Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
[CeaW-GS 3.1] Stratcom contre Rominet
+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 7
PremièrePremière 1 2 3 4 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 63
  1. #11
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    28 avril 1940 (T13):

    Les allemands effectuent une percée spectaculaire à l'est de Reims en direction de Dijon, percée qui se prolonge par une opération aéroportée assez coûteuse car interceptée par notre chasse.
    Opération de pénétration flanquée sur sa gauche par des assauts qui font reculer les garnisons françaises.

    Plus au nord, Lille est assaillie de toute part et succombe tandis que l'attaque se poursuit vers la Somme.



    On remarquera que les allemands se sont un peu acharnés sur la ligne Maginot ce qui est intrigant.

    Bref, la situation est critique.


    Carte sans les unités

    La décision d'abandonner le nord de la France a permis de limiter les dégâts mais il faut faire plus et se replier derrière la Somme désormais.

    Avec les troupes libérées, on flanque la percée blindée ennemie en se plaçant sur la rive ouest de l'Yonne en même temps que les troupes de l'est se plaquent contre elle.
    Reims est laissée comme une épine dans le flanc de la percée ennemie, il faudra bien que les allemands l'attaquent de front.



    Enfin, une petite garnison réduite à 2 steps est évacuée par train vers Marseille. Elle est prête à être embarquée vers l'Afrique du nord.


    Dans l'Atlantique, les Uboats ont disparu.

    Le corps expéditionnaire canadien, sous bonne escorte, est en vue des côtes anglaises.
    Il est précédé de peu par 2 convois intacts (20 et 19 pts).


  2. #12
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    18 mai 1940 (T14):

    les 2 convois britanniques sont finalement arrivés en Anglettere sans dommage.
    Les Uboats ennemis ont étrangement disparu.


    La manoeuvre défensive française a probablement un peu contrarié l'adversaire qui ne poursuit pas dans sa percée vers le sud-ouest mais préfère attaquer de front vers Reims et aussi à travers la Somme avec toute la puissance de ses moyens.



    L'armée française est malheureusement en train de disparaître et il n'y a plus grand chose à faire à part rassembler les morceaux autour de Paris pour un dernier baround d'honneur.

    J'ai réalisé durant ce tour, grâce à ma partie en parallèle avec Boudi qu'il était inutile de se préoccuper de la défense de l'Afrique du nord car des garnisons à 5 steps y apparaissent spontanément dès l'entrée en guerre de l'Italie.
    Il est trop tard pour faire revenir la première garnison envoyée là bas mais la petite garnison de 2 steps qui se trouve à Marseille est envoyée au sud de Rouen, c'est mieux que rien du tout.



    La dernière ligne de défense est donc sur la Seine et un peu l'Yonne.


    En Angleterre, le corps expéditionnaire canadien est enfin à l'abri, prêt à être débarqué à Cardiff.
    Les destroyers endommagés vont également être réparés.


  3. #13
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    7 juin 1940 (T15):

    la France est fichue!
    Les Panzers ont passé la Seine et ont totalement isolé Paris du reste de l'armée en française qui est en lambeau (au moins, elle a servi).



    Après une conférence dramatique, Churchill s'est échappé de justesse vers l'Angleterre, il sait que maintenant, c'est son pays qui est en première ligne.

    La mobilisation de garnisons a commencé, l'aviation canadienne est opérationnelle.

    Un convoi a été endommagé (8 pertes sur 15) mais est en relative sécurité maintenant.



    La flotte de surface allemande est toujours sous surveillance de notre sub au large et se trouve encore à Wilhelmshaven.

  4. #14
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    27 juin 1940 (T16):

    Paris est tombée et la France avec elle.

    Les allemands proposent un armistice à la France vaincue qui est accepté.



    En charognard qu'il est et demeurera toujours, Mussolini entre en guerre aux cotés de l'Allemagne.
    La guerre va se porter en Méditerranée.



    Bilan de la campagne de France.
    2 erreurs de ma part:
    Gamelin aurait dû être bien mieux protégé, en 3ième ligne, voire placé à Paris et ne plus en bouger.
    L'envoi de garnisons en Afrique du nord ne sert quasiment à rien.




    La flotte britannique se rassemble entre l'Irlande et l'Ecosse, prête à passer en mer du nord.
    Le détroit du Pas-de-Calais est bloqué par notre sub.



    En Méditerranée, notre DD s'échappe de Malte, trop exposée et file vers l'est, sous couvert de notre sub.




    PS: AAR en pause.

  5. #15
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    Reprise de l'AAR à petit rythme:


    17 juillet 1940 (T17):

    l'Angleterre se prépare à l'invasion et commence à faire des réserves financières pour lever des troupes en urgence si nécessaire.
    Ses côtes se garnissent de garnisons aux endroits stratégiques.

    La réserve stratégique (3 FRT, 1 SAC, 2 Mech) est placée autour de Birmingham, hors de portée des yeux ennemis, le tout étant commandé depuis Londres par Montgomery.

    La Royal Navy, elle, est entrée en mer du Nord et est prête à fondre sur l'ennemi s'il ose.




    En Méditerranée, notre sub a pu observer l'arrivée d'1 DD italien à Tobrouk et 1 BB ennemi se trouve également à Benghazi.

    L'aviation italienne est repérée en Sicile.


  6. #16
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    6 août 1940 (T18):

    L'Angleterre commence à subir le "Blitz", Londres est bombardée.

    Notre chasse, placée en arrière, n'intervient pas.




    Dans l'Atlantique, les Uboats font des ravages.
    Un convoi a été détruit; un second en approche semble condamné.



    Tout ceci ne plaide pas vraiment en faveur d'un Sealion!

    Du coup, 3 DD qui escortaient la Royal Navy, positionnée le long de la côte est de l'Angleterre, sont envoyés dans l'Atlantique.



    L'Egypte et l'Irak s'activent; les forces du Commonwealth se réveillent au Proche-Orient.
    La base navale de Malte est bombardée par l'aviation italienne.


  7. #17
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    26 août 1940 (T19):

    dans l'Atlantique, les Uboats continuent leur massacre en anéantissant presque complétement un second convoi.

    Un troisième plus gros fonce en plein sur eux.




    La flotte cuirassée allemande a été aperçue filant vers le mouillage de Anvers.
    Et pourtant, l'état-major de sa très grâcieuse majesté pense de plus en plus que les allemands ne vont pas débarquer sur leur sol.
    Déjà, le BB ennemi ne pourra pas passer facilement, les Uboats sont assez loin et le "Blitz" continue sur Londres et la côte sud.

    Un 4ième groupe de chasse embryonnaire vient d'apparaitre avec des pilotes des nationnaliés conquises par l'Axe.

    Au même moment, le Danemark est envahi et capitule en 2 semaines.



    Les 3 DD, trop loin pour pouvoir escorter le gros convoi en approche, sont finalement envoyés au sud de la Cornouailles; ils vont essayer de faire barrage en cas de retour des Uboats vers la Manche.




    En Méditerranée, une patrouille d'un DD italien a repéré et attaqué notre sub.
    On dirait aussi que les italiens préparent l'évacuation de la Lybie.

    Malte est de nouveau attaquée.



    Notre sub est finalement placé au nord du port de Tripoli pour surprendre le repli des forces terrestres ennemies.
    Nos forces terrestres progressent, quant à elles, prudemment vers la Lybie de Mussolini.

    Dernière modification par rominet ; 09/10/2015 à 22h30.

  8. #18
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    15 septembre 1940 (T20):

    l'opération Sealion n'aura pas lieu, du moins pas en 40.

    En effet, tandis que la Luftwaffe continue son "Blitz" sur le sud de l'Angleterre, la flotte cuirassée allemande tente de passer la Manche et tombe sur notre sub positionné dans le détroit du Pas-de-Calais.



    La réplique de la Royal Navy est immédiate.
    Le SAC, escorté par 1 FRT, notre CV, 1 BB et enfin le sub attaquent et achèvent le BB ennemi.



    C'en est fini des espoirs allemands de débarquements en Angleterre cette année, d'autant que l'automne arrive.


    Du coup, dans l'Atlantique, nos DD reprennent leur mission d'escorte sur le gros convoi en approche qui n'a pas été attaqué.
    Le reste du convoi précédent (1 pt) a été liquidé.





    En Lybie, la force ennemie qui voulait évacuer Tripoli a été interceptée par notre sub qui est repositionné un peu plus loin.
    Malte est toujours bombardée et nos forces pénètrent timidement en Lybie.


  9. #19
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    5 octobre 1940 (T21):

    La Luftwaffe venge partiellement son cuirassé en endommageant notre BB.
    D'intenses combats aériens ont eu lieu.



    Finalement, précédée d'un DD, notre flotte se réfugie plus au nord.



    Dans l'Atlantique, fidèles à leurs habitudes, les Uboats bravent l'escorte des DD et attaquent violemment notre gros convois qui perd la moitié de ses navires.



    La réplique ne laisse toutefois pas la meute intacte. Un sub réussit cependant une évasion.





    Le gros des forces de l'Axe semble avoir évacué la Lybie; nos forces blindées heurtent pour la première fois des éléments italiens qui se défendent bravement.

    Dernière modification par rominet ; 14/10/2015 à 19h40.

  10. #20
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    25 octobre 1940 (T22):

    au moins, un convoi de taille moyenne (29 pts) arrive intact au Royaume Uni et un second (18 pts) devrait passer.

    Le "Blitz" continue mais diminue en intensité.




    Au Levant, nous déclarons la guerre à la Syrie sous contrôle partiel de la France de Vichy.
    Damas est capturée aisément.

    Nous voilà toujours rassurés pour nos arrières.




    En Lybie, les mouvements navals ennemis au large sont curieux et semblent un peu contradictoires.



    Nos forces continuent malgré tout leur progression et isolent presque une garnison italienne dans le désert.
    Mais nous découvrons alors que l'aviation italienne qui a quitté la Sicile s'est redéployée en Lybie et que des forces terrestres sont revenues vers le port de Benghazi.

    Que se passe-t-il donc ici?




    Enfin, dans l'Atlantique, les subs ennemis ont disparu et nos DD escortent sans souci un autre convoi (22 pts).

    La Roumanie rejoint l'Axe (du mal de Stratcom) peu de temps après la Hongrie.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages