Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
[CeaW-GS 3.1] Stratcom contre Rominet
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 6
1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 63

Mode arborescent

  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902

    [CeaW-GS 3.1] Stratcom contre Rominet

    1er septembre 1939 (T1):
    Après avoir complétement foiré leur premier tour sur une version GS "total old regime" et avoir bien galéré pour installer le mod GS 3.1 (z'ont encore le minitel en Bretagne?), les Allemands décident d'exercer leur frustration et surtout leur fureur sur les polonais.


    Les polonais tentent quelques contre-attaques pour l'honneur, au nord-est de Varsovie où un corps allemand est réduit à 2 steps ainsi qu'au sud de la ville.


    A l'ouest, on va tenter d'organiser la défense de la France.
    Un sub britannique détecte l'arrivée de la Kriegsmarine en mer du Nord.

  2. #2
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    21 septembre 1939 (T2):

    La Pologne est achevée.


    En mer du nord, un mouvement intéressant du cuirassé ennemi vers le nord nord-ouest.



    Si le cuirassé a parcouru ses 18 hex de mouvement, il ne peut pas se trouver au delà de la ligne pointillée rouge.



    Décision est donc prise d'envoyer notre sub en 70,6 pour avoir une chance de l'attaquer.

    Raté, le BB adverse est plus au sud.


    (Vous remarquerez au passage ma crétinerie; j'ai envoyé mon sub 1 hex trop haut, en 70,5; bon, dans ce cas là, ça ne change rien*)


    En fait, il a parcouru 15 hex et non 18 comme je le supposais.

    Mais 15 hex, c'est curieusement le déplacement des subs.
    Donc, c'est l'évidence même, le BB allemand est "screené" par des subs. C'est la raison pour laquelle il n'est pas allé plus loin.

    Dans ces conditions, l'attaquer, c'est tomber dans un piège.

    L'amirauté prend alors 2 décisions:
    1) on va les laisser passer par le nord mais l'aviation britannique est redéployée en Ecosse pour des attaques au prochain tour si les allemands filent vers l'ouest.
    2) La flotte britannique passe discrètement par le sud et s'y concentre pour une interception de l'autre coté des îles britanniques (un mouvement vers le nord aurait été repéré et j'ai 2 DD qui viennent de loin et qui n'auraient eu aucune chance de rallier dans les temps le reste de la flotte au nord).




    En France, on organise la défense. Les Allemands ont déjà transféré des renforts en provenance de Pologne.
    2 garnisons sont toutefois laissées au loin (Brest, Marseille) pour être envoyées en Afrique du nord au cas où Vichy ne serait pas activée.



    * Ou alors, je n'ai pas fait d'erreur mais il se trouvait un sub ennemi pile sur l'hex que j'avais choisi comme destination de mon propre sub et ce dernier a "rebondi" sur le Uboat.

  3. #3
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    18 mai 1940 (T14):

    les 2 convois britanniques sont finalement arrivés en Anglettere sans dommage.
    Les Uboats ennemis ont étrangement disparu.


    La manoeuvre défensive française a probablement un peu contrarié l'adversaire qui ne poursuit pas dans sa percée vers le sud-ouest mais préfère attaquer de front vers Reims et aussi à travers la Somme avec toute la puissance de ses moyens.



    L'armée française est malheureusement en train de disparaître et il n'y a plus grand chose à faire à part rassembler les morceaux autour de Paris pour un dernier baround d'honneur.

    J'ai réalisé durant ce tour, grâce à ma partie en parallèle avec Boudi qu'il était inutile de se préoccuper de la défense de l'Afrique du nord car des garnisons à 5 steps y apparaissent spontanément dès l'entrée en guerre de l'Italie.
    Il est trop tard pour faire revenir la première garnison envoyée là bas mais la petite garnison de 2 steps qui se trouve à Marseille est envoyée au sud de Rouen, c'est mieux que rien du tout.



    La dernière ligne de défense est donc sur la Seine et un peu l'Yonne.


    En Angleterre, le corps expéditionnaire canadien est enfin à l'abri, prêt à être débarqué à Cardiff.
    Les destroyers endommagés vont également être réparés.


  4. #4
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    4 décembre 1940 (T24):

    Panique au Caire!
    Runstedt (et non Rommel), à la tête d'un PzK a débarqué en Cyrénaïque; un TAC allemand est
    signalé également et un TAC italien a attaqué notre corps mécanisé avec le QG de Auchinleck.



    Repli précipité de l'armée vers l'Egypte; le corps de Auchinleck demeure le plus menacé.


  5. #5
    Date d'inscription
    fvrier 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 297
    Eh bien !
    Churchill doit se retourner dans sa tombe.
    La Tera me manque...

    - A mon avis, dans la guerre, il y a une chose attractive : c'est le défilé de la victoire. L'emmerdant, c'est tout ce qui se passe avant. Il faudrait toucher sa prime d'engagement et défiler tout de suite... avant que ça se gâte.
    Un taxi pour Tobrouk (1961) - M. Audiard

  6. #6
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    13 mai 1941 (T32):

    Au Caire, les cheminées des QG de l'armée britannique crachent leur fumée noire.
    Les fonctionnaires brûlent leurs papiers, l'évacuation de la ville est imminente.


    A quelques centaines de km de là seulement, la situation est devenue alarmante.
    Les Panzers de retour et la Lufwaffe ont pulvérisé les Néo-Zélandais et les restes du corps canadien.


    La côte, elle, est pilonnée par la Regia Marina tandis que l'escadre aéronavale d'Alexandrie est harcelée par les sous-marins italiens.





    En Irak, l'insurrection est contenue, les forces rebelles n'ayant finalement capturé qu'une seule petite base de ravitaillement.
    Décision est prise d'y retirer 2 garnisons à envoyer d'urgence sur le front égyptien.




    En Egypte justement, les renforts venant d'Atlantique ne sont pas encore arrivés et l'état-major hésite fortement à engager la Royal Navy dans ces conditions mais de son port d'Alexandrie, le groupe aéronaval lance une attaque surprise sur 1 BB italien, en coopération avec les sous-marins au large.
    L'attaque est une réussite et met sérieusement à mal le BB italien qui va probablement devoir se retirer.


    Sur le plan terrestre, c'est le repli général derrière la dernière ligne de défense sérieuse avant Alexandrie.

    Les blindés britanniques se positionnent le long du Nil, prêts pour la contre-attaque de la dernière chance.
    Les renforts sont attendus au tour prochain en mer Rouge mais il faudra encore quelques tours pour qu'ils opérent à terre; ce sera peut être trop tard.












    Tout cela est dramatique mais sans commune mesure avec la nouvelle guerre qui vient de débuter au nord: en effet, le 13 mai 1941, l'Allemagne déclenche l'opération Barbarossa et attaque totalement par surprise l'Union Soviétique.





    Les allemands et leurs alliés italiens, roumains, hongrois, bulgares et slovaques attaquent sur un front de 1000 km et enfoncent la ligne soviétique.


    Toutefois, l'Axe a concentré ses moyens mécanisés contre l'Ukraine essentiellement et la progression en Russie Blanche est limitée.







    Coté russe, c'est la fuite la plus rapide possible vers l'est.
    Excepté du coté d'Odessa et pour les petites garnisons dans les villes, pas de tentative de résistance.






  7. #7
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    23 avril 1941 (T31):


    en Egypte, la situation redevient critique et très inquiétante.
    Sans même l'intervention des Panzers, les italiens, efficacement soutenus par leur flotte et l'aviation de l'Axe infligent de très lourdes pertes à nos troupes. Notre corps canadien est pratiquement anéanti et se trouve en situation périlleuse.


    De plus, les sous-marins italiens font le siège d'Alexandrie et endommagent notre CV.




    Les anglais n'ont presque plus de moyens économiques (Londres est sous les bombes et les convois sévèrement étrillés).

    Il faut tenter de sauver les canadiens mais les moyens sont faibles.







    Dans l'Atlantique justement, les Uboats ne reculent devant rien et coulent nos cargos malgré la forte escorte en DD.
    Le convoi de 44 pts est réduit à 26 pts.





    Toutefois, la réplique de l'escorte est efficace, envoie plusieurs subs à la baille et les autres au bercail!



  8. #8
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    9 novembre 1941 (T41):

    toujours beaucoup de mouvements maritimes en Méditerranée centrale et notre blocus partiel de Benghazi n'a rien donné.
    Le BB italien qui montait la garde à Tobrouk est remonté et le corps d'infanterie allemand présent à Reggio au tour précédent est arrivé à Tobrouk.
    On remarquera que, à terre, les forces de l'Axe se sont repliées mais vu l'arrivée de renforts ennemis en Lybie, ce n'est qu'un repli tactique donc méfiance.





    La prudence reste donc de mise en Lybie-Egypte.
    Le front progresse lentement, au rythme des garnisons et Montgomery profite de cette accalmie pour renvoyer la flotte dans les ports pour de légères réparations mais surtout pour un "upgrade" anti sous-marin.
    Pour rappel, il reste au moins un sub italien en Méditerranée.
    L'un de nos subs fait une attaque portuaire sur le corps allemand en déchargement à Tobrouk (1 coup).





    L'autre sub, lui, est parti au port de Malte pour "upgrade" tandis que l'aviation maltaise entre en jeu en attaquant au sol des bombardiers allemands repliés de Lybie.
    La chasse allemande à long rayon d'action manifestement, intervient depuis l'Albanie (2 coups à l'Axe contre 1 coup pour nous) mais ne peut empêcher 2 pertes au TAC.









    En Russie, il ne s'est rien passé de spécial.
    Le front est figé et la neige continue de tomber.


    Toutefois, rassuré sur son front est face au Japon, Staline a ordonné le transfert des renforts sibériens qui viennent d'arriver dans l'Oural.





    2 corps mécanisés de la Garde (dont celui de Meretskov) ainsi qu'un corps blindé sont immédiatement envoyés à Konev qui se rapproche doucement du Donetz.





    Dans le nord et le centre, Rokossovsky vient de prendre le commandement du l'aile droite du front de Joukov; nos forces collent aux allemands sans attaquer.
    Sauf dans les airs où notre chasse inflige de nouvelles pertes par des attaques au sol sur 1 TAC allemand.





    Sauf coup de malchance (10%), le beau temps ne devrait plus revenir avant le printemps.





    Dans l'Atlantique, les Uboats ont disparu mais doivent être bien présents, hélas.
    Les ports de l'Atlantique sont systématiquement attaqués par l'aviation britannique qui découvre un Uboat à La Rochelle* mais sans lui infliger de pertes. 1 de nos chasseurs subit une perte en attaquant Brest.





    * La Rochelle dans les Landes!! C'est un ricain qui a fait la carte, c'est pas possible???!

  9. #9
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    11 octobre 1939 (T3):

    Comme prévu, le BB allemand est passé au nord des îles britanniques et s'est dirigé vers l'Islande.

    Si les subs allemands le protégeaient déjà au tour précédent et continuent à le faire ce tour-ci, ils n'ont pas pu dépasser la ligne pointillée rouge.
    Décision est donc prise d'envoyer notre sub en 55,2, plutôt au nord d'ailleurs qu'au sud car il est fort probable que l'écran des subs ennemis soit orienté vers le sud.
    La chance de tomber à coté du BB ennemi semble élevée; par contre, il y a une chance assez élevée aussi qu'il tombe en plein sur un sub allemand. On verra bien.





    Bingo, pas de sub ennemi détecté et le BB est même 1 hex plus près que prévu.

    Il est attaqué par notre sub (Sm) et notre avion stratégique (SAC) de Kirkwall.



    Impossible à ce stade de prévoir quelle va être la réaction de l'état-major allemand (retour en Allemagne ou pas).
    Décision est toutefois prise de continuer la concentration de la flotte britannique (et française) au sud-ouest de l'Irlande pour tenter une interception si l'ennemi continue sa route dans l'Atlantique.




    En France, grande inquiétude. Les allemands ont commencé leurs attaques aériennes et semblent près à attaquer. La défense française est vraiment légère.

    Dernière modification par rominet ; 06/03/2015 à 18h53.

  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    7 juin 1940 (T15):

    la France est fichue!
    Les Panzers ont passé la Seine et ont totalement isolé Paris du reste de l'armée en française qui est en lambeau (au moins, elle a servi).



    Après une conférence dramatique, Churchill s'est échappé de justesse vers l'Angleterre, il sait que maintenant, c'est son pays qui est en première ligne.

    La mobilisation de garnisons a commencé, l'aviation canadienne est opérationnelle.

    Un convoi a été endommagé (8 pertes sur 15) mais est en relative sécurité maintenant.



    La flotte de surface allemande est toujours sous surveillance de notre sub au large et se trouve encore à Wilhelmshaven.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages