Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Vous avez dit "Pacific" ?? Aar witpae - interdit à Gilles65
+ Répondre à la discussion
Page 12 sur 12
PremièrePremière ... 2 10 11 12
Affichage des résultats 111 à 112 sur 112
  1. #111
    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    129
    8 décembre,

    Philippines

    Dans la nuit, le groupe Naka composé du croiseur léger éponyme et de 7 destroyers bombarde l’aéroport d’Iba. L’aérodrome est détruit au tier.

    A l’aube, les bimoteurs de la 11ème Flotte et les bombardiers du Kido Butai s’élancent à nouveaux à l’assaut des Philippines. Cette fois-ci le port de Manille est délaissé et toute la force de frappe est dévolue à l’obtention d’une supériorité aérienne durable.
    La Flak s’adjuge un D3A1 Val mais en contrepartie les aérodromes de Clark Field, Manille et Iba sont totalement détruit, une douzaine de chasseurs américains sont abattus et 20 B17 sont lourdement endommagés au sol. Hélas, une partie des B17 avait déjà décollé et bombardé le port de Babeldaob ou un ravitailleur et un cargo sont éventrés par les bombes en dépit de l’opposition des A5M Claude qui peinent à rayer la peinture des forteresses volantes.

    Enfin, les zéros de Formose assurent une couverture aérienne soutenue au-dessus de la baie d’Aparri soutenus par les Ki43 de l’armée qui se sont installé sur l’île de Batan. Sous ce parapluie qui repousse les PBY venus tenter de torpiller les cargos, ceux-ci s’apprêtent à décharger leur cargaison d’hommes, de chars et de ravitaillement.

    Mais les américains ne comptent pas en rester là. Une demi-douzaine de vedettes lance-torpilles appareille de Manille en direction du nord. Deux sont détruites par le champ de mine déposé dans la nuit par les sous-marins japonais et une troisième est coulé par le groupe Naka au large d’Iba.

    Un peu plus au nord, deux petite corvettes (APD) patrouillent au sud de Hong Kong en vue d’intercepter les cargos qui chercherait à fuir vers Singapour. Hélas, ils sont repérés par 3 destroyers anglais aguerris qui les prennent en chasse. L’engagement commence à 8000 mètres et hélas, sous une lune presque pleine, les destroyers plus rapides s’approchent à 4000 mètres avant d’ouvrir le feu. Le Yomogi est incendié par les obus et achevé d’une torpille tandis que le Tsuta lourdement touché s’échappe derrière un rideau de fumée. Il coulera hélas trois jours plus tard à l’ancre dan Samah, malgré les efforts des ouvriers du port.
    Le premier engagement naval de la guerre s’achève donc par une défaite.

    Au sud des Philippines, le groupe aéronaval formé autour du porte-avion léger Ryujo détache 2 croiseurs lourds (Myoko et Haguro) ainsi qu’un croiseur léger et 7 destroyers pour former le groupe Myoko qui doit bloquer tout repli vers Java dans le détroit entre les Célèbes et Bornéo. Après avoir rapidement coulé un petit cargo (le Montanes), il marche plein sud afin de refermer la nasse.

    A l’aube, un datai de 12 B5N Kate repère un petit pétrolier Hollandais qui quitte Tarakan et l’envoie par le fond à la torpille. Pendant ce temps les destroyers du groupe Myoko se déploient en ligne le long du détroit et ne tardent pas à repérer le croiseur lourd Houston qui marche à toute vapeur vers le sud. L’amiral du groupe a tout loisir de déployer sa flottille qui barre le T au croiseur américain. Le combat inégal ne dure guère, le croiseur américain encaisse une quarantaine d’obus de 203 qui immobilise le navire. Bientôt seul sa tourelle n°2 est opérationnelle et alors que l’eau commence à affleurer sa plage avant, laissant augurer une fin proche une dernière salve vengeresse vient frapper le croiseur Haguro, premier coup au but américain de l’engagement. Un obus frappe les tubes de lancement de longue lance tribord. La détonation des charges et des réservoirs d’oxygène pur endommage lourdement le navire dont la superstructure est en feu. Pour le croiseur, c’est retour au Japon.

    Le croiseur Haguro, en feu après l’engagement contre le Houston.


    Le Houston, peu avant qu’il ne coule.



    Malaisie

    Dès l’aube, les soldats de Yamashita s’emparent sans difficulté de Kota Bharu soutenus par les croiseurs de bataille de Tanaka. 9 bombardiers sont sabotés par les rampants lorsque les japonais s’emparent de la base.
    Tous les bimoteurs de la marine sont en l’air pour tenter de repérer et détruire les cuirassés britanniques, mais aucune trace de ces navires, y compris à Singapour. Pendant ce temps, les soldats débarqués à Singora en Thaïlande commencent à marcher vers Georgetown.


    9 décembre,

    Philippines

    Bien sur, il est hors de question de laisser les destroyers anglais s’en tirer à si bon compte. Un groupe de destroyer appareille de Cam Rah Bay afin de couvrir les côtes d’indochine. Le groupe Chokai composé d’un croseur lourd et de 5 destroyers couvre la côte nord de Bornéo tandis que le KB détache le croiseur lourd Tone et 5 destroyers afin de bloquer la retraite vers les Célèbes. Le résultat ne se fait pas attendre. Les 3 destroyers anglais sont repérés dans la nuit au large de Palawan par le groupe Chokai. Hélas, les destroyers anglais représentent brillament la Royal Navy et parviennent à s’échapper non sans avoir collé un obus dans les superstructure d’un destroyer japonais.

    Une poursuite effrenée est alors déclenchée et une heure plus tard les destroyers sont accrochés par les projecteur du Chokai. Cette fois ci le Scout encaisse un obus de 203, de même que le Thracian, le Thanet encaisse lui 3 obus qui incendient le navire…

    L’issue est prévisible, alors que l’aube se lève, un feu nourri du Chokai achève de désemparer les destroyers qui coulent rapidement. C’est une excellente nouvelle car ces destroyers bien équipés et bien entrainés sont une menace sérieuse pour nos sous-marins.


    Pendant ce temps les débarquements continuent à Appari et les américains envoient cette fois une flotille de 8 vedettes lance torpilles. A leur vue, le convoi d’invasion de Lingayen fait demi-tour, mais le groupe Maya intervient et en coule 2 mais surtout les repousse vers le nord. Un groupe de patrouilleurs (SC) qui chasse le sous-marin entre Formose et Luzon repère les vedettes mais n’ose intervenir. Le lendemain, le groupe Maya finira de détruire la flottille au large de Hong Kong.
    Célèbes

    Le groupe Myoko continue ses patrouilles dans le détroit et envoie par le fond un mouilleur de mines et une corvette.

    Sumatra

    Deux sous-marins sont embusqués devant Palembang. L’I-121 lande 4 torpilles sur le cargo Neleus et le rate, l’I-122 lance lui 4 torpilles sur le juteux pétroilier Strix de 6000 tonnes, et le rate…

    Guam

    En prélude au débarquement à venir, 4 croiseurs lourds et 4 destroyer bombardent la base de Guam.

  2. #112
    Date d'inscription
    mai 2015
    Messages
    129
    avec la carte c'est mieux, désolé.


Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages