Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Kharkov 42 aar dccb
+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 5
PremièrePremière 1 2 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 50

Discussion: Kharkov 42 aar dccb

  1. #21
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    18 mai 1942/Tour 4 russe:

    Les russes répliquent violemment.

    Dans le sud, secteur de la 17ième armée, une bataille de presque 24 heures est livrée pour le contrôle du pont du Donetz à l'ouest d'Izium.
    Les russes engagent tout ce qu'ils ont, appuyés par un barrage d'artillerie et même l'aviation.
    Finalement, les allemands, attaqués en assaut concentrique, retraitent. Les unités russes venant des collines peuvent rejoindre leurs lignes.
    Plus de 1000 hommes sont perdus de chaque coté sans compter le matériel et les chars.

    Un peu plus au sud-est, les russes infligent de lourdes pertes à un régiment de la 384ième division allemande qui poursuivait l'ennemi en repli le long de la rive gauche du Donetz. Les allemands sont rejetés en arrière.
    Les russes évidemment ne poursuivent pas et se replient sagement en direction d'Izium.
    Les allemands ont perdu 800 hommes dans la bataille contre 500 seulement.


    Par contre, plus à l'ouest, les russes semblent peu déterminés; ils ne tentent même pas de progresser au nord de Krasnograd.
    On observe même des mouvements de repli vers l'est.
    Les attaques russes au nord et à l'est de Krasnograd ne donnent rien, les allemands tentent bon.

    En revanche, les russes continuent de s'engouffrer assez massivement par la brêche entre Sagovschina et Losowaya et tentent de prendre à revers la 4ième division roumaine qui tient le secteur de Sagovschina.

    Même Pavlograd, où se sont refugiés les restes de la 1ière division roumaine n'est pas à l'abri d'un coup de main.

    Enfin, dans le secteur de Balakleja, les russes ont pris conscience du danger et ont rameuté tout ce qu'ils peuvent, semble-t-il, pour ceinturer les 2 PzD en pointe.



    Mais les évènements sont nettement plus dramatiques dans le nord.

    En effet, cette fois-ci, le front du Donetz vole littéralement en éclats.

    La 1ière attaque pulvérise totalement un régiment de la 79ième division; seuls 200 sapeurs du génie s'en sortent.
    2000 allemands sont tués contre seulement 200 soldats russes.
    Les russes exploitent la percée et créent une séparation définitive entre le XXIX Corps qui tient Belgorod et le XVII Corps.


    Dans le même temps, à l'est de Kharkov, la 38ième armée soviétique élargit sa tête de pont en détruisant entièrement un autre régiment allemand appartenant de la 294ième division.
    En une journée, le XVII Corps a perdu un quart de son effectif de départ (soit 4000 hommes).

    Seule consolation: les attaques russes échouent totalement au sud-est et mais surtout au nord-ouest de Belgorod tenu de haute lutte par le 1er régiment de la 57ième division (2300 pertes contre 200).
    Victoire défensive capitale car Belgorod est maintenant menacée d'encerclement par le sud; heureusement, le nord a tenu bon.



    Ces attaques ont couté 6000 pertes aux allemands et 5000 aux russes.


  2. #22
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    271
    Merci de nous faire connaitre ce jeu.

    Quelques questions me viennent :
    - Je me souviens que sur AT, une unité pouvait attaquer tour après tour car elle reprenait suffisamment de forces au début de ceux-ci. C'est pourquoi je lui avais préféré Toaw.
    Qu'en est il avec ce jeu ?

    - En défense, une unité attaquée peu elle être soutenue par une autre placée sur un hex adjacent (réserve tactique) ?

  3. #23
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Salut

    alors non, pas d'unités de réserve.

    Par contre, j'ai pu observer dans cette partie comme dans d'autres que mes unités de Panzers en particulier perdaient petit à petit de la vigueur, en particulier pour celles du sud qui sont très sollicités dès le début.
    Certes, elles perdent un peu de force au fur et à mesure des combats mais surtout, elles ne parviennent pas à reconstituer leur readiness. Ce qui se traduit pas un manque de punch à la fin de la partie et par une réduction du nombre d'AP assez rapidement (dès le 4ième tour). Je les aies poussées à bout car la partie ne dure que 8 tours mais en grande campagne, au moins 1 tour de repos (sinon 2) aurait été bienvenu.
    Donc la fatigue est assez bien simulée, pour les divisions rapides du moins.

  4. #24
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    18 mai 1942/Tour 4 allemand:

    Dans le sud, l'objectif des allemands est de coller le plus possible au Donetz pour assurer la meilleure position défensive dans ce secteur et pouvoir envoyer les unités rapides vers Losowaya. Il n'est pas question de tenter de franchir le fleuve, ce serait une folle entreprise.

    Les allemands commencent donc par reprendre le terrain perdu la veille au sud-ouest d'Izium mais ils ont dû engager la 14ième PzD en entier, là rendant ainsi partiellement indisponible pour des opérations vers l'ouest.
    L'attaque coûte 700 pertes aux allemands mais les russes repassent le fleuve vers Izium en piteux état en laissant presque 2000 hommes sur le carreau.

    Le pont sur le Donetz est rapidement dynamité par les sapeurs allemands.

    Hélas, l'attaque allemande contre la tête de pont soviétique située dans les collines au sud de Izium se casse les dents contre les défenseurs russes, en dépit de tirs d'artillerie et d'attaques aériennes régulières.
    Les allemands perdent 1000 hommes contre 400 pour les russes.
    C'est un fâcheux contre-temps car il va falloir davantage de troupes pour contenir les russes s'ils veulent tenter de reprendre Barvenkowo.



    Pendant ce temps, sur le flanc gauche de la 17ième armée, les allemands jouent un mauvais tour aux russes.

    Pendant que des éléments de la 14ième PzD mais surtout de la 60ième division motorisée et de la 1ière division d'infanterie occupent 3 régiments russes positionnés en barrage à l'est de Losowaya sur la route, le 4ième régiment motorisé de la 60ième division contourne tout le monde par le sud et avec l'aide de la 298ième division d'infanterie, capture Losowaya dans le dos des russes.
    C'est un sacré succés et très inattendu.




    PETIT COMMENTAIRE:
    par ce coup audacieux, les Allemands viennent donc de capturer leur 2ième ville russe (après Barwenkowo) ce qui leurs donnent les 65 PV d'une victoire majeure.
    Désormais donc, je vais tenter de conserver mes acquis dans ce domaine alors que bien évidemment, dans une grande campagne, je chercherais en priorité à compléter l'encerclement des armées soviétiques engagées trop loin à l'ouest, pour ensuite les détruire.
    Sauf si des points de prestige leurs sont attachés (en grande campagne donc), les villes moyennes ne sont pas des ojectifs indispensables.

    L'objectif des Allemands à partir de maintenant est donc de conserver toutes leurs villes.


    Dans le secteur de Balakleja, les russes ont maintenant rassemblé de grosses quantités de troupes russes qui enssèrrent et bloquent les 2 PzD en position avancée.
    Les chances d'une progression sont désormais bien minces dans ce secteur.

    Les ordres de Paulus sont donc très clairs: ordre aux 2 PzD de quitter le secteur et de porter secours aux troupes allemandes du nord en grande difficulté.

    Les unités rapides allemandes abandonnent donc le terrain non sans avoir au préalable fait sauter le pont routier si capital au ravitaillement russe.
    Il faudra compter 1 semaine avant que les russes puissent éventuellement le remettre en état ce qui donne une marge de temps satisfaisante.

    En même temps que les PzD s'en vont, Balakleja reçoit des renforts.
    Il faudra tenir ici sans l'aide de personne d'autre.



    Au nord-est de Kharkov, la situation semble maintenant désespérée.
    Les russes ont franchi le Donetz en plusieurs endroits et le rapport de force ne laisse pas le moindre doute sur l'issue des combats s'ils durent.
    Malgré la protection de la rivière et les retranchements, les 79ième et 294ième division allemande ont déjà perdu chacune un régiment en 2 jours.



    Le XVII Corps décide donc de se replier, en partie autour de Chugulev au sud et aussi derrière un affluent du Donetz à l'ouest.

    Heureusement, la 289ième division vient d'arriver et se positionne dans Kharkov et ses environs.

    Espérons que la route qui mène de Chugulev à Belgorod via Kharkov sera encore libre au tour suivant. Les PzD en ont besoin pour rejoindre le secteur de Belgorod.



    Autour de Belgorod, le XXIX Corps se met en hérisson.




    Pertes totales:

    Dernière modification par rominet ; 25/09/2012 à 20h03.

  5. #25
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    20 mai 1942/Tour 5 russe:

    Les russes lancent un assaut massif et meurtrier sur Belgorod mais échouent.

    Plus au sud, les russes passent en masse le Donetz vers l'ouest et tentent même une attaque sur le QG du XVII Corps avec des quelques chars à travers la rivière.
    Les russes ne sont plus qu'à 20km du centre de Kharkov.

    Enfin, une attaque au nord de Balakleja est stoppée de justesse. La ville elle-même est pilonnée par l'artillerie ennemie.



    Dans le sud, les russes attaquent en vain encore du coté de Krasnograd, au sud de Sagovschina et même la région forestière tenue par un régiment
    de la 108ième division roumaine au sud de Mereta.

    Une attaque concentrique rejette en arrière un des régiments de la 60ième motorisée qui perd là trop de ses moyens de transport et se transforme
    en régiment d'infanterie.

    Enfin, à la grande surprise des allemands, les russes abandonnent leur tête de pont au sud d'Izium.
    Voilà qui va faciliter grandement les opérations allemandes dans ce secteur.


  6. #26
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    20 mai 1942/Tour 5 allemand:

    L'abandon par les russes de leur tête de pont au sud d'Izium est la meilleure nouvelle de ce tour.
    En effet, les allemands vont pouvoir défendre la ligne du Donetz avec un minimum de troupes et consacrer le maximum de forces pour une attaque dirigée vers l'ouest, vers Sagovschina en particulier qui reste très menacée en dépit des difficultés de ravitaillement que les russes doivent éprouver.

    Ainsi, tandis que le gros du XXXX Corps allemand s'installe le mieux possible au sud du Donetz entre Izium et Slawyansk, le III Corps fonce vers l'ouest.

    Les allemands écrasent d'abord les russes au nord de Losowaya et dégagent le passage.



    Il faut faire vite maintenant, Sagovschina est en danger.

    Le 21 au soir, les allemands tentent une attaque brusquée pour couper les unités russes de leurs arrières et faire la jonction avec la 4ième division roumaine.

    Hélas, en dépit d'une bonne préparation d'artillerie et de raids aériens, les russes tiennent le choc et stoppent les allemands.




    Dans le secteur de Kharkov, la route qui relie Chugulev à Belgorod est heureusement restée libre, cad à au moins 10km du front.
    Ainsi, les 2 divisions de Panzer ont pu remonter rapidement vers le nord et se sont placées en position de contre-attaque juste derrière la faible ligne de défense allemande.

    Dans le même temps, le général Strecker qui commande le XVII Corps a ordonné à la 79ième division de se mettre en hérisson.
    Il est fort probable que la masse russe lui tombe dessus les prochains jours.



    Le général Von Obstfelder qui commande le XXIX Corps a pris la même initiative et a placé la 75ième division allemande en hérisson également.
    Belgorod et ses flancs doivent tenir à tout prix.

    La 3ième Panzer est placée juste derrière également, prête à toute intervention.




    Voici la carte globale pour la fin de ce 5ième tour:


    et les pertes totales:
    Dernière modification par rominet ; 15/10/2012 à 18h49.

  7. #27
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    22 mai 1942/Tour 6 russe:

    Du sud au nord:

    Les russes lancent une grande attaque au sud d'Izium à travers le fleuve.
    L'assaut se solde par une boucherie pour les russes qui encaissent 2000 pertes sans infliger de grands dégâts aux allemands.
    Comme les russes avaient évacué leur tête de pont juste avant, cette attaque est surprenante.

    Plus à l'ouest, par contre, le régiment roumain qui tient le sud de Sagovschina est éjecté par une attaque en tenaille.
    Heureusement, une attaque directe sur la ville venant du nord-est est repoussée.
    La petite ville est toutefois de plus en plus menacée.

    La pression russe continue d'ailleurs d'être forte à l'est de Krasnograd.
    En même temps, les blindés russes s'infiltrent au nord, dans l'espace laissé libre entre Krasnograd et Mereta.
    Poltava très en arrière n'est plus à l'abri d'un coup de main.

    Enfin, plus à l'est, Balakleja fait l'objet d'une importante bataille.
    Mais les russes se heurtent à une défense résolue des allemands qui, bien retranchés et avec 4 régiments, repoussent les assaillants.
    Les russes refluent avec près de 3000 pertes contre presque rien.



    Plus au nord, les russes chargent également.

    Ils commencent par forcer le passage au nord de Kharkov.
    Les allemands subissent de lourdes pertes, y compris des membres de l'état-major du XVII Corps.

    Par contre, un peu plus au nord, le 3ième régiment de la 79ième division allemande tient le choc.

    Et au sud de Belgorod, même résultat: les russes se heurtent à une défense de fer des allemands de la 75ième division placée en hérisson.



    Les pertes totales:


  8. #28
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    22 mai 1942/Tour 6 allemand:

    Dans le sud, la priorité des allemands est de sauver Sagovschina.
    Mackensen qui commande le III Corps décide de donner une complète initiative à la 60ième motorisée pour foncer vers l'ouest.



    Aidée par l'intervention de 2 régiments de la 1ière division d'infanterie, la 60ième motorisée perce les lignes ennemies et fait sa jonction avec les roumains qui défendent Sagovschina. Malheureusement, elle ne peut aller plus loin, la fatigue se faisant sérieusement ressentir parmi les divisions
    du III Corps qui combattent non stop depuis près de 2 semaines (readiness moyen, AP pas au maximum en début de tour).
    Une attaque convergente soutenue par une partie de la 14ième Panzer sur des unités russes encerclées échoue d'ailleurs assez lamentablement.

    Des renforts venant du nord-ouest arrivent heureusement dans la ville; espérons que cela suffise.


    Notons toutefois que la 337ième division russe qui a supporté le gros des combats avait été boostée en défense.


    Dans le nord, les allemands contre-attaquent violemment la tête de pont russe.
    La totalité de la 23ième et de la 3ième Panzer intervient et rejette les russes en arrière.



    En fin de tour, la situation est rétablie dans ce secteur et ressemble beaucoup à celle du tour précédent.




    A l'ouest, les allemands ont rameuté par train les restes de plusieurs unités pour stopper les russes qui menacent Poltava.
    C'est plus du bluff qu'autre chose mais gageons que la situation en ravitaillement des russes ne soit pas très bonne si loin de leurs bases.




    Secteur sud, très calme cette fois sur le Donetz mais où les allemands font le forcing maximum en direction de Sagovschina.




    Pertes totales:


  9. #29
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    24 mai 1942/Tour 7 russe:

    Pour une raison inconnue, les russes ne tentent pas de réparer le pont sur le Donetz; il n'y a même pas d'unités de génie qui s'y préparerait.
    Du coup, la situation des armées russes aventurées à l'ouest du Donetz se détériore progressivement.


    Malgré la faiblesse extrême des unités de l'Axe couvrant Poltava, la pression russe diminue et on observe même des replis.

    Seul succès notable dans le sud, les russes, ne pouvant apparemment pas s'emparer directement de Sagovschina, attaquent et percent au nord-ouest de la ville et réussissent même à faire la jonction avec leurs unités encerclées.

    Ailleurs, les attaques russes échouent.



    Même constat d'échec au nord où les russes disposent pourtant de gros effectifs; la résistance allemande est acharnée. La défense en profondeur de Kharkov tient bon.
    Notons que les russes laissent tranquille le XXIX Corps ce tour-ci.




    Pertes totales:

    Dernière modification par rominet ; 27/10/2012 à 08h46.

  10. #30
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    24 mai 1942/Tour 7 allemand:

    Dans le secteur de Losowaya, les divisions du III Corps allemand commencent réellement à être épuisées.
    Malgré un appui aérien, la 60ième motorisée ne parvient pas à éjecter le 2ième régiment de la 47ième division d'infanterie russe qui bloque toute jonction entre le III Corps et le VIII Corps qui défend Krasnograd.
    Toutefois, le principal ici est de garder Sagovschina qui dispose de nombreuses troupes maintenant pour sa défense.

    Du coup, les allemands concentrent leurs efforts en écrasant la 337ième division russe au sud, celle-là même qui avait tenu au tour précédent mais ils échouent dans leur tentative de capturer le pont sur la Bereka.



    Au moins Losowaya est-elle désormais hors d'atteinte des russes.


    A l'est de Poltava, les faibles unités de l'Axe regagnent du terrain sur les russes qui refluent.

    Enfin, dans le nord, Kharkov semble désormais à l'abri d'une capture.
    Du coup, la 23ième Panzer qui passe sous commandement du LI Corps descend vers le sud et se positionne dans le secteur de Mereta en prévision d'une attaque en tenaille en direction de la 17ième armée allemande.

    Quant à la 3ième Panzer, elle se positionne juste derrière Belgorod.



    Secteur sud:




    Pertes totales:


Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages