Warning: Illegal string offset 'name' in [path]/includes/functions.php on line 6112
Maman, raconte moi une histoire!
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4
1 2 3 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 38

Mode arborescent

  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902

    Maman, raconte moi une histoire!

    Hop, j'ouvre une file pour raconter certaines de mes parties.


    On va commencer léger avec Victory or Death, le petit frère de Quartermaster General.


    Vous excuserez la médiocrité des photos, je n'ai que l'appareil du portable et il n'est plus tout jeune.


    Nous voici donc au début de la guerre du Péloponnèse, la carte (moins belle que celle de Polis ) semble assez vide.





    En jaune, nous avons la ligue de Délos (Delian League) alliée à Athènes (Athens): c'est le camp des Demos.
    En violet, Corinthe (Corinth) alliée à Sparte (Sparta): c'est le camp des Oligarchs, je le joue.

  2. #2
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T1:
    - Corinth (C) joue une Prepare Card (placée face cachée) *
    - Delian League (DL) déclenche un Event: sous l'influence de Démosthène, les Aétoliens se révoltent (DL 1) et détruisent par surprise les navires corinthiens dans le golfe de Corinthe (DL 2).
    - Sparte (S) place un Statut qui lui permet d'empêcher la destruction de ses hoplites au prix d'une carte Land Battle défaussée de sa main (bien sympa!).
    - Athènes (A) se prépare également à la guerre (Prepare Card).




    * le jeu est en anglais

  3. #3
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T11:
    - Corinthe révèle la Prepare Card Thèbes qui lui permet de fonder une cité en Beotia (C 1).
    Puis Corinthe révèle une autre Prepare Card Megara qui déclenche la révolte et permet de construire un hoplite en Megara (C 2).
    Ceci permet de déclencher une troisième Prepare Card qui permet de redéployer le hoplite nouvellement créé en Attica (C 3): Attica est verouillé maintenant.
    Enfin, Corinthe reconstruit sa flotte en Gulf of Corinth (C 4), isolant de nouveau les 2 hoplites jaunes dans le Péloponnèse.
    - Delian League riposte brillamment en construisant une flotte en Adriatic Sea.
    Ceci permet de déclencher une Prepare Card pour un redéploiement stratégique majeur: la trirème d'Adriatic Sea ainsi que les 2 hoplites de Elis et Achae* sont retirés du plateau et reconstruit séquentiellement: d'abord, 1 hoplite en Italia (DL 2), puis une trirème en West Mediterranean Sea (DL 3) puis 1 hoplite en Syracusae (DL 4).
    Le Statut athènien Sicily posé au T8 est maintenant actif: pas bon du tout pour les Oligarchs.
    - Les habitants de Chios peuvent pleurer maintenant; ils ont misé sur le mauvais cheval!!
    Sparte détruit la cité de la Delian League à Chios (S 1).
    Gain de 1 VP pour Oligarchs.
    Puis Sparte défausse une carte pour placer une Prepare Card face cachée.
    - Athènes défausse 2 cartes de sa main pour des jetons de corruption: 1 en Euboea (A 1) comme d'hab et 1 à Samos (A 3): tiens, tiens, ... .
    Puis Athènes détruit la flotte corinthienne en Thracian Sea (A 2).
    Enfin, 1 carte est défaussée pour placer une Prepare Card face cachée.

    Score: Oligarchs 13/Demos 20





    * Brillante manoeuvre car DL fait 1 pierre-2 coups: elle redéploie ses unités pour un gain important en Sicile tout en les sauvant de la rédition par manque de ravitaillement dans le Péloponnèse.

  4. #4
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T2: 6 octobre 1973 (nuit)

    C'est la nuit qui pénalise les mouvements syriens et tous les combats sauf ceux des blindés syriens, spécialement équipés et entrainés au combat nocturne.


    Les premiers renforts arrivent:
    coté syrien, 1 seul régiment blindé de la division jaune (à gauche).


    Les sapeurs syriens font leur travail en retirant 2 champs de mines israéliens.
    Hélas, Israël joue son Asset qui neutralise la régiment Moroco (au pire endroit): il ne pourra plus attaquer*, ni entrer dans des zones controlées par Israël ou simplement contestées.


    En remplacement de cette unité devenue frileuse, un petit bataillon de reco est envoyé mais pour la seconde fois, malgré l'intervention des blindés syriens, toutes les attaques échouent et aucune percée n'est obtenu dans le secteur droit (division rouge) et ceci, malgré un combat d'exploitation en Booster (utilisation d'une "Action Spéciale", la bonne à tout faire). Décidément!!

    Il faut dire aussi que ce sont les meilleurs Strongpoint dans les endroits les plus pourris pour l'attaquant.
    Au centre, les forces syriennes progressent un peu vers Nafakh; seule l'attaque contre le Bunker 109 échoue.
    A gauche, c'est l'exploitation vers le lac de Galilée; la garnison de Ramat est anéantie.





    Les israéliens commencent à envoyer des renforts vers Nafakh, sur la ligne de front à Tel Hermonit où ça va devenir impossible pour les syriens mais font aussi attention à leurs arrières.




    VP: Israël 5 (1 VP israélien n'est plus ravitaillé: Tel Faris)

    * Par contre, il peut servir d'unité de pointe (en attaque) mais sans lancer de dés.

  5. #5
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T2:
    - Corinth reconstruit ses trirèmes dans le golfe de Corinthe (C 1) et défausse une carte pour placer un jeton de corruption dans le bol (Bribery Token): héhé, d'après les rumeurs, les pirates rôdent!!
    - Delian League joue une Prepare Card mais en traitre qu'il est, abandonne à leur sort les Aétoliens qui se rendent, faute de ravitaillement.
    - Les armées spartiates se mettent en marche (libératrice) vers Argos (S 1).
    - Les athéniens répliquent en occupant (et en asservissant, les brutes!!) l'Attica (A 2) puis corrompent les habitants de Chios (A 1).


  6. #6
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T12:
    - Corinthe révèle sa Prepare Card Thebean Forces pour construire un hoplite en Boetia (C 1). Pour cet effet, le hoplite utilisé est celui placé à Corinth.
    Puis Corinthe joue l'Event Revolte de Ionia. La cité de la Delian League à Lesbos est détruite (C 2).
    Gain de 1 VP pour Oligarchs.
    - La Delian League révèle sa Prepare Card Samos pour y construire une nouvelle cité (DL 1) en lieu et place du jeton de corruption bleu qui est retiré du jeu.
    Puis DL place le Status Propontis: + 2 VP si unité de Demos ravitaillée dans ou adjacente à Propontis et Oligarchs non (DL 2). Ce statut est actif.
    - C'est à Sparte de déclencher une nouvelle opération stratégique.
    Sparte révèle une Prepare Card qui lui permet de redéployer 2 unités sur la carte.
    La trirème de Messenian Gulf et le hoplite de Arcadia sont retirés.
    Puis Sparte construit un hoplite à Chios (S 1) (on en profite au passage pour massacrer une moitié et déporter l'autre moitié de la population dans les mines de sels de Tibana) puis une trirème en Aegean Sea (S 2).
    Enfin, Sparte construit un hoplite en Euboea (S 3), pris à Megara. Le jeton de corruption bleu est retiré du jeu.
    Le Statut athénien Saronic Gulf, posé au T9, est donc neutralisé. Et compte tenu de la résilience des hoplites spartiates (Statut "j'y suis, j'y reste"), ça risque de durer.
    - Athènes défausse 2 cartes de sa main pour entretenir ses 2 flottes en Euboean Gulf et en Hellespont (A 2 et A 1).
    Puis Athènes joue un Event qui force toutes les factions (Athènes compris) à défausser 1 carte de leur pioche puis Demos marque 2 VP.

    Score: Oligarchs 14/Demos 22



    C'est la fin du tour 12 donc on fait les comptes:
    Les Oligarchs ont 6 cités donc marquent 6 PV.
    Les Demos ont 3 cités plus 2 Status (Sicily et Propontis) donc marquent 7 PV.


    Score: Oligarchs 20/Demos 29


    L'écart s'est accru à 9 pts: les Oligarchs évitent la défaite par KO à 1 pt près!!
    Il faudrait un miracle pour inverser la tendance d'ici 3 tours. Pourtant ... .

  7. #7
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T3: 7 octobre 1973 (am)

    Les premiers éléments de la 1ère division blindée syrienne (verte) arrivent en renforts.
    Les syriens envoient aussi leurs avions en mission d'interdiction pour ralentir l'arrivée des renforts israéliens.


    A droite, ça continue à bloquer à Majdal Sharms malgré l'arrivée d'un 1er regiment de la 3ème division blindée syrienne (jaune pâle), à savoir la réserve opérationnelle.
    1 perte subie, 5 dés lancés, aucun coup!!


    Par contre, bonne nouvelle, Booster tombe enfin; la route est presque libre (il reste un champ de mines).
    Je n'attaque pas entre les 2 (Tel Hermonit) tellement je n'ai aucune chance avec une seule infanterie déjà endommagée.

    Et là, monumentale erreur: je vais omettre de prendre le contrôle des arrières de la ligne de défense israélienne avec mes paras: ça aurait assuré l'isolement de la ligne de front ennemie dans ce secteur dès ce tour.


    Au centre, l'attaque contre le Bunker 109 est finalement abandonnée et les forces syriennes assaillent Nafakh fortement défendue (l'attaque est suspendue) et commencent à envelopper Tel Abu Nida.
    Comme d'habitude, c'est la division jaune (à gauche) aidée par la division verte qui obtient les plus gros succès.

    Tel Faris (isolée) est attaquée mais résiste de justesse; les escarpements sont atteints tout à gauche; un régiment blindé israélien est détruit à Kuzabia mais ne permet pas d'exploitation (il s'en est fallu d'1 hit).
    Du coup, je décide d'utiliser une précieuse "Action Spéciale" (ma bonne à tout faire) pour exploiter vers Katzrin: Nafakh et Tel Abu Nida sont presque encerclées.





    Les israéliens loupent alors une occasion de repousser (voire mieux) mon unité de Katzrin en n'y lançant aucune contre-attaque.
    Il faut dire aussi que l'aviation syrienne a bien ralentit l'ennemi qui piétinne entre les 2 lacs.
    Les israéliens se contentent d'une attaque sur Oretal à travers un wadi, qui se solde par des dommages pour eux. Mais l'unité syrienne est provisoirement bloquée.




    VP: Israël 2 (1 VP israélien n'est plus ravitaillé: Tel Faris/Booster et El Al sont syriens)

  8. #8
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T3:
    - Corinth contre attaque et détruit (à la loyale) la flotte de la DL en Ionian Sea (C 1).
    Puis, au prix d'une carte défaussée, Corinthe place une Prepare Card (face cachée).
    - Delian League révèle une Prepare Card: les habitants de la cité de Chios, corrompus par les fonds
    athéniens, passent du coté de la DL (DL 1) (ils ont fait le mauvais choix, ils le paieront cher, ces
    misérables!!).
    Puis, DL joue un Status: + 2 PV si unité de Demos ravitaillée dans/ou adjacent à Aegean Sea et
    Oligarch non (DL 2).
    - Sparte défausse une carte pour acheter un jeton de corruption (ah, la rumeur!!) et place une
    Prepare Card face cachée.
    - Athènes place une Prepare Card face cachée puis une seconde au prix d'une carte défaussée (ils
    mijotent qqch, c'est sûr).






    C'est la fin du tour 3 donc on fait les comptes:
    Les Oligarchs ont 2 cités donc marquent 2 PV.
    Les Demos ont 3 cités plus 1 Status (Aegean Sea) donc marquent 5 PV.

    Score: Oligarchs 2/Demos 5

    L'écart est déjà assez fort à ce stade de la partie.

  9. #9
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T13:
    Comme vous allez le constater durant ce tour, le joueur athénien va commentre une petite erreur pour le ravitaillement de sa flotte en Hellespont; la photo illustre donc une situation qui ne respecte donc pas rigoureusement la règle.
    Cela dit, on verra que ça ne changera pas grand chose au résultat final.


    - Corinthe joue un Event qui lui permet de fonder une nouvelle cité à Chios (C 1), précédemment vidée de ses anciens habitants .
    Puis, une carte est défaussée pour placer une Prepare Card face cachée.
    - Delian League construit un hoplite à Samos (DL 1).
    - Sparte détruit ce hoplite juste créé à Samos (S 1).
    Gain de 1 VP pour Oligarchs à cause du Status spartiate.
    - Athènes veut alors déclencher une Sea Battle pour détruire la trirème spartiate en Icarian Sea.
    Mais la présence de la trirème rouge en Icarian Sea empêche justement le ravitaillement de venir de la cité jaune de Samos, il faut donc qu'il vienne d'Athènes.
    Athènes a donc défaussé une carte pour placer un jeton de corruption en Troad (A 2) mais a oublié d'en défausser une autre pour placer un jeton de corruption en Thessalia (A 3), ce qui au passage, aurait également préservé la trirème bleue en Euboean Gulf d'être éliminée en fin de tour.
    Donc dans la partie, Athènes aurait dû défausser une carte supplémentaire de sa main; cela dit, comme Athènes va finir la partie avec 5 cartes en main, on va dire que ce n'est pas grave; ça aurait dû faire 4.
    Athènes peut alors détruire la flotte spartiate en Icarian Sea (A 1).

    Score: Oligarchs 21/Demos 29


  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    2 902
    T4: 7 octobre 1973 (pm)

    Les syriens commencent par nettoyer le champ de mines qui bloque le passage vers l'ouest (le haut de la photo) de Booster.
    Et l'aviation syrienne est envoyée en mission d'interdiction pour gêner les mouvements ennemis vers Qela.
    Enfin, une unique et précieuse "Action spéciale" est utilisée pour faire entrer le 2ème régiment de la 3ème division blindée de réserve opérationelle: le 81st régiment blindé d'élite syrien.
    Tout ça pour venir à bout de Majdal Sharms.

    Et là, miracle: tandis que le régiment blindé de la division rouge roque vers Booster, l'attaque sur Majdal Sharms réussit avec une exploitation en prime: exploitation qui s'avérera inutile vu que les blindés ne peuvent pas attaquer le mont Hermon: mais, ouf, enfin, ça passe!!!


    Pendant ce temps, une partie de la division rouge fonce vers Qela et tombe en plein sur la 179th demi-brigade blindée d'élite israélienne aux 3/4 de sa puissance.

    Mais une mission de brouillage électronique (Asset EW) la désorganise et l'empêche de recevoir des renforts et le combat ne se solde par aucune perte de part et d'autre (ce qui est plutôt sympathique).


    A ce stade, Tel Abu Nida est isolée ainsi que Tel Hermonit car cette fois, je n'ai pas oublié de prendre le contrôle des arrières de la ligne de front avec le bataillon de paras.


    Au centre, par prudence, je fais faire la navette à une unité de Katzrin pour prendre le contrôle d'Aleika (au prix d'une fortif non construite) et je fais bien car l'attaque syrienne à Oretal loupe complètement face au 75th régiment mécanisé ennemi, qui reçoit des Asset de combat en renforts.
    La prise de contrôle d'Aleika assure toutefois l'isolement des forces israéliennes de Nafakh.


    Plus à gauche, nos forces bloquent le goulet d'étranglement de Yehudia et le reste de la division jaune se fortifie sur les hauteurs du Golan.


    Très en arrière, Tel Faris est enfin capturée; c'est la 2ème étoile jaune à tomber aux mains des syriens.


    Un bon tour pour les syriens!!





    Je joue les sapeurs syriens pour fortifier Yehudia dans l'angoisse d'une violente attaque israélienne par là, attaque qui ne viendra pas ce tour-ci*.

    L'aviation syrienne d'interdiction à Gadot fait son job en empêchant les renforts israéliens de passer l'escarpement à Qela: avec une seule unité israélienne (en pleine forme maintenant) du bon coté de l'escarpement, l'ennemi n'osera pas attaquer ce tour-ci. Ouf!!

    Il n'y aura pas non plus de tentative à travers l'escarpement à Katzrin.
    On gagne du temps.





    3 zones israéliennes sont maintenant coupées de leurs arrières: Tel Hermonit, Tel Abu Nida et Nafakh.
    A Tel Hermonit, le régiment ennemi loupe son test et est désorganisé.
    Idem à Tel Abu Nida et la garnison se rend.
    A Nafakh, les demi-brigades israéliennes réussissent le test mais pas la garnison qui se rend.

    VP: Syrie 2 (Israël n'a plus que l'étoile jaune du Mont Hermon/La Syrie a 2 étoiles jaunes et 1 bleue)


    * Si j'avais su, je n'aurai pas gâché mes sapeurs.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages