 DD, 2 TK et10 cargos sont laissés endommagés à des degrés divers…




    Les defenses cotières d’Adélaîdeseront complètement inutiles lors du raid du 19 avril.



    Le DD Jupiter esttouché par une bombe de 800kg et une de 250 lors de l’attaque du 19 avril.

  10. #110
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    4 536
    La destruction des installations de Soerabaja est une sacrée tuile. Il faudrait essayer de remettre en état au moins les puits de pétrole et la raffinerie mais cela consomne 1000 poins de supply par capacité de production détruite et un minimum de supply en stock (au moins 20 000 points) mais cela vaut le coût car les Japonais pourront utliser ces capacités pendant au moins 3 ans.

    "il n'y a que deux espèces de plans de campagne, les bons et les mauvais. les bons échouent presque toujours par des circonstances imprévues qui font souvent réussir les mauvais. " Napoléon

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages