Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
L'histoire officielle de la grande guerre patriotique (AAR WITE)
+ Répondre à la discussion
Page 17 sur 17
PremièrePremière ... 7 15 16 17
Affichage des résultats 161 à 170 sur 170
  1. #161
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Messages
    2 766
    Tu en es où avec ton parc de véhicules?

  2. #162
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    C'est pas folichon : 137000 véhicules pour un besoin de 278000 !
    Ca explique mon manque de mobilité, et aussi le fait que le ravitaillement arrive au compte-gouttes.
    Il faudrait une pause opérative pour le recompléter, et aussi que les capitalistes occidentaux en envoient un peu plus par le prêt-bail !
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  3. #163
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 3 Février 1944
    Pertes :
    Axe : 22600 hommes, 329 blindés, 110 avions
    URSS : 50000 hommes, 1248 blindés, 323 avions

    L'armée rouge a maintenant pris solidement pied sur la rive ouest du Volkhov, et les opérations de libération de Leningrad vont pouvoir se développer.
    Au centre, l'ennemi se replie derrière la Desna. Au sud, les allemands retraitent encore vers le Dniepr, en tentant de retarder l'avancée soviétique.

    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):


    Le front de Leningrad pousse encore vers l'ouest, et les 27° et 30° armée font sauter le verrou finlandais de Shisselburg. La Neva est en vue, et Leningrad se rapporche !
    Le front du Volkhov essaie de consolider sa tête de pont, et il faut 3 attaques meurtrières des 27° et 8° armées pour consolder les positions à l'ouest du Volkhov.
    Au sud du lac Ilmen, le 2° front balte continue sa progression vers Pskov. Un balcon est en train de se former, car le 1° front blte est en retard dans sa progression vers l'ouest.

    Direction biélorusse (2° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :


    L'essentiel des opérations se concentre dans la partie sud du secteur, face au 2° front biélorusse de Rokossovski, qui lance une attaque généralisée, de Diaktov, au nord, à Semenovka. Poussés par leur foi en la victoire finale, les hommes de Rokossovski progressent sur toute l'étendu de leur front, et particulièrement dans la direction de Gomel.

    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):


    Le 1° front d'Ukraine est engagé dans de durs combats, face à un ennemi tenace qui tente de barrer par tous les moyens la route de Kiev. Malinovsky regroupe les 1° et 4° armées de tanks, qui réussissent, malgré de terribles contre-attaques, à progresser à l'ouest d'une cinquantaine de km.

    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):


    Au nord de Dnepropetrovsk, le front biélorusse commence à déborder les défenses fascistes. L'ennemi sera bientôt obligé de se replier s'iol vaut éviter l'encerclement.
    Les 3° et 4° fronts d'ukraine, flanc-gardés au sud par le front du transcaucase, poursuivent plein ouest l'ennemi en retraite vers le Dniepr.


    Soldats de la 30° armée, progressant derrière un écran de fumée, lors de l'attaque de la forteresse de Schlisselburg.
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  4. #164
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 10 Février 1944
    Pertes :
    Axe : 27000 hommes, 328 blindés, 189 avions
    URSS : 57000 hommes, 1321 blindés, 372 avions

    L'ennemi pousuit son mouvement de retraite avec poiur intention évidente de raccourcir son front. Plusieurs saillants sont ainsi évacués, de même que la ville de Viazma.
    L'armée rouge est maintenant copieusement renforcée en artillerie, avec pas moins de 26 divisions et 6 brigades d'artillerie, prêtes à appuyer les offensives.




    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):



    Les têtes de pont au delà du Volkhov sont maintenant solidement établies. Le front de Leningrad continue vers l'ouest. La libération de la ville sainte du communisme est maintenant imminente.
    La Stavks a confirmé les directions offensives des fronts de Leningrad et du Volkhov. face à Novgorod, la Stavks a ramené les 60° armées et la 2° armée de choc, qui stationnaient au sud du lac Ilmen, afin de permettre une percée en profondeur du front du Volkhov, dont le secteur est maintenant délimité par ledit lac Ilmen.
    Le 2° front balte maintient quelques attaques locales, celles-ci ont pour but de fixer les réserves mobiles ennemies (plusieurs divisions de PzGr) , et de les empêcher de rejoindre le nord.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :

    Le 1er front balte et le front ouest lancent de petites attaques locales pour fixer là aussi les réserves ennemies. La ville de Viazma, abandonnée par les fascistes en retraite, est libérée sans coup férir par la 13° armée.


    Comme les jours précédents, l'essentiel des opérations se concentre face au 1° front biélorusse, qui lance une attaque générale. Du nord au sud, la 37° armée bousculle le VII. corps. La 5° armée de tanks pulvérise les IX. et XIII. corps ennemis, et se lance dans une chevauches de 120 km plen ouest, flanc-gardée au sud par le 2° armée de la Garde. L'objectif opératif de Rokossovsski est Gomel.

    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):

    Peu d'activité, le 1° front ukrainien progresse modestement vers Kiev.

    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):


    Le front biélorusse poursuit vers Krementchug, en débordant Dnepropetrovsk par le nord. Plus au sud, les 3° et 4° frotns ukrainiens, bordés par le front du Transcaucase se ruent eux aussi vers le fleuve qui marque la frontière de la Russie.


    Les fantassins de Tolbukhin progressent vers Kremenchug.
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  5. #165
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 17 Février 1944
    Pertes :
    Axe : 31000 hommes, 225 blindés, 169 avions
    URSS : 50000 hommes, 1027 blindés, 315 avions
    L'ennemi tente de s'accrocher à se spositions sur le nord du front, alors qu'il retraite vers le Dniepr dans la partie sud. L'armée rouge est toujours en mode poursuite.


    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):

    La ligne du volkhov a définitivement cédé. Le front de Leningrad, du lac Ladoga à Posadnikovo, et le front du Volkhov, de Posadnikovo au lac ilmen, ont définitivement pris pied sur la rive Ouest. Kolpino n'est qu'à 30 km de spointes de la 30° armée.



    Au sud du lac Ilmen, c'est maintenant au tour du 2° front balte d'entrer dans la danse. La 48° armée traverse la Pola, et libère Staraia Russa. Plus au sud, la Stavka engage le 7° corps de tanks indépendant, en direction de Pskov, de conserve avec la 1° armée de choc (réserve Stavka).
    A Peno, de violents combats mettent aux prises la 6° armée de la Garde et le II. corps ennemi, qui finit par céder.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :



    Entre Rjev et Viazma, le 1° front balte et le front Ouest mettent la pression, pour empêcher le transfert de réserves vers le sud, où l'offensive du 1° front biélorusse bat son plein. Quelques succès sont engrangés, en particulier par la 5° armée de la Garde prèse de Sychevka.



    Au nord est de Gomel, le 1° front de Biélorussie, mené de main de maitre par le fougueux général Rokossovski, se lance dans une chevauchée de plus de 100 km, avec la 5° armée de tanks qui débouche sur les arrières de l'ennemi.

    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):



    Le 1° front d'Ukraine lance en exploitation les 1° et 4° armées de tanks, accompagnées plus au sud par les 53° et 38° armées. Les deux pinces de la t'naille progressent et menacent d'enveloppement un groupe d'une dizaine de divisions germeno-hongroises.

    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):
    Rien à signaler. Le Dniepr est maintenant bordé par l'armée rouge de Dnepropetrovsk à Zaporozhe.


    Une vue du Volkhov, non loin du lac Ilmen.
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  6. #166
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 24 Février 1944
    Pertes :
    Axe : 31000 hommes, 203 blindés, 211 avions
    URSS : 53000 hommes, 951 blindés, 322 avions
    La Wehrmacht recule face à la menace du 2° front balte de 60 à 100 km vers l'Ouest. Il en est de même face aux 1° et 2° fronts ukrainiens.


    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):



    Les fornts de Leningrad et du Volkhov se répandent comme un fleuve en crue sur la rivez ouest du Volkhov. L'objectif du front de Leningrad est Oranienbaum, alors que le front du Volkhov a pour mission de foncer vers la Neva pour forcer l'évacuation des pays baltes, qui, comme chacun sait, font partie intégrante de l'URSS depuis au moins 1940 ...

    Au sud du lac Ilmen, le 2° front balte arrive au contact, et se lance derechef à l'attaque. Les défenses allemandes cèdent face aux hommes de Sokolovsky.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :


    Une fois de plus, l'essentiel des opérations se concentre face au 2° front biélorusse de K. Rokossovski, qui tient à se mettre en évidence aux yeux de la Stavka, et par son zèle, tente de se racheter de ses origines sociales douteuses. Rokossovski progresse sur toute la longueur de son dispositif, vers le cours du Dniepr. La 5° armée de tanks de Katukov, se met une nouvelle fois en évidence.


    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):


    L'activité se concentre face au 1° front d'Ukraine de Malinovski, qui continue son avancée vers Kiev. La Stavka espère libérer la capitale ukrainienne pour la fin de l'hiver.
    Les deux armées de tanks mises à disposition du 1° front d'Ukraine (la 1° de Rotmistrov, et la nouvelle 6° armée de tanks, confiée à Cherniakovsky) avancent plein ouest, en direction de Kiev qui semble n'être protégée que apr un maigre rideau de troupes hongroises de 2° ordre.


    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):


    Au sud, l'avancée irrésistible de l'armée rouge commence à produire ses effets. Les troupes opposées au front transcaucasien se voient désormais menacées sur leus arrières.


    Le lieutenent-général Ivan D. Chernialovski, ukrainien d'origine, vient d'être nommé à la tête de la toute nouvelle 6° armée de tanks.
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  7. #167
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 2 Mars 1944
    Pertes :
    Axe : 26000 hommes, 251 blindés, 123 avions
    URSS : 51000 hommes, 779 blindés, 311 avions
    L'allemand est toujours en retraite ordonnée, sauf autour de Zaporzhye, où il tente de s'accrocher.


    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):

    L'attaque de la 30° armée échoue devant les défenses finlandaises, par contre la 27° armée progresse ver l'ouest. Le front du volkhov continue son oeuvre de mattraquage. La 60° armée traverse à son tour le Volkhov, et reprend Novgorog.



    Le 2° front balte continue sa progression. Si la 48° armée et la 1° armée de choc doivent durement batailler pour avancer, il n'en n'est pas de même au sud du secteur, où les 6° armées de la Garde et la 54° armée avancent sans opposition réelle.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :


    Le 1° front balte et le front Ouest se contentent d'attaques de diversion (mais qui réussissent néanmoins), pour fixer les réserves ennemies. L'essentiel des opérations se fixe devant Rokossovski.


    Le 2° front biélorusse persiste à avancer. Rokossovski orient désormais son fer de lance (la 5° armée de tanks de Katukov) au nord de son objectif initial de Gomel. La Stavka a redéfini la mission du 2° front biélorusse, qui doit atteindre le Dniepr entre Mogilev et Gomel. La frontière biélorusse une fois atteinte, notre vojd, le grand Staline, le coryphée de la pensée mondiale, pourra annoncer au monde que la Russie centrale est libérée de la botte fasciste.


    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):

    Le 2° front ukrainien est toujours inactif.


    Face au 1° front d'Ukraine, les opérations évoluent favorablement. Si la 1° armée de tanks progresse laborieusement face aux SS fanatisés le la 11. SS PzGrDiv, la situation est plus fluide sur l'axe de Kiev, où la nouvelle 6° armée de tanks réussit sont introduction, flanc-gardée au sud par la 7° armée de la Garde. Kiev n'est plus qu'à une centaine de kilomètres des premières lignes, et les unités qui couvrent l'axe du 2° front ukrainien semblent n'être que des divisions hongroises de 3° ordre.

    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):

    Le front biélorusse est mis au repos, et se contente de combats de patrouille.



    Plus au sud, le 3° front ukrainien franchit le Dniepr de vive force, entre Dnepropetrovsk et Zaporozhye, qui semblent être les deux môles de résistance du groupe Sud ennemi.
    Le 4° front d'Ukraine et le front transcaucasien flanc-gardent au sud. Le frint transcaucasien débuche aiinsi sur les arrières des troupes ennemies qui font face au front nord-caucase. La 44° armée anéantit la 5° division de chasseurs, certes, très affaiblie.



    La Stavka a annoncé au camarade Nicolaï E. Berzarine, commandant la 27° armée, sa promotion au grade de général-lieutenant, en récompense des magnifiques succès obtenus par la 27° armée au sud-est de Leningrad.
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  8. #168
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 9 Mars 1944
    Pertes :
    Axe : 32000 hommes, 244 blindés, 233 avions
    URSS : 54000 hommes, 806 blindés, 554 avions
    La retraite allemande continue, y compris dans les secteurs calmes, comme par exemple face aux 3° front balte, de l'ouest ou le 2° front ukainien. Au sud, les allemands ont décidé Dnepropetrovks et Zaporozhye, devenues intenables, et reculent jusque derrière la Molochna, dernier obstacle avant l'estuaire du Dniepr et les isthmes de Crimée.

    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):



    Méthodiquement, le front de Leningrad progresse vers on objectif d'Oranienbaum. L'avance est lent, mais sûre... Berzarine fête mal sa promotion, l'attaque de la 27° armée écoue face aux solides défenses du I. corps allemand. au sud de novgorod, la 60° armée se repand vers le sud, à la rencontre du 2° front balte.


    Toutes les armées du 2° front balte progressent de 15 à 30 km vers l'ouest, en direction de la ligne Pskov-Velilkie Luki.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :
    Comme d'habitude, le 1° front balte et le front ouest se contentent de maintenir le contact avec un ennemi qui recule prudemment, pour éviter la formation d'un balcon le menaçant par le nord.


    Rokossovski fouille ses unités qui foncent vers Mogilev. La 5° armée de tanks réussit un raid audacieux qui menace d'enveloppement 6 divisions ennemies, dont la division d'élite 78. Strurmdivision.


    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):

    Le 2° front d'Ukraine sort de sa léthargie, pour lancer une offensive vers Chernigov.

    Face au 1° front d'Ukraine, les faibles défenses hongroises voelent en éclat, et les tansk des 1° et 6° armées blindées caracolent dans la steppe enneigée : direction Kiev ! Derrière les premières lignes, la 4° armée de tanks est en cours de réorganisation.


    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):


    Le front biélorusse, longtemps inactif, se lance à l'ouest. Les 5° et 5° armées démolissent les premières lignes ennemies, et la 2° armée de tanks est lancée en exploitation, dans la direction de Kirovograd. Dnepropetrovsk, occupée par une faible garnison, est capturée sans coup férir par le 3° front d'Ukraine, qui à son tour, traverse le Dniepr. Le "mur du Dniepr", vanté par la propagande venimeuse de l'infâme Goebbels, vient de voler en éclats sous les coups de l'Armée Rouge des Ouvriers et Paysans, guidée par la bannière du grand Staline !


    Les troupes soviétiques lors du passage du Dniepr...
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  9. #169
    Date d'inscription
    avril 2012
    Localisation
    A Vesoul, bien sûr !
    Messages
    226
    Semaine du 16 Mars 1944
    Pertes :
    Axe : 36000 hommes, 239 blindés, 260 avions
    URSS : 52000 hommes, 800 blindés, 430 avions
    L'armée rouge a de nouveau peru le contact avec un ennemi lâche et fourbe qui se défile et refuse le combat... La Wehrmacht tente de se redresser derrière le Dniepr, il ne faut pas lui en laisser l'occasion.

    Direction Nord (fronts de Leningrad, du Volkhov et 2° front Balte):


    L'heure de la libération de Leningrad approche. La 30° armée tente une traversée de vive force de la Neva, mais elle est handicapée par son manque de mobilité et de véhicules. Dire que les alliés capitalistes engagent tous leur moyens pour soi-disant venir en aide à l'URSS, alors qu'ils paressent dans les montagnes italiennes....


    L'ennemi se dérobe devant le 2° front balte, qui maintenant déborde largement le lac Ilmen.

    Direction biélorusse (1° front balte, front de l'Ouest, et 2° front biélorusse) :


    Le 2° front bielorusse en en passe d'atteindre ses objectifs. Une belle percée de la 5° armée de tanks aboutit à 30 km de la rive du Dniepr, au sud de Mogilev. PLus au sud, la 43° armée est aussi à 30 km de Gomel. La retraite de la Wehrmacht commence à ressmbler à une panique.

    Direction Centre (1er et 2° fronts ukrainiens):


    La progression du 1er front ukrainien est impressionnante, et maintenant, le chenilles de la 1° armée de tanks ne sontplus qu'à 30 km de Kiev !

    Direction Sud (front biélorusse, 3° front ukrainien, 4° front ukrainien, , transcaucasien et du Nord Caucase):


    Les 30 et 4° fronts ukr&ainiens continuent leur avancée vers l'ouest, tandis que le front transcaucasien franchit d'un bond la Molochna, derrière laquelle tentaient de se retrancher les divisions ennmies couvrant les arrières du fgroupement de Crimée. Les germano-roumains vont sous peu être contraints d'abandonner keur positions des isthmes de Crimée sous peine d'être pris en t'naille ...


    Kiev est en vue !
    Comprenez, une supposition que les Allemands reculent...Crac ! On est là !
    - Pour les empêcher de reculer ?
    - Non pour euh.......la t'naille, quoi.

  10. #170
    Date d'inscription
    janvier 1970
    Localisation
    provence
    Messages
    629
    ah !! la bataille de KIEV ! j'ai commencé le wargame sur le front de l'est sur mon ATARI avec le jeu Fire Brigade ! de la fameuse maison de wargames australienne: PANTHER GAMES , qui ont developpé la serie airborne assault et command ops.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages